• Ma conscience "végétarienne" n'observe pas celle d'autrui

    Ma conscience "végétarienne" n'observe pas celle d'autrui

    Ma conscience "végétarienne"n'observe pas celle d'autrui

    Tout est affaire de conscience Votre conscience est l'outil mesurant votre évolution. Chaque conscience s'expand à son rythme. Elle franchit ses propres étapes de transcendance, sans prendre en considération celle de son voisin.

    Lorsque certains prennent conscience de la souffrance endurée par les animaux, quelle colère les habite alors contre ceux qui les dévorent encore ! Ils leur déclarent une guerre sans merci.  

    Pourtant, la neutralité doit être de mise. Nous ne prenons en main que notre propre conscience, nous ne pouvons le faire concernant celle des autres. Ne jugez pas vos frères et sœurs, ils ne font que répéter ce que vous faisiez vous-même hier ! Personnellement, lorsqu'un végétarien s'empressait de me faire la morale, dieu qu'il m'agaçait ! J'aimais déguster rillettes et pâtés, c'était mon droit le plus strict. A vrai dire, je ne comprenais même pas ce qu'il tentait de m'expliquer. MA conscience n'en était tout bonnement pas à ce stade.

    J'AIME ceux dont la  conscience accepte une nourriture que je considère comme l'horreur la plus absolue, c'est leur choix. Je suis en paix avec ma conscience, je n'ai pas à porter la leur.

    Une conscience peut-elle être  meilleure qu'une autre ? En aucun cas : il s'agit d'une seule et même conscience, celle de l'UN, à des stades fréquentiels différents.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    (2012)

     

     


     

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :