• Le noyau atomique (NA)

     

    Le colostrum énergétique

    Je n'utilise plus les chakras mais une nouvelle carte énergétique. Le noyau atomique n'est que l'un de mes potentiels, JE peux également n'utiliser aucun outil quantique.

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2012

     

     

     


  •  La deception d'être Dieu

    La déception d'être Dieu

    En premier lieu, lorsque JE redeviens MOI-même, Le poids de la responsabilité me submerge : JE suis à l'origine du mal de ce monde et ce n'est pas rien de le vivre ! Puis vient une immense déception : quoi, être Dieu....c'est ça ? !!! C'est incarner tous ces humains, dans l’étroitesse de vue, la méchanceté et la bêtise ? ! Lors de MON ascension, j'avais imaginé du grandiose, de l’époustouflant, MON corps saupoudré d'or et de lumière, mais certainement pas cette banalité décourageante. JE suis bien loin des effets spéciaux hollywoodien, des pouvoirs magiques de super héros, des êtres angéliques qui peuplaient mes rêves....

    Cette déception immense à MON endroit doit être vécue, elle fait partie intégrante de ma reconnexion. Une fois que je pose cet humble constat sur l'affreux petit Dieu que JE suis, doucement mais surement, une nouvelle vision de MOI-même commence à parcourir MES synapses, MES interfaces neuronales. Il me fallait ME voir sous MON angle le plus sombre pour valider que JE suis tous les angles et que JE détiens le pouvoir incommensurable de m'aligner sur la version de MOI-même que préfère. Alors de la déception, je glisse vers la fascination : J'AI le pouvoir de ME transformer ! C'est donc ça être Dieu ?

    Alors oui, dans un premier temps, JE reste un simple humain, un tout petit Dieu du quotidien....mais c'est parce que cette déception doit être intégrée et joyeusement aimée :) JE dois aller au-delà de la Matrice des croyances concernant ce Dieu imaginaire qui habite de vieux grimoires :) La déception n'est qu'un passage, quelque peu humoristique finalement, puisqu'il s'agit de vivre que JE ne suis que MOI-même et pas un concept idéalisé :)

    Ensuite...ensuite il n'y a pas de limite puisque JE suis Dieu :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2015


  • Le besoin, un schéma mis en lumière

    Le besoin, un schéma mis en lumière

    Le besoin est une fréquence en cours d'éradication. Pour ce faire, cette dernière doit être perçue une dernière fois. Ainsi, votre rôle sera mis en lumière et vous pourrez définitivement passer à autre chose.

    Lorsque vous avez besoin de l'autre, vous projetez sur lui vos manques et distorsions psychiques. La relation que vous établissez n'est pas neutre puisque vous attendez  de celle-ci qu'elle comble un vide en vous. Lorsque vous comprenez que la personne ne répondra pas à vos attentes, vous cessez d'avoir  besoin d'elle. Sans vous en apercevoir, vous utilisez donc constamment l'autre comme un outil.  Vous êtes perpétuellement déçu puisque personne ne parvient à répondre à votre demande inconsciente.

    Vous pouvez également appartenir aux rangs de ceux qui acceptent de répondre aux besoins avérés de la personne qui chemine à vos côtés. Vous êtes tout aussi responsable de la fêlure vibratoire inhérente à ce type de relation, vous avez accepté d'être exploité.

    Remerciez les acteurs qui vous mettent face à vos failles. En observant lucidement la part du contrat que vous avez signé de votre âme, vous pouvez enfin dissoudre la notion du besoin.

    N'ayez plus besoin de l'autre, devenez autonome.

    Refusez de répondre aux besoins d'autrui, devenez neutre.

    Sachez définir avec précision les rôles qui déstructurent votre vie. Si vous entretenez une relation dysfonctionnelle avec un proche, déterminez quelle part de vous-même s'égare encore sur des chemins révolus.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2012

     

     

     

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires