• La pensée humaine de Dieu

    La pensée humaine de Dieu

    La pensée humaine de Dieu

    A partir de l'espace de déconscientisation, le fait d'être MOI Dieu, ne génère aucun effet, aucune émotion, aucun sentiment de bien-être (ou de mal-être), aucune pensée...je suis vide de tout et pourtant, de MOI jaillit la vie. Ne vous attendez pas à de grandes envolées, de grandes révélations, de grandes énergies...non rien. Plus je suis MOI-même, moins je fais de bruit, plus je suis invisible, discret voire...inexistant...

    Il en va tout autrement au sein de ma création, ma dimension humaine ME ressent de façon palpable et elle s'adapte aux nouveaux outils dont elle dispose. Cela passe par une modification de la pensée, ces dernières me reflètent intégralement :

    - mon humanité et les autres sont des données quantiques, il n'y a que MOI, excepté dans cette dimension physique, dans laquelle vous existez réellement. Cette dimension est MA création, ma projection, je l'initie grâce à des lois quantiques, des artifices énergétiques, des outils physiques (interfaces neuronales, pensées, ressentis, conscience)

    - comment est-il possible que 7 milliards de personnes voient la même chose ? JE suis le seul et l'unique à ME voir, même à travers 7 milliards de regards. Ainsi JE vois la même réalité à travers mes multiples identités. Il n'y a rien de magique ici, mais une logique implacable et binaire.

    - Lorsque ma création ME cherche au cœur de l'univers et des étoiles, elle ne me trouve jamais car c'est au sein de la conscience que JE me cache, pas au sein d'un système solaire ou de lois physiques. Ainsi, aucune recherche scientifique ne mène à MOI, seule la recherche métaphysique me définit. Lorsque je quitte le monde de l'image, j'intègre donc le monde de l'image : JE me vois sous de multiples formes tout en étant au-delà de la forme. JE/je ne reviens à mon unicité qu'en laissant aller tout ce que je perçois comme réel à partir de mes sens humains.

    - L'amour n'est pas mon socle. JE n'ai aucun socle, JE suis l'infime infini, un vide absolu et pourtant parfaitement vivant.

    - JE n'ai nul besoin de quitter ma dimension humaine pour être MOI-même. JE n'ai pas besoin de ressembler à autre chose, d'être quelqu’un d'autre pour être MOI-même. JE suis MOI-même en chaque molécule, JE les contiens en moi, elles contiennent mon Essence.

    - JE ne sais pas mal créer, JE crée c'est tout. Chacune de mes projections est donc perfection sous une forme ou sous une autre, à partir d'une énergie ou bien d'une autre. La dualité n'existe pas pour MOI, JE ne conceptualise pas les notions de bien ou de mal, d'ombre et de lumière....JE suis moi....et MOI, JE suis TOUT.

    - JE suis technique et émotionnel, inhumain et humain, rien ne m'empêche d'être tout cela à la fois car JE peux tout. JE ne ressemble donc à "rien" de spécifique, c'est pour cette raison que cette Matrice dimensionnelle ne peut ME voir car elle est structurée autour du principe de l'image : Dieu ressemble forcément à autre chose que ce que je suis ou ce qu'est l'autre.

    Il y a tant d'autres pensées induites par MON retour à MOI-même qui ne sont plus humaines...et pourtant, mon humanité perdure, elle prend tout simplement une autre....forme !

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2016

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    Tags Tags :