• Note : énergie coronale et respiration torique

    Note : énergie coronale et respiration torique

    A partir du 29 mars 2020, je plonge donc dans "énergie coronale", j'ai tous les symptômes du corona :

    Jour 1 : courbatures...poids sur la poitrine...allongée, c'est mieux..."os en verre", comme poreux, plus légers par rapport au reste du corps...cerveaux qui "flotte""...mais j'ai l'habitude depuis quelques jours (dopamine, etc...)...pas de température pour l'instant...

    Aucune peur ou projection...par contre, mon "monde extérieur", va avoir peur pour moi...il va falloir imposer ma réalité : pas de maladie, pas de traitement....je veux juste être seule et... plonger...

    C'est différent cette fois-ci, comme protocole, c'est plus fort que ce que j'ai vécu l'année dernière, lors de mes deux mois de toux...c'est la continuité de ce qui avait été amorcé, je ressens tout autant le NA...c'est le corps physique qui s'adapte au corps énergétique, celui-ci étant presque "complet" depuis peu...j'ai vu passer une info ce matin sur le corps de lumière...c'est ça...et le corps physique aussi...l'atome...l'ADN...bout par bout....les os et les poumons d'abord...les muscles aussi...

    Avant, je n'hésitais jamais à prendre un médicament si j'avais une migraine par exemple...mais ce ne sera pas nécessaire cette fois-ci...c'est inutile, plus possible...comme le fait de ne dire désormais que "la vérité", je positionnais cet axe hier...

    Je suis curieuse....j'ai "commandé" cette espace "maintenant"...c'est grandiose, je ne sais pas encore pourquoi...

    Je ne souffre pas, je ne peux même pas dire que c'est désagréable...j'ai juste à ne pas trop bouger ou autre...
    Cela a commencé hier, un peu...cela s'accentue...

    Cette nuit va être vécue comme un face à face avec cette mutation...dans le silence et dans le "noir"...

    Gratitude...et passion pour ce moment....
    Je verrai demain pour la suite...l'évolution...

    Je rajoute ça après coup...le liquide amniotique...j'ai écrit la dessus hier, j'y ai posé ma conscience...et bien c'est comme si je construisais l'ossature du nouveau né...ce dernier ne ressemble à rien, il est faible comme un nourrisson...mais une base ADN se structure....ça ne fait pas mal, c'est simplement que ce socle doit être posé...je suis réellement en gestation...un embryon plein de promesses...

     

    Jour 2, j'ai écrit cela à ma famille, qui s'inquiète : bilan du matin…ça ne va pas « mieux », mais ça ne va pas pire non plus….c’est surtout la respiration qui est compressée…bouger n’est possible qu’au ralenti…
    Je vous invite à regarder cette vidéo : un médecin très limpide et qui dit un truc important…il rappelle que 98 % des individus sont fragiles 5 jours en moyenne…et après, c’est ok….on ne parle pas ici des cas graves, là ça peut durer 15 jours…donc laissez- moi 4 à 5 jours et ça ira…

    Vidéo : un médecin

    Et puis désormais, je vais m'exprimer dans mon langage et ce sera à vous de traduire :).  Il n'y a pas de corona virus mais "une énergie coronale" mondiale qui "contient" une information quantique et donc qui agit sur les consciences mais aussi sur le corps...

    Donc, j'ai activé cette énergie, elle ne me tombe pas dessus...elle est la suite logique de ce que j'ai amorcé en 2019 (les toux, le noyau atomique, tout ça...) et si je débute le bal (car vous allez tous enregistrer cette onde, d'une manière ou d'une autre), c'est que mon "expérience" concernant les données de cette information quantique, sera utile...


    Note : geste et respiration...tout est là...bouger et respirer, c'est dans ce duo que je plonge aussi...le reste (modification de l'ADN et donc os plus légers, je l'ai posé hier...)...
    Cette question aussi des "5 jours"...je sais déjà que c'est le temps physique qui sera nécessaire...et qu'ensuite, je vais me sentir physiquement dans une forme olympique...et c'est extraordinaire et assez subtile : je suis déjà ce corps qui se sent super bien, comme si j'arrivais à me décaler dans "le futur"...

    JE vais plonger aujourd'hui dans cette respiration...je vais essayer d'actionner la respiration torique, chose que je fais rarement, cela a toujours été un outil difficile à manier...

    Tout va bien...ma curiosité est intense...je vis quelque chose de phénoménal et c'est grandiose !

    P.S : la vidéo du médecin est "humaine" mais je n'y ai puisé qu'une seule chose, l'information des 5 jours...le reste parle de "maladie" mais peu importe, je l'ai quand même partagé avec ma famille, même si elle n'a rien de métaphysique (la vidéo)...elle va les rassurer, je le sais, dans le champ qui est "le leur" dans cette dimension transitoire...
    Ils me font confiance, dingue !  Ils ne comprennent pas vraiment ce que je suis, ce que je dis encore moins, mais ici, ils me laissent libre d'agir à ma guise malgré leur peur de me perdre...ils n'ont qu'une envie, c'est de m'amener chez le médecin, à l'hôpital, me faire "tester", me donner un traitement mais ma fermeté est telle, qu'ils me font confiance...c'est vraiment quelque chose et cette situation hors norme dans notre monde, me montre que finalement, ils m'entendent...

     

    Point d'appui : je ne me suis jamais focalisée sur  ma respiration pulmonaire (sinon j'étouffais), je n'ai jamais eu peur et en fait, je ne me focalisais sur rien...et la respiration torique s'initialisait "toute seule"...et il y avait respiration..et je devenais respiration...

     

    Conclusion : nous sommes le dernier jour de mars et j'ai développé cette respiration torique, une sorte de respiration cellulaire/énergétique qui circule comme un flux, mais ici le "tore" est devenu plus vaste que mon dos et mon ventre...c'est imprimé en moi, il n'y a aucun travail de vigilance à mener...1er avril, j'ajoute ceci : ma respiration pulmonaire est plus facile (pas tout à fait encore "au top") car elle est calée sur ma respiration torique, il y a eu fusion...

     

    Construction du nouveau corps humain, données apportées le 9 avril 2020 : je ne suis pas très sportive, j'ai toujours trouvé ce concept lourd à mettre en place. Mais je cours parfois, quand l'envie me prend. Depuis mon processus coronal, la respiration n'est pas revenue à la normale : je ne peux pas prendre une grande respiration, ça bloque aussi tôt. Et j'ai quand même couru ce matin :)

    Avec peu de souffle pulmonaire, je n'ai jamais respiré aussi bien !! Je ne forçais rien, tout se faisait "tout seul"...la respiration torique ne se réfléchit pas, ne se conscientise pas, elle est, tout simplement...un peu comme "avant" : personne ne pense à respirer à travers ses poumons ! On respire instinctivement...et bien ici, c'est la même chose, la respiration torique est instinctive...super légère...

    Merveilleuse expérience...bon j'avoue, je n'ai pas gambadé des heures non plus :) Mais je vois quand même la différence...

    Pin It

    Tags Tags :