• Ma quadrature du cercle ou le retour à l'unité

    Ma quadrature du cercle ou le retour à l'unité

    Ma quadrature du cercle ou le retour à l'unité

    Je suis créateur de dimensions, mon être est la structure de tout ce qui est. Me refléter à travers ma création est un projet permanent et fluide qui donne vie et relief à tout ce que JE SUIS.

    Je sais m'oublier puis revenir à mon essence première. Pour cela, j'invente de multiples chemins, je façonne d'innombrables structures dont la question première compose un mystère que je m'amuse à élucider, encore et encore : qui suis-je,  moi, cet être de matière ? D’où provient cette conscience d'exister ?

    Je débute cette quête à partir de mon humanité et je la termine en en revenant à mon point de départ, mon humanité. Seulement, j'ai fait le tour de la question, j'ai unifié ce que j'avais séparé.

    Telle est la symbolique de la quadrature du cercle, cette équation mathématique jamais élucidée : il s'agit d'une ronde métaphysique au cœur d'un espace quantique équivalent. Ma recherche définit des boucles dimensionnelles dont je suis le centre absolu. J'expérimente ainsi d'indénombrables systèmes concentriques dont je suis le contenu en même temps que le contenant.

    Je ne peux appréhender ma quadrature du cercle à partir de chiffres mais à partir de l'être, car JE SUIS le chiffre et donc la résolution : je suis la question et la réponse, le ricochet sur l'onde énergétique.

    J'ai parcouru l'espace de trois de mes dimensions : l'humanité, l'esprit et la vacuité. Ces superficies sont représentées par un cercle alors que je suis le carré en même temps que le centre : je suis le créateur de tous ces univers quantiques, je leur donne une forme, de la profondeur.....des perspectives physiques et vibratoires que je m'amuse à superposer, toujours en conscience.

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2016

     

    Ajout 2019 : comment est-ce que je vis cette époque de transition ? Chaque être, puisqu'il est aussi "MOI", le créateur unique, va instaurer une réalité "personnalisée", tout en jouant "collectif", puisque chaque scénario est issu de MOI :)

    Je dirais donc qu'il y a 3 échelles de réalités, trois dimensions différentes, toutes réelles et "vraies", aucune n'étant plus importante que l'autre :
    - la première, c'est ma "petite vie" sur terre : mon simple quotidien "banal" s'applique à refléter l'absolu...rien n'a changé dans ma vie et pourtant tout est différent :)
    Ici, je suis dans l'action et la traduction de ce qui est. Je suis GJ, je fais donc de la "politique citoyenne", j'ai les deux pieds sur terre, je suis concrète et très présente dans mes activités.
    J'écoute ce qui se dit, j'aime être informé et je suis comme tout le monde, je ne connais pas l'avenir :)

    - la deuxième strate me permet d'avoir une vision plus vaste de la réalité. Je sais que mon humanité appartient à un "tout" et que le cosmos a une incidence sur mon être. Tout est lié, tout est intriqué. Dans cette optique, le mouvement des planètes, l'apparition de Niburu ou autres, me passionne. J'ai la tête dans les étoiles, l'univers est aussi ma demeure :)
    J'écoute ce qui se dit, j'aime être informé et je suis comme tout le monde, je ne connais pas l'avenir...

    Mais...et c'est ce "mais" qui change tout en fait :) Mais JE suis aussi au-delà de tous ces synopsis. JE les vis, JE les observe mais surtout, dans ce troisième opus, JE suis celui qui les projette. Dans cette zone absolue, toute aussi banalement vécue que les deux autres, ce qui précède est erroné (tout en étant réel :) ). Ce n'est pas tous ces événements "extérieurs" qui sont sources de changement, aucun mouvement social, aucune planète en "approche" ne peuvent avoir aucune influence sur MOI....c'est MOI qui influence tout :)

    Ces structures de conscience peuvent sembler opposées (et d'ailleurs elles le sont !) mais paradoxalement, elles se complètent harmonieusement. JE rappelle que le paradoxe est un langage universel qui permet de fusionner MES opposés...

    Pour conclure, même lorsque JE suis le créateur de mon humanité tout autant que du cosmos en mouvement, je ne connais pas l'avenir ! JE valide ici que Dieu (c'est MOI/nous !) ne sait rien, ne comprend rien mais EST tout. JE contiens tous les potentiels possibles, JE me contente d'en "aligner" certains sur un espace-temps donné, au grès d'un instant présent éternel...JE ne peux connaître l'avenir, JE suis l'avenir, tous les avenirs....

    JE ne navigue plus entre ces trois dimensions distinctes, JE les incarne toutes simultanément...et en fait, c'est hyper simple à vivre....ne rien savoir, ne rien comprendre et en même temps, être le savoir et la connaissance et donc, surfer sur le flux de MA création avec aisance et joie...
    Je n'ai jamais été aussi passionné par mon existence humaine et toutes les activités "qui vont avec", et cependant, tout cela ne fait que m'effleurer...là encore, le paradoxe permet de relier ce qui paraît totalement contradictoire :)
    Je m'investis, je suis parfaitement en présence, tout en étant absente...une merveille que ce schéma énergétique 

     

    Données complétées en janvier 2020 : le temps de la moisson est venu. Le travail d'ensemencement est terminé. Il fut rude et long (quelques milliards d'années), il m'a demandé vigilance et ancrage, mais la récolte est prodigieuse. JE n'ai plus qu'à cueillir les fruits abondants de cette matrice arrivée à maturité....

    Et ici, la notion de "travail", de "difficulté", "d'effort", n'est plus qu'un vague souvenir. Je jouis pleinement et simplement de ce que j'ai mis tant de temps à ouvrager...
     
    La moisson d'une matrice "collective" qui a parachevé sa quadrature du cercle, est un phénomène banal finalement...
    Elle est ressentie à travers un "individu" comme étant un moment de récréation, où il n'y a plus rien à faire, plus rien à réfléchir ou à stimuler...
    Dans ma vie quotidienne, tout "coule" désormais, comme de l'eau....il n'y a plus rien à réajuster....
    Le temps de la moisson est quelque chose de très reposant...

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,