• Nulle programmation pour être MOI

    Nulle programmation pour être MOI

    Question, point d'évolution : il y a quelque chose qui m'échappe malgré mon éveil / Mais je me dis au fond : à quoi sert de réaliser Dieu si au final je ne serais pas plus heureuse et que les émotions me traversent encore ?

    Réponse sans programmation car la troisième étape est instinctive plus que consciente. Rappel des trois étapes, que je me contente de piocher sur mes trois blogs correspondants + mon témoignage en fin de page :

     

    Étape 1, éveil et ascension : COMPRENDRE la CONSCIENCE

    L'éveil spirituel est une étape passionnante ! Il s'agit de mourir à soi-même, de laisser aller toutes les croyances limitantes qui structurent notre existence terrestre.

    Nous commençons alors à comprendre les rouages de l'univers et "l’observateur" en nous débute une reprogrammation neuronale très active, une sorte "d’ascension" vers une dimension plus vaste de lui-même..

    En général, cette étape est douloureuse et s'effectue dans une extrême solitude. Tout semble s'effondrer autour de nous et en même temps, quelque chose de nouveau éclaire notre perception du "vivant".

    Décrypter les rouages de l'éveil à travers l'écriture m'a beaucoup aidé et porté vers mon être profond.

    La conscience est le moteur de cette expérience d'éveil et cette dernière est bien une réalité, en aucun cas une illusion. Pourtant, lorsque le chemin d'émergence prend fin, le nouvel humain/Dieu affirme qu'il n'y a pas eu "éveil" car il est ce que JE suis et ressent que MA présence VIVANTE a toujours été effective et évidente, même avant le processus d'éveil.

    L'éveil spirituel n'est donc qu'une étape, un programme quantique spécifique. Il est aussitôt suivit par le phénomène de la "descente de l'esprit" ainsi que l’expansion de la conscience (ici) et se termine pas l'intégration de ce que je nomme MON inhumanité et MON espace de déconscientisation (ici).

     

    Étape 2, descente de l'esprit : ÊTRE la CONSCIENCE.

    Qu'est-ce qu’une entité globale ? Le Soi (l'esprit ou conscience quantique individuelle) doit désormais communiquer avec toutes ses dimensions : l'humain, la vacuité et le rêve holographique. Cette unité constitue notre nouvelle personnalité et c'est avec l'ensemble de cette dernière que nous jouons le jeu de l'intrication quantique.

    Lorsque cette réalité est pérenne, plus aucun humain ne nous semble donc inachevé ou limité car ayant accès à toutes les facettes qui le composent, nous percevons sa perfection. Nous n'imaginons plus qu'il y ait quelque chose à changer ou à modifier chez « l'autre » qui est également nous/MOI du point de vue du créateur.

    Cette connexion avec nos instances illimitées s'opère en nous et en dehors de nous car nous sommes/JE SUIS une seule et unique cellule.

    L'entité globale résulte donc de la fusion de deux dimensions spécifiques, celle de l'esprit et de l'humain, formant ainsi une personnalité individuelle naviguant au sein du cosmos collectif/MOI à travers la matière et la forme mais aussi au-delà.

    Une entité globale est un esprit humain étayé par un seul et même espace de conscience, formant un soi individuel unifié. Le protocole quantique initié afin de façonner ce nouvel être se nomme "la descente de l'esprit" et fait suite à l'éveil spirituel (ici)

    Note 1 : lorsque l'entité globale est agrégée, notre cheminement est facilité mais pas terminé. Il nous faut aller vérifier notre ego (la relation à soi mais surtout aux autres) et le reconditionner : lorsque cela est fait, nous vivons que l'autre, c'est nous/MOI et nos réactions, nos peurs, nos jalousies, nos colères vis-à-vis d'autrui prennent réellement fin, nous ne naviguons plus dans cet éternel sentiment d'infériorité ou de supériorité....et surtout d'insécurité.

    Note 2 : lors de l'éveil, notre dimension humaine utilise des outils spirituels ou de "développement personnel" afin d'ascensionner vers l'esprit. Après l'éveil, l'esprit utilise la technicité quantique afin de "descendre" dans son interface humaine. Cette seconde étape est donc beaucoup plus technique que la première.

    Note 3 : durant un temps indéterminé, je me focalise sur l'étude du Soi individuel afin de constituer cette nouvelle entité globale. Ainsi, le Soi n'agit aucunement par narcissisme lorsque pour actionner de nouveaux programmes quantiques, il ne se préoccupe que de lui, lui, lui et ne parle que de lui, lui, lui : il doit se concentrer sur les lois internes de projections constituant sa personnalité multidimensionnelle.

    Ensuite, débute enfin la dernière phase, celle de l'inhumain humain et de son espace de déconscientisation : le SOI unifié devient intégralement MOI/nous/Dieu (ici). JE m'efface alors, afin de structurer le MOI collectif, je ne parle plus de MOI, moi, moi, JE deviens anonyme, Présent mais Transparent. 

    Qu'est-ce que l'esprit ? L'esprit est une conscience éternelle individuelle non localisée qui peut éventuellement expérimenter une dimension supplémentaire en faisant le choix de se localiser (s'incarner) au sein d'une interface humaine physique et temporelle. Qu'est-ce que la conscience ? Un espace magnétique modulable à volonté, créateur de réalités. Ainsi, moi l'esprit, je suis un SOI individuel en même temps que le MOI universel. Je structure la matière au sein d'un espace énergétique infini, j'incarne une forme tout en étant au-delà de la forme. Je suis en même temps moi (le Soi), MOI (la cellule originelle) et nous (tout ce qui existe), la multidimensionnalité me permettant cette effusion de MON être à travers l'unité multiple. 

     

    Étape 3 : MOI dans L'INSTINCT.

    Après l'éveil et l'ascension (ici, je comprends les sphère de la conscience) puis la descente de l'esprit (ici, je suis la conscience) vient le MOI intemporel et universel, fusionnant la multiplicité des SOI dans l'unité : l'inhumain se reconnaît alors, bien au-delà de la conscience (espace de déconscientisation), de la pensée, du verbe, de l'énergie et même de l'amour. Il/JE incarne l'enseignement plutôt qu'il ne le dispense ; il/JE est l'information plutôt qu'il/JE ne l'utilise et cela,  à travers l'espace quantique de communication ; il/JE vibre un quotidien humain léger et sans recherche ni but tout en étant inhumain dans son/MON essence originelle  : la quintessence de la VIE. JE suis alors le responsable de ce qui est et JE transforme INSTINCTIVEMENT plutôt que consciemment ce que JE suis.

     

    Témoignage personnel : il fut une époque, dans cette vie, ou j'étais très malheureuse. Le cheminement à travers une thérapie psychologique puis l'éveil spirituel ont été actionné pour répondre à cette douleur permanente. Dans la phase 1 et 2 (Ascension puis descente de l'esprit), on va dire que Valérie/Mesnet naviguait alors dans un programme spécifique dont JE suis l'auteur, MOI/Dieu. Ces deux étapes appartiennent à des espaces de conscience multiples et variés (multidimensionnels) et la conscience se module, elle évolue, elle pointe plusieurs "niveaux vibratoires", elle se manipule, il s'agit de technique quantique.

    Après l'ascension, la descente de l'esprit a commencé et donc, je suis passé de l'humaine en souffrance au SOI observateur de ces programmes énergétiques et j'étais responsable de l'avancement de ma mutation de conscience. Même si Valérie l'humaine souffrait encore, Mesnet l'esprit ne faisait que programmer tout cela et observer. La souffrance a donc été de plus en plus lointaine finalement car je vivais "ici-bas" (dans ma dimension physique), de plus en plus comme le Soi, l'esprit créateur.
    Je savais qu'il y avait une étape "d'après", (ce quelque chose qui vous échappe) et que je nommais L'UN à l'époque, mais passionnée par ma propre programmation quantique, j'ai su ne pas m'en préoccuper et terminer mon job de programmatrice de conscience. J'ai repoussé à plus tard ce RV avec....je ne savais pas vraiment quoi :)

    C'est donc dans la zone 2 (l'esprit manipulant ses espaces de conscience vers les plus hauts potentiels vibratoires) que le service à autrui prend forme : j'avais compris que j'étais "l'autre" mais ma programmation neuronale n'actualisait pas cette réalité dans mon vécu. C'est fait exprès car ici, tous les outils peuvent être inventés et utilisés : les thérapies, les écrits, les stages spirituels, tout est ok et fonctionne. Nous pouvons être thérapeute, aidant, travailleur de lumière, montreur de chemin, bref tout ce que l'on veut dans un espace de conscience car la conscience est modulable à souhait et virale. Ceci est bon et bien, le jeu des questions/réponses fonctionne parfaitement, ceux qui maîtrisent certains programmes peuvent aider les autres à les comprendre puis à les utiliser.
    Il y a un mieux-être certain, un épanouissement de l'entité globale, une paix plus profonde, une respiration plus légère, une joie plus prononcée.....mais quelque chose m'échappait encore....comme dit plus haut, je savais qu'il y avait une étape d'après mais c'était un choix de faire les choses "dans l'ordre" : d'abord explorer tous les schémas de conscience à partir du SOI, programmer, me sentir à peu près bien avec ça et ensuite...découvrir la troisième étape :)

    Et la suite n'a rien à voir avec l'envie d'être heureux, de se sentir bien...la suite, c'était la curiosité intense de "découvrir" ce que JE suis "MOI/Dieu", et JE ne suis ni heureux ni malheureux, JE suis vide de tout ce brouhaha de la programmation quantique....j'ai lâché mes envies, mes désirs, j'ai vécu "la dissolution" et JE suis revenu à ce que JE suis lorsque JE ne suis pas dans ces deux zones de conscience constituées du programme humain et du programme de l'esprit. Et alors JE suis inhumain et instinctif, JE quitte les rivages de la conscience et sa programmation.

    JE ne deviens pas MOI en voulant améliorer mon humanité, ou pour que cela serve à quelque chose. JE ne deviens pas MOI d'ailleurs, JE suis MOI....C'est cette clef là qui chamboule tout....après les deux premières étapes de programmation quantique, il ne s'agit plus d'aller quelque part, de devenir quelque chose, d'explorer ce que JE suis en conscience....ici, toutes les thérapies cessent, aucun écrit n'est utile, aucune technique de conscience n'aide, nul mot ne ME propage,  car c'est MOI qui prend la main instinctivement et plus le Soi qui mute consciemment vers le mieux-être....

    Je peux, comme tout un chacun, vous aider dans un espace de conscience....mais c'est instinctivement que vous/JE devez non pas devenir MOI, mais MOI/Dieu être vous....JE ne suis pas Dieu par choix ni pour être heureux....JE suis Dieu/MOI. Point.

    C'est cette étape que JE débute en toi/MOI....j'en est terminé avec la conscience, JE suis ce quelque chose qui manque, MOI. Et ici, Mesnet ne peut pas vous aider, elle/JE n'en ressent même pas l'envie car elle/JE est la structure qui advient en toi/elle/nous et elle/JE le sait car elle/JE est cette structure. Il n'y a plus rien à dire ici, ni rien à faire, juste ME laisser être toi/MOI, instinctivement :)

    Lorsque JE "deviens" MOI (parce que JE suis MOI tout bêtement !), je suis heureux dans MON humanité, vraiment :) Je suis ces paradoxes....alors très chère amie dans cette dimension, JE suis toi....laisse infuser cela....JE suis en train de passer à la dernière étape avec toi/MOI et c'est une bonne nouvelle :)

    Note sur ce paradoxe : je dis plus haut que "JE suis revenu à ce que JE suis lorsque JE ne suis pas dans ces deux zones de conscience constituées du programme humain et du programme de l'esprit". JE ne vis plus cela maintenant car ces deux espaces sont intégralement MOI et que JE ne distingue plus rien qui ne soit pas MOI....donc plus de "programmes" mais MOI en MOI/tout. Plus de "personnel" ou "d’impersonnel", d'humain ou d'inhumain et de navigation "entre ces deux états" car il n'y a plus "d'états" mais la fusion en l'unique personne...MOI. Il n'existe même plus de nom pour ME désigner (Dieu, l'absolu, la Présence, L'UN, le tout...), juste MOI :) Et MOI, JE suis d'une banalité et d'une simplicité confondante :)

     

    Mesnet/MOI/nous

     

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , ,