• Lorsque TOUT est MON corps

    Lorsque TOUT est MON corps

    Lorsque TOUT est MON corps

    Individuellement, lorsque je terraforme une conscience augmentée, je dois restructurer en profondeur les programmes obsolètes qui doivent disparaître. Pour cela, je vais exiger de mon humanité qu'elle revisite des situations difficiles afin d'en étudier les arcanes et ainsi, transcender les limites de la relation à "soi et aux autres". Ce phénomène quantique d'introspection est compliqué à vivre, il génère "pour de vrai" un déchirement de l'âme sans précédent. La souffrance est au rendez-vous pour tous les êtres qui ont ouvert la porte de l'évolution spirituelle...

    Le principe concernant la mutation du corps physique est similaire. Rappelons ici que le corps....c'est de la conscience ! De la conscience atomique plus qu'éthérique mais de la conscience quand même. Je dirais qu'en règle générale, la conscience immatérielle (ou subtile) est le premier programme à être rebouté et qu'ensuite, l'alignement du plein sur le vide, du physique sur le psychique, se fait naturellement, automatiquement. Ainsi, la première phase de transformation ne se voit pas, elle est intérieure, alors que la deuxième étape (actuellement) est visible car extérieure : MES corps (humains et terrestres) vont porter les stigmates observables de MA transmutation.

    Cela structure une réalité temporelle assez extraordinaire : lorsque la mutation ne concerne plus que le corps physique, cela veut dire que la mutation psychique est déjà terminée. La matière ne fait finalement que s'ajuster à l'unité qui est déjà officialisée :) Comme le dit Frank, "le  reboot a déjà eu lieu. Nous vivons les conséquences."

    Oui, le reboot de la conscience a déjà eu lieu ! Autant, au niveau de notre conscience intérieure, nous avons eu le sentiment d'opérer un véritable travail de reprogrammation, autant en ce qui concerne notre temple de chair, il n'y a rien à faire, il s’aligne mécaniquement sur notre nouvel état d'être (thérapie quantique et outils de transformation sont inutiles à ce stade-là, la modification de l'ADN est une conséquence inéluctable de l'évolution de la conscience)

    Au niveau du collectif, cette loi quantique induit ceci : le curseur de la conscience collective est  déjà positionné sur le nouveau monde. Le retournement a déjà eu lieu. Ainsi, nous abordons l'étape visible et automatique : la planète se transforme à son tour, elle entame sa transfiguration physique (ici, ne pas oublier que la planète, c'est MOI/nous).

    Le ressenti au niveau de MES corps : comme tout espace de conscience qui mute, qu'il soit psychique ou physique, la douleur et le sentiment de chaos peuvent être au rendez-vous.

    Pour mon corps physique, nulle maladie ou défaillance mais un nettoyage jusqu'à l'irradiation des programmes obsolètes. Personnellement, cela passe par des démangeaisons extérieures mais surtout intérieures : une toux conscientisée permet de percevoir son rôle énergétique et me donne la capacité d'ouvrir des canaux jusqu'ici fermés : les oreilles, la gorge et le ventre se connectent au noyau atomique, le squelette vibratoire prend de l’ampleur.

    Pour MON corps terrestre, même principe : une toux donnant lieu à des tremblements et des séismes ; des écoulements générant des pluies torrentielles ; une fièvre caniculaire ; des tensions ouvrant des failles et des volcans....bref, une "maladie" qui n'en est pas une...une guérison qui passe par un affaiblissement temporaire :) 

    Tout est limpide et réel, MON grand corps cosmique se compose finalement de tous mes petits corps atomiques et c'est cela que chaque individu/MOI commence à ressentir ici-bas.

    Densité : même à 48 kg, je me suis toujours sentir immensément lourde sur cette planète, j'avais du mal à courir...je sens que cette lourdeur, cette pesanteur est en train de bouger, un sentiment "physique" de légèreté est vécu...apesanteur, "désatraction", liberté... 

    Conclusion : individuellement, notre matière peut chercher son équilibre. Laisser faire, l'équilibre est déjà là, en amont...il suffit juste de permettre à notre univers atomique de s'aligner sur notre conscience subatomique. Fatigue et douleur peuvent être les symptômes de notre mutation physique en cours.

    Collectivement, c'est idem ! Rien à faire, juste à être : le travail d'émergence est déjà fait, MON corps terrestre ne fait que s'aligner sur ce qui est déjà là. Il y a juste à accompagner un processus qui ne débute pas (malgré les apparences) mais qui au contraire, entame son cycle final.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    MOI = soi = nous = le tout

    Lire aussi : du petit corps atomique au grand corps cosmique

     

     

     

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :