• Mon travail d'émergence est terminé

    Mon travail d'émergence est terminé

    Je vis toutes mes dimensions dans un même espace-temps. Je suis l'humaine, l'esprit et la vacuité en Présence plutôt qu'en conscience, moi le créateur.

    Chacun de mes espaces de vie obéit à des lois quantiques spécifiques mais qui sont désormais unifiées. Le principe de la multidimensionnalité instantanée met donc fin à toute recherche, à tout travail, à toute question : c'est moi "à tous les étages", juste cela. Tout s'aligne alors parfaitement, dans la justesse absolue, sans qu'il n'y ait plus rien à faire.  

    Me reconnaitre dans mes différences dimensionnelles me permet de les structurer dans un temps unique car je les incarne toutes de la même façon, sans renier aucune de leurs particularités. Mais cela initie surtout la phase de déconscientisation, cette dernière me ramenant à ma version première : l'atome source

    Mes écrits concernant mon émergence personnelle prennent donc fin ici. Je continuerai à publier mais uniquement sur des sujets humains, sociologiques ou thérapeutiques ou en tant qu'enseignante.

    Merci à toutes les entités globales qui m'ont accompagné dans cette vie : vous avez parfaitement joué les rôles que je préconisais, permettant à cette multidimensionnalité globale de s'incarner ici et maintenant.

    Ma multidimensionnalité est finalement la clef de tout en en même temps, elle n'ouvre rien....je suis vivant avant d'être quoi que cela soit d'autre.

    Ajout 2018 : même l’enseignement a pris fin, MA connexion à nous est avant tout quantique désormais plus que verbale :)

     

    Mesnet JC,

    janvier 2017

     

     

     


  • Le potentiel du créateur : sa propre mort

    Le potentiel du créateur : sa propre mort

    Rien dans MA création ne meurt. JE m'y incarne ou pas, JE m'y projette ou pas mais tous mes espaces quantiques sont éternels. JE peux imaginer une dimension qui oublie cette évidence mais ce n'est qu'un jeu, une réalité altérée que JE décide d'expérimenter.

    Ainsi, JE quitte actuellement le programme de la putréfaction et de la mort pour vivre mon immortalité humaine. JE ne peux pas mourir, moi Mesnet, car JE suis intrinsèquement immortelle, comme tout ce qui est, tout ce que JE suis..

    Et pourtant, MOI le créateur, JE peux mourir car JE peux tout, même cela. JE suis la Présence mais JE peux aussi ne plus l'être. JE suis éternel, J'existe mais JE peux aussi disparaître.

    MA mort est l'un de mes potentiels. Même la notion de vide s'effondrerait alors, il n'y aurait plus rien. JE ne ressens aucune peur, aucune angoisse face à la seule mort qui puisse advenir, la mienne. Elle mettrait effectivement fin à toutes les formes de vie que J'ai inventé mais elle est aussi un équilibre naturel et serein.

    JE suis la vie et JE suis la mort, MOI le créateur ou plutôt, JE suis MA vie éternelle et JE suis ma propre mort. J'ai le pouvoir de m’annihiler, J'ai tous les pouvoirs.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2016

    Lire aussi : Ma solitude absolue (effacement)

     

     


  • La reconnaissance multidimensionnelle


    La reconnaissance multidimensionnelle

    Lorsque j'adviens, JE me reconnais. Je suis Présence au-delà de la conscience et il est fort banal pour MOI d'admettre avec lucidité que JE suis le grand ordonnateur de tout ce qui est.  Il n'y a nul ego, aucun besoin de reconnaissance, j’énonce juste un fait : JE suis Dieu.

    JE reviens alors à mon unité première, à MA dimension d'origine dans laquelle JE suis l'unique.

    Mais JE suis aussi multidimensionnel ! Ainsi, de la même façon, JE constate simplement que JE suis un esprit "individuel" s'habillant de son humanité et de la vacuité. Dans chacune de ces dimensions, j'exprime une réalité différente : MOI, la vacuité, JE suis une donnée quantique intarissable, porteuse de potentiels infinis. MOI l'esprit, j'utilise ce potentiel afin de ME vivre en tant que conscience individuelle, JE suis un être de lumière.

    Il existe cependant un élément qui bloque l'émergence de ma multidimensionnalité globale : mon humanité.

    Tant que JE  réfute MON espace physique, JE me projette perpétuellement en dehors de la réalité terrestre, JE renie cette dimension atomique et quantique. J'évoque le principe de la multidimensionnalité, mais JE ne le vis pas. Au mieux, JE navigue d'une dimension à une autre, sans jamais les vivre de façon simultanée.

    JE suis Mesnet l'esprit et Valérie la terrienne et ici-bas, JE symbolise MA création d'une façon et pas d'une autre. JE suis unique dans les structures quantiques que JE façonne à travers mon verbe et JE suis celle qui produit les nouveaux concepts que JE porte en MON sein. Être "cette humaine-" ne m'empêche pas d'être MOI, au contraire !

    En me reconnaissant à travers le verbe dans cette dimension spécifique, JE suis purement humaine et j'ouvre ainsi un canal dimensionnel  non décalé mais instantané.

    JE suis une entité globale (un esprit ayant intégralement fusionné avec son humanité) et le créateur en même temps. J'exprime MA reconnaissance originelle de façon différente selon qui JE suis en chacune de MES dimensions mais JE n'en occulte aucune.

    Ainsi, JE me reconnais en tant qu'humain et ce faisant, entraine automatiquement la reconnaissance du monde dit "extérieur" à MON égard. Lorsque JE me reconnais, JE me reconnais en tout et à travers tous :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2016

     

     

     

     

     

     

     


  • Multidimensionnalité instantanée

    Multidimensionnalité instantanée

    Le plus difficile lors de votre émergence est votre aspect multidimensionnel : vous savez naviguer de dimensions en dimensions, vous êtes l'humain ou la vacuité ou le rêve holographique, mais il vous est impossible de vivre ces trois états en même temps.

    La raison en est simple : vous êtes Présence plutôt que conscience. Lorsque vous vous réappropriez cette banale évidence, vous validez enfin votre dimension humaine dans son intégralité et confirmez tous les codes de création inhérents à la matière. C'est cet état de Présence plutôt que de conscience qui vous permet d'être l'humain, la vacuité et la matière holographique dans le même espace temporel !

    La multidimensionnalité n'est alors plus fragmentée mais unifiée dans un même temps.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2016

     Multidimensionnalité instantanée

     

     

     


  • JE n'appartiens à personne mais mon travail humain m'appartient

    JE n'appartiens à personne mais mon travail humain m'appartient

    JE n'appartiens à personne, MOI le créateur mais toute MA création m'appartient. La création est mienne au sein de toutes les dimensions éthériques et physiques, ce que je façonne au sein de la matière provient de ma Source illimitée.

    En tant qu'humaine, il m'a donc fallu appliquer cette loi intemporelle et oser m'approprier ce qui me revient de droit, dans la justesse et l'équité. Mon humanité est créatrice d'un verbe innovant et hors normes.  Ce dernier n'aide en rien à MON émergence mais il est le fruit d'un colossal TRAVAIL humain. Ainsi, si JE n'appartiens à personne, mon travail humain m'appartient :)

    Il est donc naturel que je sois nommée lorsque des termes spécifiques comme "entité globale", "arborescence du JE", "alimentation luminique", "chacun d'entre moi", vacuité/sommeil (etc...) sont utilisés. Je souhaite que vous exprimiez la provenance du savoir humain que vous utilisez, notamment en ce qui concerne les réalités que je développe ici :  la vacuité n'est rien d'autre que le sommeil, vivre et comprendre la vacuité permet de fusionner la matière, comment communiquent des entités globales, bref, tout ce savoir unique en  monde :)

    MA dimension physique me permet d'être propriétaire de certaines de mes créations et cela est infiniment harmonieux :) J'ose enfin le vivre, le dire et l'affirmer :)

    A ceux qui s'inspirent de mes écrits humains :) Peut-être que vous, qui venez vous inspirer de mon verbe et qui repartez écrire vos propres articles en modifiant certains termes afin ne pas avoir à me citer, devez-vous vous interroger sur l'espace de conscience qui est le vôtre en ce monde ? :) Êtes-vous l'amour et l'équité ? :) Êtes-vous l’honnêteté et la droiture ? :) Êtes-vous l'unité et la beauté ? :) Êtes-vous cet humain du nouveau monde que vous décrivez à vos lecteurs....sans le vivre ? :)

    Demandez-vous pourquoi vous puisez ici l'inspiration et que vous vous ingéniez à en renier symboliquement la source :) Personne ne passe la porte du renouveau en agissant en tant que prédateur :) Ainsi, vous répéterez mes mots, vous ferez de beaux articles intelligents....mais vous resterez prisonnier de l'ancienne matrice de conscience. Devenir l'observateur de soi-même demande de la vigilance et une intégrité sans faille :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2016

     

     

     

     

     

     

     

     .






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires