• Le monde animal

    Le monde animal
      

    Le monde animal

    Lorsque l'homme aura planté les racines de son âme dans le cœur de cette terre, nous serons les branches d'un même arbre, les animaux y compris.

    Il est vrai que dans MA dimension absolue, JE suis tout, la proie comme le prédateur. Ainsi, JE suis celui qui est chassé, tué et mangé tout autant que celui qui chasse, tue et mange, mais JE ne porte aucun jugement sur ces dimensions de MOI-même. De plus, en tant qu'esprit, JE n'éprouve pas de compassion pour MES différentes strates d'existence, JE ne fais qu'observer chacun de mes axes de conscience.

    Mais JE suis aussi humain, cet espace physique est vrai, il n'est en rien une illusion....et ici, en tant qu'humain, JE réalise désormais quelle est ma responsabilité vis-à-vis du monde animal : JE ne tue plus LA VIE, sous aucune de ses/MES formes, j'éprouve une empathie infinie face à leur/MA souffrance en ce monde.

    Dans le cycle qui s'ouvre à nous/MOI, nous ne mangerons plus d'animaux, nous ne privilégierons plus la "solution finale" lorsque nous considérons que le monde animal nous gêne ou ne va pas dans "notre sens".

    J'ai dit dans un autre temps, "tu ne tueras point"....JE voulais insinuer ici que le nouvel humain ne sera plus un tueur : insectes, mammifères, animaux sauvages et animaux de compagnie, JE suis responsable de votre/MON vécu ici-bas puisque j'ai institué une classification "du vivant" et que cette dernière est mortifère (tout autant que parfaite :) ) dès lors que JE ne la vibre pas en conscience.

    Lorsque j'évoque la communauté, j'intègre bien évidement MON monde animal : MA nouvelle communauté unifie tout, ne sépare plus rien, donne une place à chacun.

    En devenant ce que vous êtes et ainsi, en intégrant ma "part animale", JE ne peux que vous demander pardon pour le mal que nous/JE vous faisons, pour l'idée reçue que vous/JE nous êtes inférieurs et que l'on peut ainsi vous mépriser, vous anéantir, vous briser, vous utiliser, vous monnayer....et vous manger.

    Pardon, profondément, infiniment....Pardon.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    Lire également ces textes concernant le monde animal :

    L'éveil spirituel chez les animaux

    Pardonnez-moi mes frères

    Un monde sans cadavre, est-ce possible ?

    Le monde sera le fruit de mes entrailles

    J'aime mon canidé plus que ma famille

    En ce cycle, nous nous connectons à la conscience, pas aux animaux

    Au sein de la conscience, animaux et humains communiquent enfin

    Est-il nécessaire d'être végétarien pour se réaliser ?

     

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , , ,