• Parler de sa "réussite" spirituelle...ou pas

    Je ne sers à rien / Dire n'est pas aimer ?

    Parler de sa réussite spirituelle...ou pas

    Le fait "d'étaler" mon bien-être à tout va n'est pas forcément une clef très "porteuse" pour autrui...ou pour moi ! Il y a une sorte de dégoût qui me submerge lorsque je me vois surfer sur "l'image publicitaire" de ma "réussite spirituelle"...et je suis également "gênée" par l'affichage médiatique de certains "personnages publics" spirituels...je ressens que cette profusion de "bonheur" que l'on égrène sur les réseaux sociaux n'est pas la vérité d'une part, mais surtout qu'elle peut faire "mal à autrui"...je me posais déjà cette fréquence dans cet article : dire n'est pas aimer ?

    Extrait : "qu'est-ce qui me gênait dans l'évocation de ma beauté ? Je suis ce que je suis, je n'ai pas à cacher cette évolution quantique qui me place en dehors du cadre. Si cela est perçu douloureusement par la personne qui est en face de moi, c'est son problème, son ego, son tourment....Alors pourquoi cette incapacité soudaine à écrire mon bonheur, ma joie et ma réussite ?              

    Parler de MON évolution à travers Mesnet n'aide pas et ne structure pas votre/MON renouveau. Ainsi, si JE prends encore quelques notes concernant les fabuleux ciselages "finaux" que JE vis actuellement, JE ne les partage pas tous. JE n'écris définitivement plus que pour MOI-même car MON avènement n'aide personne....ou disons que la description verbale de MON avènement n'aide personne. Dans la dimension humaine, évoquer MON épanouissement à foison peut être contreproductif finalement : cela peut décourager ceux qui sont très loin de mon point d'ancrage actuel...

    Il y a un forme d'amour pour "autrui" lorsque l'on n'affiche pas son triomphe mais qu'on se contente de se sentir bien, sans en faire "des tonnes"...la fréquence suffit, la personne sent que nous avons acquis une certaine "tranquillité d'esprit", et si elle souhaite en savoir plus sur notre chemin d'intégration, elle en fait la demande...

    Dans le partage qui est fait avec le monde extérieur, il s'agit de trouver un équilibre entre s'afficher et s'affirmer...c'est important cette neutralité dans le devenir des communautés des conscience...

    En attendant, parler de Mesnet et de sa destinée miraculeuse ne vous apporte rien. Cela peut même vous amener à penser que vous devez profiler les mêmes étapes que "moi", que vous devez ressentir les mêmes courants que "moi", et que vous n'y arriverez pas ! Je peux donc être source de stress et de découragement en ME racontant mais pas en ÉTANT :) On en revient à ce fameux "JE suis l'enseignement" :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2018

    Lire aussi : Dire n'est pas aimer ?

     


     

     

     

            

     

     


    Tags Tags : ,