• Thérapie quantique : le désespoir ou nuit noire de l'âme, un état modifié de conscience à utiliser

    Thérapie quantique : le désespoir ou nuit noire de l'âme, un état modifié de conscience à utiliser

    Le désespoir : un état modifié de conscience à utiliser, il mène au point 0

    J'ai maintenant plusieurs années de recul sur mon éveil, cela me permet de mieux comprendre le chemin que j'ai initié : rien "ne m'est tombé sur la tête", le ciel encore moins que toute chose, je suis le créateur de toutes les balises d'ascension qui ont parsemé ma vie.

    Ainsi, je sais désormais que si l'espoir me menait toujours vers un futur illusoire, le désespoir m'a par contre offert la capacité de vivre le moment présent. Cet instant fut certes difficile mais salutaire. Le désespoir est un mot qui désigne ni plus ni moins un état de conscience modifiée. Cet espace est en général si lourd et effrayant que nous voulons l’éviter à tout prix, préférant mener toute notre existence à expérimenter des états de conscience répondant à notre perception de la réalité : joie, communion, bonheur, paix, amour....

    Nous passons donc avec célérité devant l'une des portes des étoiles appelée désespoir, ce portail étant une phase quantique de la plus haute importance. Il s'agit ici de visiter sa création en son entier, la souffrance en particulier et de vérifier que nous en sommes bien l'unique créateur. Ce mouvement énergétique nous permet de mourir enfin, il marque la fin du détricotage de notre personnalité humaine. Alors bien sûr, il ne reste plus rien de ce que nous étions, nous n'avons pas encore déterminé ce que nous sommes et cet "entre-deux" est proprement terrifiant. Il est pourtant un vide nécessaire, une respiration universelle qui structure la renaissance.

    C'est ainsi que je n'aide plus personne à sortir du désespoir mais au contraire, j'accompagne ceux que j'aime dans leurs abysses les plus sombres, mon expérience me permettant de leur donner le courage d’affronter leur création dans sa globalité. Dieu (nous !) n'est pas qu'amour et lumière, nous sommes aussi désespérance et mort.

    Voici deux textes impliquant la note symphonique du désespoir, ils vous permettront de comprendre que l'entité globale que vous êtes, souhaite se baigner avec béatitude et neutralité dans la conscience une et indivisible : je suis morte  et Dieu nous offre le désespoir.

    Ces deux articles, écrits en 2012,  sont une étape : certes, je concevais encore Dieu comme un être en dehors de moi-même mais ma première communion avec « lui » me fut offerte grâce au désespoir. Le désespoir est une page blanche, une clef quantique d'émergence d'une beauté et d'une efficacité absolue, je peux en témoigner.

    Vivez le désespoir, voyez ce qu'il contient : il est vous, il est aussi votre Essence, vous le constituez. Regardez le désespoir comme un outil énergétique, un sas de transformation....c'est ici que j'ai commencé à émerger, dans le vide....

    Les six clefs du programme quantique du désespoir (appelé nuit noire de l'âme en langage spirituel). Vous ne trouverez ce protocole nulle part ailleurs, aucun livre ne valide ce que j’énonce ici. Il s'agit d'une perception, de mon propre vécu. Vous le ferez vôtre ou vous induirez une autre perception toute aussi juste.

    1 : c’est l'esprit qui « prend la main » et institue une zone de désespoir plutôt que d'espoir car après l'ascension de l'interface humaine, grâce à cette énergie spécifique liée à cette intense douleur, l'esprit peut enfin descendre au cœur de sa matière.

    2 : il agit ainsi car la fréquence du désespoir mène au point 0, c'est-à-dire à la mort de l'ancienne matrice individuelle constituant le socle de notre personnalité humaine.

    3 : il s'agit bien ici de la mort quantique d'un programme d'existence (enregistré au sein de notre interface neuronale) et de la mise en place d'un nouveau système de pensée unifié. Cette nouvelle structure de conscience constitue une véritable résurrection. Dans ce cycle, la mort et la résurrection sont un programme quantique de conscience.

    4 : Le Soi désormais unifié formate une nouvelle personnalité que je nomme l'entité globale, c'est à dire la fusion de l'esprit et de l'interface humaine.

    5 : ce phénomène du désespoir structure un espace-temps présent alors que celui d'une dépression "classique"(s'appuyant sur l'espoir d’aller mieux demain), nous projette vers le futur. Lors de la nuit noire de l'âme "je vais mal maintenant", je n'ai plus aucune possibilité de m'imaginer demain, et c'est bien là le but de ce programme.

    6 : dans ce vide où point 0, vous n'aurez plus la capacité d'exercer vos activités habituelles. Vous serez dans l'obligation de tout arrêter (emploi y compris) et de vous poser en vous-même....mais lorsque vous avez conscience que vous pénétrez un programme évolutif, vous devenez alors purement observateur de votre existence présente : l’observateur vient de naître, le créateur est de nouveau en amont de sa création.

    Ces quelques points d'ancrage sont très difficiles à vivre puisque tout est mort en vous et que votre nouvelle matrice humaine est encore une page blanche, un vide sur lequel vous ne pouvez pas vous appuyer. En ce qui me concerne, ce passage n'a duré que trois jours mais il peut être beaucoup plus long. Je dirais pour encourager ceux qui se dirigent vers ce néant, source de toute renaissance, que cette mutation est ordonnée, choisie par votre esprit et donc, que votre humanité est prête à encaisser le choc :)

    Je terminerais avec un encouragement : c'est désormais l'entité globale en vous qui va construire une nouvelle humanité. Le chemin n'est pas terminé, après la déprogrammation de ce "qui était", il vous restera à programmer votre nouvelle personnalité mais je vous rassure, cette phase sera beaucoup plus facile et légère.

    Prenez conscience de ceci, ancrez-le, pensez-le, vivez-le : la dépression humaine est une maladie alors que le désespoir de l'esprit est un programme quantique instituant la mutation de l'être, un rite de passage.

    Résumé des six clefs : l'esprit opère sa descente dans la matière / portail quantique ou point 0 / mort et résurrection / naissance de l'entité globale / temps présent vécu plutôt que compris / L'observateur est désormais en amont de sa création.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2017

    Lire aussi :

    Mourir de douleur

    Je suis morte

    Dieu nous offre le désespoir

    L'éveil peut rendre fou

    La dépression spirituelle

     

     

     

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,