• Thérapie quantique : collaboration dans l'UN plutôt qu'utilisation de l'autre

    Thérapie quantique : collaboration dans l'UN plutôt qu'utilisation de l'autre

    Collaboration dans l'UN plutôt qu'utilisation de l'autre

    Il y a quelques mois, j'ai posé un constat, une perception de ce qui est : dans la dimension humaine, un être s’inspire de mon travail humain et en se l'appropriant, il m’utilise.

    Cette création problématique dans la sphère humaine a pourtant finalisé 10 ans de travail ! En premier lieu, j'ai posé le fameux "c'est à moi du créateur", achevant d'intégrer mon quotidien multidimensionnel. J'ai ainsi fait mes premiers pas en tant créateur vivant. Puis j'ai expérimenté ce que ressent le créateur guerrier au sein de la déconscientissation et j'ai donné sens à ce vieil adage : tendre l'autre joue.

    Le problème est donc devenu cadeau. Pourquoi ? Parce qu'il ne s'agit plus ici d''utiliser autrui mais de collaborer avec un autre esprit. Ce dernier est toujours bienveillant et vous offre le meilleur de lui-même. Il n'y a ainsi plus rien à rejeter de l'expérience mais au contraire, vibrer de gratitude devient évidence.

    Je n'utilise pas autrui, je collabore avec chacun d'entre moi. Dans la collaboration multidimensionnelle, je ne peux que tirer profit de la situation sans jamais subir de perte. Cette femme m'a utilisé, a utilisé mes écrits mais son esprit a collaboré avec le mien :) Cette perception vécue plus que comprise change tout :)

    Gratitude infinie à l'entité globale qui m'a offert tout cela.

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2016

     

    Processus d'intégration : Lorsque vous êtes face à une situation conflictuelle, évacuez l'autre de l'équation. Cela ne vous sera d'aucune utilité de décrypter celui "qui vous fait mal", d'essayer de savoir s'il à tort ou raison, s'il est juste ou injuste. Ne perdez pas votre temps à faire son procès, n'utilisez plus de faux fuyant comme "c'est un pervers narcissique" "ou bien "c'est un être égotique", demandez-vous plutôt qui vous êtes. Vous concentrer sur autrui, évoquer ses failles ou son "ombre" durant des heures ne fera que vous retarder dans l’avènement de votre nouvel état d'être.

    Dans la dimension humaine, vous ressentez lorsqu'un autre vous utilise mais vous devez surtout percevoir que vous êtes à l'origine de ce décalage. Vous utilisez alors le verbe, la pensée et la conscience pour équilibrer votre création. Dans le même temps, vous êtes connectés à l'esprit de l'autre protagoniste (c'est cela être multidimensionnel !) et vous collaborez avec lui : chaque partie en présence a quelque chose à mettre à jour, le cadeau est toujours réciproque.

    Posez un juste constat sur la situation, quel que soit le sujet abordé. Devenez le centre de l'expérience : ainsi, s'il ne reste que vous, pourquoi avez-vous créé telle ou telle complication ? Là est votre question, là est votre réponse. Puisque le sens est obligatoirement positif, que voyez-vous ? Une part de votre humanité est-elle encore dans la réaction plutôt que dans la gratitude et l'étude de votre création ? Rendez-vous encore l'autre responsable des événements qui parsèment votre existence ? Vous avez compris mais pas vécu ce qu'est l'intrication quantique entre deux entités globales ?

    Tant que vous êtes dans la colère et la douleur à cause d'un autre, c'est que vous ne collaborez pas avec cette entité globale et que vous n'avez pas enregistré pour de vrai que vous êtes celui qui sollicite l'expérience. Lorsque vous n'êtes plus centré que sur vous et votre création, respirez ! Tout est parfait, vous y êtes :)

    N'oubliez pas également que vous ne devez rien renfermer et juger vous concernant ! Vous êtes en colère ? Exprimez là sans la stigmatiser ou la réprimer. Vous verrez que le phénomène de déconscientisation intervient ici : si vous n'adjectivez pas la colère, si vous ne la conscientiser pas comme une émotion à éradiquer car non spirituelle, elle devient un simple flux vivant qui vous traverse, sans rien laisser d'autre que la joie....et surtout, elle est un outil quantique de premier ordre vous permettant de débusquer vos programmes dit de "séparation" !

    En général, vous devrez poser en ce monde, d'une façon ou d'une autre, cette vision juste de vous-même : par le verbe ou l'échange, vous validerez "dans le monde extérieur" votre état d'être dans son entier : oui , je fais preuve d'ego mais je m'aime ainsi car je suis le créateur, je n'ai rien à rejeter ou cacher de ce que je suis. Se voir tel que l'on est au lieu de se focaliser sur ce qu'est autrui est l'un des exercices les plus difficiles qui soit ! C'est ici que la pratique décrite plus haut prend tout son sens. L'autre n'est jamais le problème, vous êtes votre problème. Lorsque cela est vécu au lieu d'être compris, le problème disparaît de lui-même : vous n'êtes pas un problème vous êtes la vie qui s'exprime dans un flux constant !

    Cela ancrera en vous votre capacité multidimensionnelle à vous exprimer : vous communiquez avec tous en même temps que vous ne parlez qu'à vous-même. Ainsi, il ne s'agit plus d'avouer vos péchés sur la place publique mais bien d'être vous-même dedans et dehors.

    Bonne route à chacun :)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :