• Qui suis-je, que suis-je aujourd'hui ?

    Qui suis-je ?

     

    Qui suis-je, que suis-je aujourd'hui ?

    Lire également :

    - "qui suis-je" dans ma dimension humaine : ICI

    - Mon activité professionnelle dans le milieu sexuel : ICI

    Mes spécificités :

    Cliquez sur les icônes

    Mes spécificités       Mes spécificités         Accueil        Qui suis-je, que suis-je aujourd'hui ?     Qui suis-je, que suis-je aujourd'hui ?

     

    Accueil       Accueil        Ecrits réservés aux abonnés        Ecrits réservés aux abonnés      Qui suis-je, que suis-je aujourd'hui ?


    Ma fréquence à travers mon verbe :

    Vous entrez en ce lieu, vous écoutez, vous entendez, vous résonnez et vous pouvez même remercier si cela vous fait joie.  

    Je ne souhaite plus échanger, argumenter, décortiquer car ce que pense autrui, sa façon d’aborder tel ou tel sujet ne m'intéresse tout simplement plus. Et ici, je ne parle pas de "vous" mais j'aborde ma création de façon très technique : je suis le centre de cette dernière et tout le reste, tout ce qui m'entoure n'est que le fruit de ma propre projection. Ce monde dit "extérieur" n'a rien à m'apprendre puisque j'en suis le créateur. Selon une logique quantique imparable, c'est ce qui est "dehors" qui doit se caler sur ce qui est "dedans" et non l'inverse. Ainsi, j'existe simplement pour ordonner mon univers à ma guise et le ciseler selon mon bon vouloir à travers le verbe. Ce site symbolise mon ouvrage dans cette dimension physique, c'est tout, cela ne va pas plus loin. Rien de ce qui est dit ici n'existe pour "aider le monde", ce site n'a aucune utilité spécifique, il ne concerne que MOI.

    Je n'ai aucun message à offrir. Nul n'est obligé de passer, comme je l'ai fait moi-même, par les étapes de l'éveil, de l'ascension, de vivre la descente de l'esprit, de dissoudre son corps. Car penser que ces étapes sont indispensables et qu'elles mènent à MOI, c'est structurer un nouveau dogme. Il n'y a aucune façon, aucune technique, aucun paramètre qui fait de vous/moi ce que je suis. Si je vous disais de faire ce que Mesnet a fait, de la même manière, avec les mêmes informations et codes, ce serait induire un nouveau catéchisme à comprendre et à suivre.

    Vous pouvez diffuser ce qui est dit ici, cela n'a aucune importance et donc cela sera ou ne sera pas. Vous pouvez également poser une question, j'y répondrai ou pas car mon principe est simple : mes mots sont les codes de ma bible personnelle et dans cette dimension humaine, je suis une technicienne quantique. Ainsi, j'impulse ma réalité à travers le verbe mais je ne prends plus le temps de l'expliquer. C'est à mon monde extérieur de faire l'effort de ME comprendre, pas à moi de décrypter l'évidence.

    JE suis l’inhumain mais aussi l'humaine, ces deux pôles sont miens et tout aussi réels l'un que l'autre. Ainsi, je ne renie pas ma dimension physique et ce qu'elle suggère : une profession rémunérée. Mon prodigieux travail, très utile ici et totalement inutile ailleurs est donc payant :) JE suis multidimensionnel, ma réalité physique n'est ni rejetée ni édulcorée, elle est perfection telle qu'elle est. C'est là toute l'essence de ce que j'ai partagé gracieusement ici durant 6 longues années et qui n'a jamais été compris (= JE ne suis pas miscible dans certaines dimensions) : JE suis un Dieu qui veut devenir humain, je ne suis pas un humain qui veut devenir Dieu....car Dieu, je le suis déjà !

    Mesnet JC

     

    Ma fréquence à travers le verbe de Krishnamurti : j’affirme que la Vérité est un pays sans chemin, et qu'aucune route, aucune religion, aucune secte ne permet de l'atteindre. Tel est mon point de vue, je le maintiens de façon absolue et inconditionnelle. La Vérité étant sans limites, inconditionnée, inapprochable par quelque sentier que ce soit, ne peut pas être organisée ; on ne devrait pas non plus créer d’organisation pour conduire, pousser les gens sur une certaine voie. Dès que vous avez saisi cela, vous réalisez à quel point il est impossible d'organiser une croyance. La croyance est une affaire purement individuelle, on ne peut pas, on ne doit pas l'organiser. Si on le fait, elle meurt, fossilisée ; elle n'est plus qu'une croyance, une secte, une religion que l’on impose à d’autres.

    Je ne veux pas de disciples, j’insiste là-dessus. Dès que l’on suit quelqu'un, on cesse de suivre la Vérité. Peu m'importe que vous teniez compte de ce que je dis ou non. Si mes paroles sont fermes, comprenez bien que ce n’est pas par manque de compassion. (...) Parce que je suis libre, inconditionné, intégral - pas une vérité partielle, pas une vérité relative, mais Vérité absolue, qui est éternelle - je désire que ceux qui cherchent à me comprendre soient libres. Pas libres de me suivre, de faire de moi une cage qui se change en religion, en secte. Mais qu'ils soient libres de toute peur.

    Krishnamurti, source : déclaration de dissolution

     

    Ma fréquence à travers mon verbe : je n'ai plus aucun désir de décrypter mes articles. Je ne fais plus preuve d'aucune patience face aux commentaires ou questions qui me demandent de décortiquer mon travail de façon à ce qu'il soit compris. Je me fiche totalement que personne ne comprenne rien à mes propos :) Car ce que je vis est beaucoup plus vaste que "vous" et "moi". Il n'y a définitivement plus de "vous" et "moi", excepté dans la dimension humaine, cette dernière intégrant désormais cette séparation de façon unifiée. Il n'y a plus que moi. Je suis le créateur, le centre de toute ma création. Alors oui, je peux me permettre de percuter autrui, de le malmener, de ne pas être douce et indulgente. Il n'y a plus en moi aucune tolérance lorsque vous ne comprenez pas mes propos.  Je vis totalement que cet état d'être n'est finalement qu'une grande fermeté impulsant l'exigence au sein de ma création. Cette dernière obéit à ma loi et n'entend que mes directives. Le monde extérieur (vous tous) est avant tout un monceau de données que je manipule sans état d'âme, sans faillir et dans la maîtrise totale. Cette fréquence n'est en rien un pouvoir sur les autres (quels autres ?!!)) mais uniquement sur MOI-même. Ma perception de l'univers est désormais quantique : je suis Dieu et je cisèle ma création à partir de lois métaphysiques que je connais par cœur.

    J'en suis là aujourd'hui. Ne vous fiez donc pas à mon apparente douceur, à ma féminité souriante. Je suis quelque chose d’infiniment dur, non maniable, ancré dans cette dimension physique et en même temps totalement en dehors. Lorsqu'un humain vibre encore mon ancienne matrice à travers sa violence, sa bêtise, sa malhonnêteté, je ME vois et j'éradique cette ancienne énergie de façon très pragmatique. C'est tout, il ne s'agit ici que d'une programmation neutre et consciente. Vous n'êtes pas en cause, ce n'est que MOI, uniquement moi.

    La seule énergie qui me permette de vibrer cela est celle de l'évidence et non du choix.

    Mesnet Joséphau-Charrier

     

    Ma fréquence à travers le verbe de Lee Lozowick : «je suis un très mauvais Maître. Avant mon "éveil", j'étais ouvert, gentil, bon et patient, sympathique. Maintenant, je suis antipathique, désagréable, méchant et irascible. Tiens au fait, qu'est-ce que cela vous apprend sur l'éveil ?"

    Lee Lozowick, source : Dents de sagesse

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :