• Prendre l'aide de chaque Gilet Jaune comme elle vient

    Fraternité et Gilet Jaune

    Prendre l'aide de chaque Gilet Jaune comme elle vient

    JE reprogramme actuellement la notion d'aide (ICI ). Je remarque que la critique est bien souvent acerbe en ce qui concerne l'aide apportée par autrui.

    Il y a peu, quelqu'un m'a dit que les propos tenus sur ma chaine youtube étaient erronés, et que cela lui avait demandé d'aller au-delà de mon travail, pour en extraire ce dont il avait besoin. Mes vidéos étaient donc une aide utilisée... mais critiquée  :) Que c'est décourageant de donner le meilleur de soi-même, une parcelle de son âme, et de se le voir reproché !

    Mais le même jour, j'ai pu vérifier...que je faisais de même ! J'avais l'esprit tout aussi critique vis-à-vis des figures du mouvement des Gilets Jaunes. Et en lisant les commentaires sur les réseaux sociaux, je me suis aperçu qu'eux aussi, encaissaient avec difficulté ce vent de critiques, de jugements, de doctes conseils, d'insultes. Que de violence à leur égard ! Ils sont tenus de "faire autrement", de faire mieux, de faire plus !  Certains, comme Jerome Rodriguez ou Eric ont même publié des posts évoquant leur découragement et leur envie de tout lâcher ou du moins, de prendre du recul.

    J'ai ainsi perçu l'ampleur de l'énergie qui fragilise les "aidants". Nous faisons tous de notre mieux afin de donner la plus belle parcelle de nous-même à la communauté. Cette aide ne doit pas être diminuée ou brocardée mais encouragée. Les leaders des GJ donnent en fonction de "qui ils sont" et ils donnent beaucoup !

    Alors qui sont les aidants dans notre monde ? Mais nous tous ! Chaque individu se retrouve à un moment ou à un autre dans le rôle d'un "aidant" : être bénévole dans une association, aider son voisin, faire les courses d'une personne malade, créer une vidéo, structurer un mouvement social, faire de la politique, donner de son temps, faire un don pécuniaire, écouter, consoler, innover ....l'aide et partout autour de nous :)

    Personnellement, ce constat a modifié mon comportement de Gilet Jaune : je positive, j'encourage, je remercie et je rends grâce à ce qui m'est donné dans cette matrice dimensionnelle. Nous devons tous apprendre à accepter l'aide qui nous est offerte de bonne grâce, sans la dénaturer : "ta" façon d'aider vient compléter la mienne, pas la contredire, ceci doit être la pensée première d'un Gilet Jaune...d'un citoyen et d'un humain :)

    Je perçois d'ailleurs que cette envie de soutenir ceux qui s'investissent le plus, est dorénavant plus marquée dans les commentaires. Il y a moins d'insultes, moins de haine, de jalousie, d'envie de contredire.

    Cette fraternité que nous vivons actuellement, nous pousse vers le meilleur de nous-mêmes, vers le lâcher-prise, l'acceptation d'autrui "tel qu'il est pas tel que l'on voudrait qu'il soit". Le fait que ce mouvement unifie les extrêmes est d'ailleurs très symbolique de l'évolution en cours.

    Alors devenons adulte et sage. Remercions la personne qui nous offre aide et secours et acceptons la façon dont elle le fait. ne décourageons pas ce flux d'aide, disponible à chaque instant, mais confortons-le, soutenons-le, en pleine conscience.

    Chacun est a sa juste place, aucune forme d'aide n'est préférable à une autre :)....et cessons de critiquer, que Diable ! :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    replaçons les Gilets Jaunes dans un espace de sociologie quantique !

     

     

     

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :