• Le vertige du précurseur

    Le vertige du précurseur

     

    Le vertige du précurseur

    Je réalise que je suis une mutante, que je suis la première à ne plus utiliser les chakras. Durant un instant,, cela me donne le vertige.

    J'ai su me défaire de ce savoir ancestral afin d'en inventer autre : je n'ai plus de chakras ! Excepté le chakra du cœur qui m'est encore utile, que ferais-je aujourd'hui de l'ancien système, qui n'était en somme qu'un pilotage automatique pour humain endormi ? J'ai également supprimé le potentiel de la kundalini, outil permettant un éveil spontané de la conscience que seuls quelques maîtres ont su exploiter. A quoi me servirait un matériel énergétique stimulant la conscience puisque JE suis désormais la conscience unifiée ? A la place, j'ai structuré la colonne de création. Quant au plexus solaire, oublié ! J'avais besoin en ce cycle que mon corps cellulaire réponde au temps présent de l'esprit et je suis donc désormais équipé d'un plexus temporel.

    Mon humanité est profondément fière de cet exploit inouï. Mon ego est empli d'admiration pour ce que je suis. Cet ego est puissant, pas tout à fait neutre si je me compare aux autres.....puis, doucement, je recalibre ce constat : je suis chacun, et cette évolution est le travail de tous.

    Lorsque je pense à ma création atypique et unique en tant qu'humaine séparée des autres, l'ego s'enflamme et me donne un sentiment de supériorité. Lorsque je suis chacun, que c'est bien l'entité gobale qui pose un juste constat,  l'ego est neutre : il ne fait que m'établir dans une réalité dimensionnelle ou je suis en même temps la personnalité à l'origine de cette nouvelle réalité et l'unique à travers chacun. Ces deux dimensions sont réelles et non contradictoires, au contraire, elles se complètent harmonieusement.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2016

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Février 2016 à 09:03

    C'est marrant, ce week end je me suis baladé à un salon porte de Versailles (Paris) et j'ai regardé tous les stands sans presque en oublier :)

    Pour moi il se passait plus de choses à croiser le regard des visiteurs dans les allées que d'aller chercher un contact derrière la table d'un stand... Pourquoi je parle de cela juste pour poser que pour beaucoup les outils semblent ne pas évoluer on cherche encore ici et là à se protéger des mauvaises ondes, à mieux cuire ses aliments, à prévoir son évolution, à mieux dormir, à découvrir son enfant intérieur, à dévorer des piles de litterature spirituelle et de bien être... etc etc.... J'ai croisé tout de même de beaux êtres lumineux... Je ne tire aucun constat flagrant juste que oui mes chakras me foutent la paix seul celui du coeur synthétise quelque chose de plus global, de plus complet... Se sentir moins morcelé permet une compréhension plus abouti des millards d'infos qui nous traverse en permanence...

    Cela pourrait expliquer que les stages ne m'interressent plus? Même en y mettant de la bonne volonté je n'y accorde qu'un intérêt très léger et côté EGO c'est tranquille je reste moi-même... :)

    Voilà un simple partage-réflexion que j'offre à la communauté...

    Merci Mesnet

    2
    Lundi 8 Février 2016 à 09:19

    J'aime bien ce "chakras morcelés"...c'est ce qu'ils sont, de petits centres énergétiques morcelés....et ma foi, ils sont encore utilisés donc encore utiles et c'est très bien...aucune dimension ne disparait vraiment, et les outils qui lui étaient destinés sont également sauvegardés..

    Aimons notre ego, oui. Il est, dans notre dimension humaine, une capacité à poser des constats conscients et donc neutres sur nous-même....et c'est drôlement pratique :)

    Merci à la communauté :)

    Belle journée à toi, Octavius :)

    3
    Linya SageFemmeUnie
    Lundi 8 Février 2016 à 10:56

    merci Octavius pour ce témoignage qui fait écho chez moi au sujet des stages ...divers et variés en développement personnel, comme il se dit ... 

    aujourd'hui, je l'entends... et depuis toujours je le sais sans l'écouter, place à cette vibration de cœur ... 

    je chante, je danse, je partage .... et je projette mon espérance et ma foi ... pour l'Humanité et sa planète "principale". 

    Délicieuse journée de sans ... 

     

     

    4
    Lundi 8 Février 2016 à 11:14

    Je suis certain que chaque petit caillou dans ma chaussure me fait avancer... Et si sur ma route quelqu'un me dit :

    "mais dis-moi tu boites ?!"

     Alors je peux le remercier  ce beau miroir qui m'aura permis une prise de conscience soudaine et claire, en cela une rencontre pratiquement informelle entre thérapeutes (ne sommes nous pas tous des thérapeutes?) peut grandement aider sa propre avancée... Mais je distingue les vendeurs de stages de ceux qui vibratoirement nous portent vers nous m'aime.... Avec ce don de soi qui caractérise le geste d'amour qui est le ressort de toute action juste....

    Suis-je clair?...! :)

    Bon voilà c'est posé....

    Bises lumineuses

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :