• Programation d'interfaces neuronales

    Programation d'interfaces neuronales

    Programmation d'interfaces neuronales

    Lorsque la conscience est globale, j'institue une nouvelle humanité à travers des outils très techniques (et pourtant tellement banals !) comme la pensée. Je travaille alors sur ce que je nomme des interfaces neuronales me permettant ainsi de vivre ce que j'ai compris, de ressentir émotionnellement l'unité du créateur.

    La reprogrammation neuronale est l'une de mes spécificités première : j'utilise pour ce faire  les espaces de déconscientisation et de dissolution....mais surtout, JE suis tout simplement qui JE SUIS/NOUS SOMMES :)

    Précision : l'interface neuronale CEREBRALE est liée à la pensée, au mental, alors que l'interface neuronale VENTRALE structure l'onde énergétique de l'émotion. Il y a tout un travail de connexion à effectuer au début de la transition, de façon à ce que ces deux "programmes neuronaux" fonctionnent ensemble...au début, lorsque j'ai débuté, je stimulais un mental apaisé et pourtant, je pouvais être parcourue par un flux émotionnel type "stress" ou angoisse...il m'a fallu du temps pour "raccorder" ces deux cerveaux !

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2018

    Lire aussi :

    Interfaces neuronales

    Déprogrammation et programmation de l'être

    Trois clefs de programmation

    N'être que métaphysique

    La passion christique

    Je ne suis pas venue pour aider mais pour être

    Graver de nouveaux programmes neuronaux / transmuter l'atome

    Mon rêve le plus fou ? Me sentir bien

    Dossier sur les yeux, le cerveau, la vision : ICI

     

    Données complétées en avril 2020 : je pratique depuis longtemps la programmation neuronale : mon cerveau ne pense pas, c'est moi qui pense à travers mon cerveau...et ici, il y a une lente maturation concernant la "personnalité" qui régente ce cheminement...il faut élaguer les multiples dimensions du "SOI" pour arriver jusqu'à MOI et à partir de cet avènement, JE façonne mes neurones comme je l'entends...

    A travers ma personnalité Mesnet, j'ai observé et lu "autrui". A partir de ce schéma, j'ai imprimé lentement mais surement cette évidence : l'autre, c'est MOI...et MOI, je dis donc vrai à travers l'autre. Plus de combat contre telle ou telle version du réel, tout provient de MA source.

    La deuxième étape a été plus subtile, plus difficile à mettre en œuvre. Il s'agissait de ne plus "me" juger à travers "eux" certes, mais aussi de dépasser toutes les strates de perception, même les plus évoluées, les plus abouties...j'ai utilisé le "monde extérieur" pour "taper du code" comme dirait mon mari, informaticien...
    Il ne s'agit plus ici de comparer, de tester mais de ME voir et c'est plus facile avec un "marqueur de séparation" au sein de la matrice...à chaque fois que JE visualise un concept (MON concept puisque JE les contiens tous !) qui initialise une dimension ou "l'autre" joue le mauvais rôle, cela ME permet de ME réajuster, de ME réaligner sur une seule vérité : JE suis à l'origine de tout, je n'ai plus à positionner ma pensée sur ces potentiels de séparation. Je DOIS passer à une autre grille de lecture, je prends cette décision...(lire mon ancrage concernant la prise de décision : ICI)

    Le protocole est hyper banal : je lis la réalité extérieure, JE vois ou JE suis décalé dans cette projection éditée par un autre qui est MOI (très important ce mantra, il permet d'éviter à l'ego de se sentir plus intelligent qu'autrui !) et JE réaligne à l'intérieur avec une pensée unifiée...j'ancre une conscience qui ME permet la fusion avec tout et en même temps, je m'extirpe du tout...tout est là :)

    Et il y a un effet vibratoire ici. Le réalignement est ressenti fortement. Quand JE cesse de penser aux multiples réalités d'enfermement (la cabale, un gouvernement manipulateur, l'état profond, les reptiliens, les forces involutives), il y a réellement un flux qui me traverse de haut en bas (vécu comme tel pour mon humanité) et l'effet immédiat, mais vraiment immédiat, c'est que le sentiment d'être emprisonné dans une sphère de réalité manipulée par "d'autres" disparaît...je sors de ma prison en conscience, en énergie et tout respire littéralement...

    Peur, angoisse, projection, protection, anticipation, colère, jugement, combat...tout s'arrête ici...et l'énergie qui ME traverse alors est presque nourrissante...en même temps très terrienne mais aussi cosmique...

    Voilà, c'est hyper simple à programmer en fait, un cerveau...j'y mets ce que je veux y mettre et il suffit d'y graver certaines pensées plutôt que d'autres.

     

    Note : ici, j'évoque ce que j’appelle la programmation neuronale. C'est un "job", un véritable travail de ciselage de la personnalité...il y a alors deux dimensions qui se côtoient : l'humanité duelle qui ne comprend rien à rien et "l'observateur" (ou l'esprit), qui a pris la main sur le "cette humanité là"...c'est cette "partie" de l'être (l'esprit ou l'observateur) qui a programmé mon interface humaine...c'est véritablement passionnant à effectuer cette modification du protocole de "la pensée" !  C'est long (pour la personnalité humaine qui subit encore le temps), c'est fatiguant, douloureux et parfois, parfaitement décourageant ! Mais c'est aussi jouissif, merveilleux et grandiose :) Ce qui est souvent le plus difficile, c'est que l'observateur (qui est soi !) s'incarne alors avec un seul objectif : la programmation quantique de son interface humaine...il n'y a aucun autre repère ou but...alors que la dimension neuronale humaine aspire elle, à "réussir sa vie", elle se focalise sur sa famille, sa place dans la société, sa capacité à gagner de l'argent, son aspect physique...et plus rien de cela ne fonctionne vraiment puisque la seule finalité de la fusion de "l'esprit" et de son interface neuronale humaine, c'est d'engendrer un nouveau "modèle" terrien ET cosmique :)

    Puis, comme écrit ICI, vient la mort de l'esprit (ou de l'observateur) : "Après la descente de l'esprit, vient donc la mort de l'esprit...une "individualité perdure, mais sa fréquence n'est plus la même, il ne reste que MOI...le temps de l'esprit, qui n'est qu'une étape, qu'une dimension parmi d'autres, n'est plus...l'esprit meurt sous sa forme/fréquence/information passée..."

    Pourquoi ? Parce que le travail est terminé, la nouvelle personnalité "pensée" et projetée est efficiente. Tout devient alors de l'ordre du réflexe, de l'automatisme, l'unité est évidence. 

    Exemple : lorsque je respire grâce à mes poumons, il s'agit d'un mécanisme instinctif. Lorsque je mange et que je prends du poids, il s'agit d'un mécanisme instinctif. Lorsque je capte un virus et que je tombe malade, il s'agit d'un mécanisme instinctif. Lorsque le temps me marque, il s'agit d'un mécanisme instinctif...ces données sont enregistrées afin de stimuler une dimension d'existence spécifique.

    Actuellement, dans la mesure ou j'ai recalibré ces données, les automatismes évoluent vers d'autres paradigmes : la respiration torique devient le mécanisme instinctif, l'alimentation luminique devient le mécanisme instinctif, la programmation quantique plutôt que la maladie virale devient le mécanisme instinctif, l'espace temps global plutôt que "le temps qui passe", devient le mécanisme instinctif...

    C'est cela le processus ultime actuel : une nouvelle humanité beaucoup moins multidimensionnelle (c'est dans cette zone, lorsqu'il y a multiples dimensions que la programmation est stimulée, que la notion de "travail" est perçue, que la strate dite de "l'esprit" est utilisée) mais UNIDIMENSIONNELLE (plus de travail, de programmation, de conscience, d'esprits mais l’INSTINCT, L'ABANDON et pour tout dire MOI qui est TOUT)...

    Ma perception est que le processus coronal en cours (appelé virus ou covid) est un programme quantique de premier plan, me permettant de structurer de nouveaux réflexes naturels...il n'y a plus à "penser" une nouvelle façon de respirer, à conscientiser une nouvelle onde d'énergie ou une nouvelle gamme de conscience...cela EST...

    JE passe d'un système de régénération (travail et programmation) à une mutation réelle (instinct)...j'avais posé les bases de cette réalité ici : de la régénération à la mutation...c'est bien cette phase que j'amplifie...et cela est beau et bon à vivre ici-bas...

     

    Lire aussi :

    La pensée collective

    Technicien quantique

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , ,