• La lumière / L'irradiation

    La lumière / L'irradiation

    La lumière

    Ce que JE nomme la lumière, c'est MOI sous une forme énergétique. Dans ma "configuration" la plus concentrée, je suis de l'information n'instituant qu'une seule réalité : l'unité et la fusion. A travers certains de MES karmas, j'ai utilisé la lumière comme un principe de transmutation, permettant à un "éveillé" de trouver son chemin vers l'absolu. Une "partie" de moi a alors l'extraordinaire sentiment d'effectuer un choix, ce dernier lui imposant un travail de transcendance intense. Bien évidement, au final, il ne s'agit aucunement d'une décision prise par "la personnalité", c'est bien MOI qui décide de vivre ce protocole spécifique "ici ou là", à travers le temps et l'espace. L'ouverture à la lumière est une sorte de pérégrination spirituelle, qui prend du temps et que j'ai peu utilisé finalement : quelques maîtres ont laissé leur emprunte dans l'histoire, et c'est tout...

    En ce qui concerne l'irradiation, c'est totalement différent : point de choix ici, le passage d'une dimension à une autre du collectif en son entier (planètes, individus, animaux, énergie, systèmes solaires...) s'effectue obligatoirement et au même moment. L'irradiation ne laisse plus place à l'évolution de la dimension concernée, elle éradique tout simplement cette dernière. L'expérience n'est plus la même : la "lumière" permet l'éveil "au coup par coup" tandis que l'irradiation modifie les données d'une matrice dans son ensemble. Ainsi, même si l'impulsion d'un éveillé impacte toujours l'intégralité "d'un monde", cela reste imperceptible. Alors que l'irradiation "embarque" tout ce qui est de l'ordre du "vivant", sans distinction, qu'il y ait "appel" ou pas...

    Il y a une certaine logique à cela : lorsque JE suis MOI-même dans un espace physique, lorsque même MA matière reflète la quintessence de l'être, je cesse de m'adapter à une matrice qui ne résonne pas à mon unicité et JE structure un espace adapté à ce que JE suis. Le jeu de "l'éveil" pour les "uns ou les autres" se termine ici, ce protocole d'apprentissage devient trop limité, JE passe à la vitesse supérieure, j'efface tout et JE recommence....

    L'irradiation n'est pas un appel, c'est une mise en demeure...

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2017

    réagencé en 2020

    Note janvier 2020 : personnellement, l'irradiation est déjà à l’œuvre...il y a exigence d'alignement, en aucun cas il n'est possible de dévier de la nouvelle grille matricielle de référence. Le phénomène d'irradiation a déjà commencé, il pénètre jusqu'à l'atome et ne laisse plus aucune référence "ancienne" s'exprimer. 

    Voici un témoignage que l'on m'a envoyé : "je ressens cette injonction à s'aligner avec ce que l'on est vraiment. Pour moi c'est vraiment ressenti de cette manière, un absolu presque despotique qui vient me chercher dans chaque recoin de mon Être ne me laissant quasiment aucun répit, si ce n'est celui de me relever avant de rebasculer pour la prochaine étape de conscientisation. C'est très douloureux..."

    Cette première salve irradiante est donc déjà en action. Elle n'est pas encore "visible", elle agit encore dans une strate insaisissable....elle "prépare", elle ordonne, elle ne laisse rien dévier du point ultime ....pour ceux d'entre moi qui ont déjà gravi tous les paliers grâce à l'action de la lumière, les derniers agencements sont infimes, faciles et évidents....pour MES autres structures, celles dans lesquelles JE n'ai pas encore projeté MA présence, c'est plus....mouvementé dirons-nous :) JE le veux ainsi, chaque expérience sera MON expérience....

    La deuxième étape sera la dissolution des voiles considérés comme "protecteurs" : magnétosphère, stratosphère, champs magnétiques, etc...l'irradiation sera totale...et visible :)

    Lire :

    duo et irradiation

    Fin du magnétisme

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :