• Programme quantique de la putréfaction et de la mort ou immortalité du corps

    Programme quantique de la putréfaction et de la mort ou immortalité du corps

     

    Tous mes écrits sont à lire à partir d'une conscience multidimensionnelle, d'un moment présent qui se modifie dans l’instant présent suivant. Toutes les informations offertes ici sont de l'ordre de la perception plutôt que de la vérité.

     

    Programme quantique de la putréfaction et de la mort ou immortalité du corps

    J'ai exploré ce programme, j'en ai saisi la quintessence : à partir d'une trentaine d'années, l'être humain débute son involution physique, il putréfie sa matière jusqu'à la mort ultime.

    J'évoque souvent cet axiome : en conscience, je marche déjà sur l'eau, mais dans cette dimension, je vais utiliser le temps afin de matérialiser cette réalité car la conscience se vit au présent mais la création s'instaure dans le temps. Et bien, il s'agit du même processus en ce qui concerne la mort : en conscience, nous sommes déjà morts mais nous allons parcourir le temps afin de valider ce potentiel.

    Je suis pleinement connectée à ce programme spécifique, je le perçois désormais en chaque être : tous les humains sont déjà morts ! Il en a toujours été ainsi ! Un humain de troisième dimension est moribond dès sa naissance. Jours après jours, son corps physique va s'adapter aux données de la grande faucheuse : affaissement de la peau, pourrissement des organes, affaiblissement des muscles, diminution de l'être, effondrement du système cellulaire, putréfaction inéluctable de la matière.

    En 2016, je me suis connectée à ce que nous nommons des "vieillards". J'ai ainsi pu fusionner avec la phase ultime du programme "de la mort". Leur corps est dans un état de déliquescence absolue, ils sont réellement des morts-vivants : équilibre subtil entre la décomposition de la matière et le vide qui les caractérise puissamment.

    Mon unité n'a perçu que joie dans ce processus. Je ne suis plus appareillée à l'humain qui souffre mais bien aux entités globales et ces dernières sacralisent la mort physique comme elles sacralisent toutes leurs créations.

    Comme à mon habitude, pour défaire un programme quantique, il me faut l'expérimenter en conscience. Ainsi, durant quelques jours, j'ai vécu la vieillesse de façon accélérée : j'ai avachi mon corps, je l'ai mené le plus loin possible vers la "putréfaction et la mort". Je l'ai fait avec la neutralité qui me caractérise désormais. Aucune once de peur, de rejet, de jugement concernant mon état de senescence avancée. Au contraire, j'ai posé le constat joyeux que je suis désormais celle qui  mène le jeu : je ne fais que parcourir un  "logiciel quantique" obsolète afin d'en structurer un autre.

    Je suis immortelle, il est donc temps pour moi de modéliser cette capacité innée. L'immortalité et la jeunesse éternelle sont une banalité pour l'esprit :)

    P.S : l'énergie de la vacuité (épuisement) est au cœur de cette étape. J'ai appris à l'équilibrer avec ce que je nomme "l'énergie dynamique".

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    Article paru au printemps 2016

     

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Géry
    Mardi 19 Septembre à 12:26
    Merci Mesnet.
    Ça fait chaud au cœur de lire cet article car, au fond de moi et depuis déjà un certain temps je sais que c'est ainsi.
      • Mardi 19 Septembre à 18:03

        Merci Géry pour ce retour :)

        Oui, savoir que la mort physique n'est qu'une option dimensionnelle parfaite.....et lorsque cette évidence est vécue au sein de la conscience, l'option de l'immortalité est toute aussi évidente et parfaite....je ne saurais même plus comment faire pour me "penser" mortelle....cela me paraît tellement fou aujourd'hui d'avoir réussit à créer une matrice dans laquelle cette croyance se réalisait !

        L'immortalité physique ne s’acquiert pas, elle ne se définit pas grâce à des techniques ou des outils, elle n'est liée à aucun secret, il ne s'agit ni d'un don ni d'un pouvoir mais d'un banal espace de conscience....quel humour :) Lorsque matière et énergie fusionnent, lorsque la conscience est une et indivisible, je peux me projeter dans la mort du corps ou non, cela n'est même plus une question :)

        Bonne soirée :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :