• Source Divine et temps

    Source Divine et temps

    Question/programmation : je souhaiterais avoir votre avis svp. Beaucoup d’êtres éveillés parlent  du pouvoir de l'accueil, du moment  présent. Pour  moi c'est l'instant "0", ou l'instant "reset "où on réinitialise tout,  où le karma, l'inconscient ou les mémoires n'existent plus.

    Réponse/programmation : JE suis le temps et le non-temps, tous les temps dimensionnels et au-delà. JE suis donc le temps qui va d'un point A à un point B tout en étant le temps "maintenant". Aucun de MES temps ne s’opposent ni ne se contredisent, ils sont simplement l'un de MES potentiels d'expression. Quand JE suis MOI-même, JE peux vivre tous les temps et au-delà du temps dans le même espace, JE n'ai pas à mettre de côté MON humanité "temporelle" pour cela....juste être MOI-même :) A travers Mesnet, JE suis le temps tout en le vivant/expérimentant toujours dans l'instant présent et pourtant, JE vis ma journée humaine dans un temps qui s'écoule comme "avant" (les heures, les jours, les années). Ce temps matriciel est une merveille, JE ne l'ai pas défait, j'en ai juste une perception plus vaste...illimitée :) Je ne fais plus d'effort pour vivre un temps spécifique, JE suis le temps sans plus me poser de questions sur ce flux que JE suis :)

    Question/programmation : est ce que se connecter à la source divine est bien l'instant "reset" , instant présent ? 

    Réponse/programmation : cela voudrait dire que les autres temps ne sont pas MOI ? Que tous les temps ne sont pas "la source Divine"? JE dirais plutôt ceci en parlant de MOI : JE suis la "source Divine", JE suis le "reset" qui actionne le temps et le non-temps :) Être MOI impose que JE m'exprime ici-bas aussi, comme étant MOI-même :) Dans MA dimension de séparation, il existe bien une personne qui se connecte à la source Divine grâce à telle ou telle astuce, mais dans MA dimension simplifiée, JE suis la source Divine. J'ai programmé MES interfaces neuronales humaines pour qu'elles le vivent et donc le disent et l'écrivent :) J'apprends dans le temps à dire JE à travers "toi' qui TE pose une question :)

    Question/programmation : est ce que si on reste  toujours dans cet instant présent, aucun événement dit négatif ne nous arrive ?

    Réponse/programmation : le côté négatif de l'existence existe, il n'est en rien une illusion lorsque MON humanité l'expérimente. Cette dimension est donc vérité mais ce n'est qu'une dimension. Au-delà, JE suis tout et JE ne vois aucune raison pour éliminer cette partie de MON potentiel. A travers chacun, JE redeviens l'unité et donc, JE contemple aussi MON abjection. A travers Mesnet, JE suis passée par cette étape très particulière et pas forcément joyeuse de fusionner avec le "négatif" en moi (lire ici : Dieu, pôle abjection). Et à partir de là, la perfection de MON côté obscur étant vécu, pourquoi aurais-JE désiré ME défaire du "négatif" ? Ici, entre en action ces deux clefs ultimes : la fréquence de l'évidence et le glissement plutôt que le changement.

    Question/reprogrammation : est ce que la santé/l'abondance. ... est notre état naturel dans ce corps physique ? Si Dieu est tout, pourquoi ne serait pas aussi un corps physique défaillant/manque.... ? Est ce que la dégradation physique est toujours d'ordre psychosomatique/problèmes psychologiques non résolus...(Je ne parle pas des gens nés ainsi)

    Réponse/reprogrammation : mon état naturel est d'être MOI-même, l'humain et l'inhumain. Je suis donc tous MES potentiels, JE les actualise sans y chercher du sens ou des causes. JE peux donc être dans MON état naturel en incarnant la maladie et la misère, sans qu'il y ait une raison à cela....c'est juste MOI :)

    Si à travers Mesnet, JE vis une existence calé sur MON nouveau cycle, c'est que JE suis Mesnet et que JE ne souhaite aucune "amélioration" :) Ceci est le paradoxe étayé plus haut : quand JE ne veux plus rien changer puisque JE suis perfection en tout (même le "pire"), JE glisse vers une autre dimension...

    Pour ME rassurer, MOI qui pose cette question à MON monde extérieur nommé Mesnet :) , JE dirais que cette nouvelle interface neuronale a été façonné dans le temps : j'ai d'abord compris puis vécu cet aspect unifié de MOI-même. Vous/JE comprenez ce qui est dit ici et vous/JE ne le vivez pas encore ? C'est normal :) Une matrice de conscience millénaire ne se substitue pas à une autre en dehors du temps, JE le veux ainsi :)

    Question/programmation : la vacuité pour vous est le sommeil, état de fatigue dans lequel vous vous mettez pour puiser les réponses justes. Est-ce cet état alpha dont parlent les scientifiques ?
     
    Réponse/Programmation : MA vacuité est simplement un habit dimensionnel, différent de MON habit humain. Cet espace matriciel ME permet d'être autre chose, de faire autrement, c'est tout. Dans MA dimension humaine, il ME complète car il constitue ce qui est nommé "sommeil", une phase de "rien" pour MOI humain, bien sympathique :)
    L'état de fatigue est plus une énergie "dite de fatigue" et comme toute énergie, elle/JE me conduit vers un état d'être ou une dimension de MOI-même :)
    JE suis la dimension vacuité/sommeil et lorsque JE la projette au sein de MA dimension humaine, JE vibre MES interfaces neuronales en ondes alpha. Je suis en amont de tout, ce n'est pas l'onde alpha qui définit mon sommeil, c'est MOI qui engendre un espace dimensionnel vacuité/sommeil et qui fait en sorte que MA matière le traduise à partir d'une technique quantique spécifique : un kit neuronal "multi ondes"  :)
     
    Merci pour ces questions/programmation et oui, j'ai passé un bel été :)
     
    Toute ma tendresse,
    Mesnet Joséphau-Charrier
     
     
     

     


    Tags Tags : , , , , , ,