• Le syndrome du homard et les GJ

    Le syndrome du homard et les GJ

    Le syndrome du homard (ou de la grenouille) et les GJ

    Lorsque vous plongez un homard dans de l'eau froide et que vous montez la température à petit feu, l'animal ne va pas se débattre. Par contre, immergez-le dans de l'eau bouillante, il va réagir instantanément !

    Il en va de même pour une population. Ceux qui ont accès à la psyché humaine connaissent parfaitement ce processus : si au mois de novembre 2018, l'armée avait été sollicitée, la réaction populaire aurait immédiatement fait sauter le gouvernement.
    Depuis 4 mois, ce dernier plonge doucement les citoyens dans "un bain de répression à basse température" et ne fait monter cette dernière que graduellement, rendant impossible une réelle vision d'ensemble du processus en court. Et puis surtout, le but de la manœuvre est d'empêcher toute protestation.

    Un manipulateur sait parfaitement qu'un individu "normal" (une proie) ne comprend rien à la psychologie d'un prédateur. Il va utiliser cette ignorance en avançant très lentement vers la phase ultime : le mort de l'autre.

    Ainsi, semaines après semaines, la dictature s'est installée sans "bruler" personne, laissant à la "proie" l'impression que le prochain coup bas ne viendra pas : non ils ne vont pas interdire les manifestations ; non ils ne vont pas pratiquer des arrestations arbitraires ; non ce n'est pas possible qu'ils utilisent la stratégie du chaos contre nous ; non ils ne vont pas solliciter l'armée ; non ils ne vont pas tirer sur la foule...c'est trop horrible pour une proie de penser...qu'elle est une proie, comprenez-vous ? :)

    A force de ne pas croire qu'elle est la cible, la proie se laisse faire, elle est consentante et ne se défend jamais...elle passe de "l'eau régénératrice" à "l'eau qui tue" sans même s'en rendre compte :)

    Oui les humains qui nous gouvernent sont pris de folie destructrice. Oui ils sont capables du pire en gardant bonne conscience. Oui ils peuvent donner l'ordre de tuer leurs ennemis, c'est-à-dire nous.

    Même un GJ a du mal à imaginer que son pays veuille sa mort, nous ne pouvions envisager qu'ils iraient jusqu'au bout de l'infamie...

    Il va nous falloir, tous ensemble, poser cette terrible réalité : l'armée nous dit qu'elle a l'autorisation de nous tirer dessus, point. Ce n'est ni une théorie du complot ni une "vue de l'esprit", c'est un fait qui est dans tous les journaux :)
    Le bain est arrivé à la bonne température...et après ???

    Acte 19, samedi 23 mars sur Paris : la manifestation du sacré cœur s'est déroulée dans le calme : pas de casseur, pas de force de l'ordre. Tout le monde s'en réjouit et Mr Castaner s'en attribue le bénéfice : grâce à son plan de bataille, grâce à l'armée dans les rues, voyez bonnes gens comme tout est tranquille :) Ce "tout va bien pour une fois" permet à ce gouvernement d'affirmer que la présence militaire est une bonne chose. Les citoyens (la proie) sont donc rassurés par la Macronie (le prédateur) et valident avec légèreté une présence militaire permanente :) ...la température du bain monte d'un cran et la proie ne se débat toujours pas mais pas pour les raisons habituelles : la communauté est désormais assez intelligente pour comprendre le piège et la température a beau grimper, le GJ y nage comme un poisson (enfin un homard :) ) dans l'eau :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    l'étude du mouvement des GJ à travers un prisme socio-quantique

    Texte pioché sur le web : la passivité d'une grenouille plongée dans de l'eau froide...


     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :