• Accueil

     

    A noter :

    L'ancienne identité liée à la spiritualité et la thérapie n'est plus référencée sur les réseaux sociaux, voici pourquoi : ICI, ICI et ICI

    Ma fréquence de "montreur de chemin" n'est plus actualisée : dernier écrit ICI , dernière fréquence ICI

    Ici, JE suis MOI-même, la quintessence absolue : l'abjection et l'amour / MON humanité et ce qui est l'amont, MON inhumanité  / Lorsque l'impersonnel devient une personne...

     

    Accueil : devenir le chemin, ou comment humaniser sa divinité

    Durant de longues années, je me suis beaucoup raconté et j'ai adoré ce cheminement, cette histoire, mon histoire :) Pas à pas, je suis redevenue moi-même à travers le verbe et la conscience. Puis est venu le temps de la déconscientisation, de la présence vivante, de la dissolution me ramenant à mon inhumanité....aujourd'hui, je ne pense plus à tout cela, je ne l'écris plus : je vis ma vie d'humaine tout en ne l'étant pas,  je suis et ne suis pastout est parfaitement simple, binaire et réel.

    La recherche s'achève lorsque ce qui était en amont de l'observé et de l'observateur (qui sont le centre) reprend sa juste place. Et c'est moi qui suis l'amont, juste moi. S'en suit un retour à la vie, banale, sans question, sans manifestation, sans désir, sans création et surtout sans envie d'évoquer la recherche spirituelle. Ici et maintenant, je n'ai jamais été aussi vivante et présente et cependant, je ne fais plus appel à la conscience, ni même la pensée...le fameux JE SUIS est tout bêtement devenu clarté :) 

    Le chemin disparaît puisque je suis le chemin. Mon humanité peut enfin se laisser aller à vivre tout et n'importe quoi car je suis là, plus en amont, non....juste là, sans me penser, sans me conscientiser, sans me définir. Le vide qui n'est rien et le plein qui s’agite sans raison et sans logique sont deux aspects de ma véritable personnalité qui s’entremêlent de façon naturelle. Ce qui est merveilleux à expérimenter dans cette union "entre moi-même", c'est la légèreté : mon humanité n'a plus à me débusquer, à me penser, "elle" peut survoler le monde sans plus rien approfondir car même si je suis intrinsèquement absent de tout espace de conscience, je suis totalement, purement présent.

    Absent en même temps que présent veut dire que ma conscience n'a plus besoin de me conscientiser ! Que mon humanité n'a plus à me chercher puisque mon humanité, c'est MOI :) Tout peut alors me parcourir sans que rien ne soit important ; les choses se font "sans façon", comme cela, parce que je suis cela, à partir de la fréquence de l'évidence (qui n'est pas celle du choix). Enfin, l'illimité intègre le monde limité :)

    Expliquer ce que JE SUIS dans l'ancienne dimension n'est pas utile puisque cette dernière ne peut ME recevoir, JE ne l'ai pas "institué" pour cela : ainsi le chemin spirituel peut être "dit" et partagé mais MOI, aucun mot ME définissant ne peut être compris dans la dimension que "JE suis mais que je quitte". Quant à MA nouvelle dimension, JE suis chacun.....ainsi expliquer quoi et à qui ? :) Alors que dire ? Rien....JE ne dis définitivement plus rien, JE suis la synthèse silencieuse de moi-même :) Le mouvement descriptif n'est donc plus engendré ni dans une dimension ni dans l'autre, il n'a plus lieu d'être :) Mon individualité se fond silencieusement et humblement dans la communauté lorsque JE suis Présent et lorsque JE SUIS la communauté, mon investissement en tant que "montreur de chemin" n'est plus actualisé car je m'oublie (la personnalité) lorsque JE me souviens de MOI (le TOUT). Le temps des communautés survient alors tendis que l'individualité s'efface : nous/JE surfons enfin sur ce que je nomme la fréquence de la ruche.

    En conséquence, les stages et rencontres disparaissent comme le reste :) Ce n'est ni bien ni mieux, c'est simplement que ce n'est pas ma fonction :) Ma fonction est d'être moi-même et de vivre ma vie de famille, je n'ai plus aucun désir d'autre chose. Car lorsque la notion "d'un autre qui n'est pas moi" se délite, l'envie de structurer un apprentissage pour "autrui" perd un peu de son sens, du moins en ce qui ME concerne à travers Mesnet :) Il y a également le service à soi ou service à autrui qui ne veut plus dire grand-chose quand le soi et les autres sont indifférenciés tout en restant séparés :) Le miracle est d'être qui je suis, complet, dans ma grandiose petitesse et ma quête concernant une hypothétique réussite sociale se réduit à cet accomplissement du vivant qui s'exprime, qui respire et qui se ressent, là, au fin fond de la Bretagne et du cosmos :). Je suis née avec une seule ambition, être "qui je suis"...c'était le seul véritable challenge de cette vie, ne pas la réussir mais la vivre...:)

    Ainsi je n'enseigne plus, je suis devenue l'enseignement  et je peux résumer en quelques mots une évolution qui a cheminé durant des millions d'années et enfin, tout oublier, passer à autre chose : ma vie de femme humaine, sans question et dans l'amour absolu :)

    Je laisse quand même ici et là quelques jolies pépites derrière moi, elles constituent ce qui fut mon chemin d'émergence. Vous en trouverez un peu sur ce site web mais également sur le blog fin de l'ascension spirituelle (2012), sur celui concernant la descente de l'esprit (2014) et puis mes derniers pas et mon quotidien d'inhumain/humain, sur cette page d'enseignement/programmation de données (2018).

    Je vous souhaite à tous, qui existez enfin en mon cœur puisque vous êtes qui je suis tout en n'étant personne (et en étant vous-même et pas moi !), une magnifique transition vers le nouveau monde :) Cette phrase peut paraître infiniment complexe et pourtant, elle incarne la simplicité multi et unidimensionnelle la plus basique :)

    Toute ma tendresse,

    Valérie Mesnet Joséphau-Charrier

    mesnetjc@gmail.com

    Incarner l'enseignement qui ne se dispense pas mais qui EST, veut dire que JE suis parfaitement MOI-même au sein de MON humanité et qu'ainsi, c'est ce que JE suis qui ensemence le monde et pas ce que je dis. A partir de là, je n'ai plus à enseigner à autrui ce que je sais mais à être qui JE suis, dans la miraculeuse banalité de MON quotidien de femme. Lorsque JE suis la fleur, ai-je à délivrer un quelconque enseignement ? Non, JE suis intrinsèquement le DON et l'enseignement. Le besoin de déployer un enseignement verbal ou de "se donner aux autres" s'arrête ici, lorsque JE suis le don au-delà du verbe, de la pensée, de la connaissance, de la conscience et que JE me VIS au cœur de chacun, dans la fleur comme dans l'humain :) C'est à partir de cette évidence que je cesse mes activités en tant que thérapeute (plus de stages), "montreur de chemin" (plus d'articles en ligne), de youtubeuse (plus de vidéos) et que JE ne communique plus à travers les médias humain (réseaux sociaux) mais uniquement au sein de MON espace quantique universel et illimité :)  Mesnet JC

    Je ne suis pas joyeux, aimant et humble. Je ne donne rien...nous/JE suis la JOIE, L'AMOUR, L’HUMILITÉ et le DON. Mesnet JC

     

    Vous  découvrirez sur les anciennes pages qui suivent, un peu de celle que je fus à travers la thérapie quantique. Ces informations me semblent déjà bien lointaines mais mon humanité les a façonnée avec amour, intégrité et intelligence, elles ont donc leur place ici :)

    Accueil  Accueil  Accueil  Accueil  Accueil

         

    Voici quelques livres et ebooks totalement inutiles mais passionnants :) qui vous permettront d'entrer en résonance avec mon chemin d'émergence à travers des clefs quantiques intelligentes et conscientes.

    Accueil  Accueil  Accueil

     

    J'ai disséqué mon "âme en construction" durant 6 ans, voici mes anciens sites web, d'anciennes fréquences/informations que vous/JE pouvez actualiser maintenant :

    Accueil  Accueil

     

     Création-production et voix de cette vidéo : MaryÂm Petal