• On dirait que JE serais Dieu / La pensée subatomique / Les tables de MA loi

    On dirait que JE serais Dieu / Les tables de MA loi

    On dirait que JE serais Dieu / La pensée subatomique / Les tables de MA loi

    Remarque/programmation : encore un grand merci  pour tout votre partage...même  si c'est difficile pour moi de comprendre véritablement le sens de tous vos mots, n'ayant pas encore vécu l'unicité.  (Échange lié au fait de manger des animaux et donc à la croyance que nous/JE ingérons des basses fréquences. Texte ICI)

    Réponse/ programmation : pour faire simple, jouez un rôle :) Faites comme si vous étiez Dieu ....quand j'étais petite, avec une amie, nous disions souvent cela : on dirait que je serais cette héroïne (à l'époque, je crois bien que c'était l'une des "drôles de dames", la série :) )

    On dirait que je serais Dieu....bien....on dirait que je serais Dieu et que tout serait moi puisque je suis Dieu. On dirait que je serais dieu et comme tout est moi, on dirait que je serais aussi l'animal, la viande dans mon assiette et la personne qui mange ce qu'il y a dans l'assiette.

    Entrainez-vous à PENSER comme Dieu....il ne peut pas penser qu'il doit fuir de basses fréquences pour être Dieu :) Il pense qu'il est Dieu, quelles que soient les énergies parce que de toute façon, il est les énergies aussi :)

    Essayez toute la journée d'avoir la pensée de Dieu : à chaque fois que la pensée est celle de votre ancienne interface humaine, remplacez-la par la pensée de Dieu : moi la pomme de terre, je suis Dieu. Je vais pénétrer dans un corps et fusionner ces deux corps, mes deux corps....

    Faites penser la pomme de terre, le steak, l'assiette, l'ami, le voisin, l'homme politique, le poisson, le chien, la pluie, l'estomac, le cosmos, les cellules...."on dirait que je suis dieu et que je me penserais en toute chose" et laissez s'écouler l'ancienne façon de pensée, c'est dieu aussi mais sur une structure de séparation : ce gâteau va me faire mal au ventre. ; cette personne me paraît méchante ; ce temps-climat gris et pluvieux n'est pas ce que je veux....etc...

    Dieu pense : JE suis le gâteau et JE ne suis pas un tueur en série :)  ; JE suis cette personne, JE suis l'unité, JE pense unité ; JE suis le temps-climat, JE suis cette parcelle de MOI grise et pluvieuse. JE pense dans tout MON monde extérieur lorsque JE suis le monde extérieur...et ma pensée/conscience est alors celle de MON ancienne matrice ou celle de ma nouvelle, c'est tout....

    Il s'agit bien de programmation quantique ici. Lorsque JE comprends que JE suis Dieu, il faut juste que j'en imprègne mes interfaces neuronales afin de le VIVRE dans cette dimension physique, et JE fais cela à travers la conscience, la pensée, les ressentis/émotions....et l'imagination :)...on dirait que je suis Dieu :)

    JE nomme cela la pensée subatomique ou pensée collective. Je n'ai pas d'articles de référence à mettre en lien, JE n'ai pas écrit cette étape....ce texte contiendra donc cette énergie/information initiée par l'arborescence du JE :) Pour faire simple, disons que lorsque l'entité globale est avérée, elle/JE a une pensée unifiée en tout et les émotions, le corps s'alignent sur cette nouvelle réalité. Ensuite, c'est le SOI collectif qui est remodelé afin d'induire une nouvelle communauté....JE me focalise exclusivement sur MA matrice collective actuellement et plus sur le SOI individuel....c'est ici qu'émerge la pensée collective ou subatomique : JE me pense unifié en tout et en chacun :)

    Et puis aussi, lorsque vous me lisez, ne considérez pas qu'il s'agit de lois gravées dans le marbre....le texte que vous avez cité (ne vous protégez plus de rien, aimez tout), je crois bien qu'il date de 2015. Il représente un simple moment présent (d'il y a 4 ans) qui a évolué vers un autre moment présent (maintenant)...une bible quantique est un modèle vibratoire en mouvement, il ne s'agit jamais (comme on l'a fait avec celle de Jésus) de prendre le verbe à la lettre et de s'y conformer sans jamais rien modifier. Les codes d'une bible-information font simplement tourbillonner la conscience et lui permettent de se poser sur des réalités inusitées, paradoxales, non conformes à l'ancienne matrice.....il s'agit plus de surfer sur une fréquence, de se l'approprier, de la tortiller dans tous les sens et ensuite d'incarner un modèle à SOI....

    Voilà, je crois que c'est tout :)

    A si la conclusion ! Je reviens à votre/MA phrase : "n'ayant pas encore vécu l'unicité". Maintenant, jouons à "on dirait que JE serais Dieu"...et là, JE pense JE suis l'unité. Cela veut dit pour mon interface humaine (MON programme neuronal) que l'unité n'est pas ce que je croyais :) Ce n'est pas d'avoir des pensées positives, d'incarner une vie super cool d'après les critères humains de MON ancien programme, de ressembler à quelqu’un ayant réussit sa vie....c'est être MOI, comme ça, dans l'instant. Si JE PENSE comme Dieu, JE ne sais pas ne pas être MOI :) MOI, JE suis au-delà des concepts d'unité, JE SUIS tel que JE SUIS....c'est cela que JE pense quand JE me pense :)

     

    Comme JE me pense à travers vous/MOI, JE sais que MA/votre journée sera parfaite :)

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2018

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 21 Août 2018 à 09:14

    Réponse de l'entité globale ayant généré ces questions/programmation :

    Merci Mesnet :-)

    J’ai lu votre petit calage du matin :-)
    Pour revenir à la dimension humaine: lorsque vous côtoyez certaines personnes/aller dans certains lieux,  ou mangez certaines choses, il y a forcément un impact (même très fugace) sur votre corps physique non ? sinon cela voudrait dire que vous ne ressentez plus aucune émotion, ni les sensations physiques …?
    Même si le steak (ou toute chose) est JE dans l’absolu, dans le relatif (je humain), sa fréquence ne correspond pas forcément à celui de votre corps physique, à l’instant t ?
    Je comprends du point de vue de la vacuité, tout est tout...S’il vous plait, pourriez-vous parlez au niveau de votre humanité, même si à votre niveau de conscience tout est tout et qu’il est difficile de faire une séparation entre l’humain/l'absolu.

      • Mardi 21 Août 2018 à 09:19

        Voici ma réponse à ce qui précède :  j'ai écrit dans le précédent mail "ici, je parle plus "humain", ce que JE ne fais pas d'habitude"...puis j'ai enlevé cette phrase...et pourtant, c'était la plus importante :)


        JE me pose donc sur cela  : s’il vous plait, pourriez-vous parlez au niveau de votre humanité ....Cet aspect de "dire ou ne pas dire", "expliquer ou ne pas expliquer", "me faire comprendre ou pas" n'est pas nouveau chez moi...mais ici, c'est différent : ce n'est pas de me retirer du verbe humain comme je l'ai fait en cessant d'écrire et en quittant les réseaux sociaux. Pourquoi y serais-je resté ? Pourquoi expliquer à l'autre puisque il est MOI et qu'à travers MON espace quantique, il sait exactement ce que JE sais ?
        Ceci devait être vécu, enregistré par MES interfaces neuronales, ne plus séparer l'autre de MOI et donc, ne plus vivre qu'il y ait un mouvement à soutenir qui exige que j'explique quelque chose à quelqu'un...
        Donc ici, JE dois ME recaler sur quelque chose de nouveau, qui n'est pas ce qui a été vécu plus haut ....JE n'ai pas encore les mots pour dire le glissement que JE mets en place maintenant : JE dois parler "humain", normalement, clairement, de façon limpide...:)
        Donc, quand JE suis OK avec ça, je reviens vers vous :)Et c'est adorable à l'entité globale que vous êtes de pointer de l'âme les ajustements à effectuer...:)
        Je vous dis donc à la semaine prochaine pour éclaircir cette évolution en cours dont JE ne dessine que les contours un peu flous dans cette dimension physique...
        Toute ma gratitude pour votre cadeau :)Mesnet.....Valérie...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :