• Pourquoi ne suis-je pas un être pranique mais luminique ?

    Pourquoi ne suis-je pas un être pranique mais luminique ?

    Pourquoi ne suis-je pas un être pranique mais luminique ?

    Aucune croyance ne pénètre le nouveau monde. La nécessité de manger pour vivre est l'une de ces croyances. Elle génère une fréquence incompatible avec celle de l'unité. En 2014, j'ai donc expérimenté la voie pranique, cela m'a permis d'effectuer un choix en toute conscience. En me nourrissant de prana, j'ai intégré les rouages de ce potentiel immatériel. J'ai décrypté les lois quantiques inhérentes au prana et j'ai sollicité mon corps physique afin qu'il s'y adapte.

    C'est en m'alimentant de lumière que j'ai compris que cela ne conviendrait pas à l'esprit humain que j'incarne aujourd'hui. Pourquoi ? Deux raisons à cela :

    la première est que je suis immortelle. Ce corps est désormais ce que je suis, il se régénère, il est pure lumière. Ainsi, je ne ressens aucune joie à envisager une existence terrestre illimitée sans plus jamais manger. Le prana est un challenge de changement dans un cycle ou l'immortalité n'est pas acquise. Mais dès lors que mon temps sur terre est sans fin, c'est un espace luminique qui s'ouvre à moi.

    Que ferait bien un esprit humain immortel sur terre s'il ne mangeait plus, s'il ne buvait plus, s'il ne travaillait plus, s'il ne ne définissait plus une relation amoureuse à travers une sexualité décomplexée ? Et bien l'esprit cesserait d'être humain, tout simplement, il mettrait fin à son expérience au sein de la matière.

    JE suis ici pour valider mon humanité, pas pour la renier.

    La deuxième raison est que je suis la lumière, je n'ai pas à m'en nourrir, à l'ingérer, à m'en imprégner. J'ai évacué l'idée même que mon corps dépend de quelque chose pour survivre. Je suis ma matière, elle est mon temple sacré, celui grâce auquel je dispose d'une existence terrestre. Que je mange ou pas n'a plus aucune importance, alimentation et corps physique sont désormais deux sujets différents, sans aucun lien l'un avec l'autre.

    Ma vie ici-bas n'est donc plus axée que sur le plaisir, la jouissance d’unifier ce que je suis à ce qui EST. Déguster le fruit défendu devient alors une joie intense que je stimule à ma guise. Je peux m'alimenter comme je peux ne plus le faire, et ce, durant de longs espaces temporels. L'émergence d'un être luminique est donc ma nouvelle création, mon nouveau potentiel que je fais le choix d'initier en ce nouveau cycle.

    L'essence même d'un être luminique n'est pas de ne plus manger mais bien de manger s'il le souhaite. JE me défais alors de certaines postures, je paramètre mon espace mental, je rassure mon corps physique, j'apprends à ressentir la joie luminique. Ce dernier point est important, la joie de manger ou de ne pas manger doit être similaire, sinon la pulsion alimentaire persiste car le manque s'installe.

    Le point le plus important est que l'alimentation luminique s'effectue à partir de la vacuité. Un humain unifié sait parfaitement gérer cette dimension et l'utiliser.

    Sur ce blog, dans les chapitres "l'être incarné intelligent", "l'être incarné intègre la matière", "comprendre l'UN avant de le vivre", vous pouvez percevoir la teneur de mon travail concernant le prana. Je n'évoque ici-bas que ce que j'ai personnellement vérifié, essayé, expérimenté.

    Mon cheminement est toujours très structuré, il s’appuie sur de la technique quantique très précise car vécue en temps réel et traduite en concepts clairs et précis. Je suis une programmatrice efficiente de ce monde énergétique et de l'information qu'il contient. Je ne puise jamais mon savoir au sein de livres et d'anciens grimoires mais en moi. Je ne m’appuie plus sur d'anciens paradigmes mais j’initie les miens.

    Au sein de la nouvelle civilisation que j'établis actuellement, JE suis l'illimité, JE transcende la matière. L'immortalité n'est pas une vague hypothèse lointaine, elle est déjà programmée au cœur de chacune de mes cellules. Vivre éternellement sur terre me donne une autre vision du monde : JE deviens un véritable terrien, fusionnant avec son environnement.

    Ce qui me perturbait jusqu'ici, c'était ma dépendance à la matière, l'obligation de manger, mon incapacité à ne pas prendre du poids...mais lorsque la joie seule initie cette merveilleuse possibilité de me sustenter, croyez-moi, le paradis devient mon pain quotidien !

    La joie de s’alimenter appartient aux immortels. JE suis enfin vivante et libre ! JE suis luminique :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2016

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :