• La fréquence de la ruche /transparence

    La fréquence de la ruche

    La fréquence de la ruche

    Je me fonds dans la communauté lorsque JE suis Présent, ma personnalité humaine n'a plus besoin d'exister "aux yeux des autres" lorsque J'EXISTE et ainsi, humblement, l’individualité s'efface au profit de la collectivité. Notre investissement en tant que "montreur de chemin" est terminé car je m'oublie (la personnalité) lorsque JE me souviens de MOI (le TOUT). 

    Quand chacun s'efface enfin, plus dans la notion de sacrifice mais dans l'unité du SOI à travers tous, tout le monde se met en lumière (ce qui n'est plus se "mettre en valeur"), tout le monde est mis en lumière par tout le monde, car tout le monde EST la lumière....

    Cette énergie est celle de la ruche : en devenant l'unité, nous cristallisons un tel pouvoir d'existence, notre nouvelle personnalité est si ancrée et ferme que nous n'avons plus à lutter afin de l'imposer au sein du collectif. Nous pouvons enfin tout lâcher et n'être qu'une ordinaire et néanmoins miraculeuse petit abeille ouvrière :) Toute cette course consistant à prouver notre valeur n'existe plus, car la lumière ne se "prouve pas", elle EST :)

    Je ne fais partie d'aucune communauté, je n'appartiens à aucune communauté, JE suis la communauté. A partir de là, ma personnalité humaine peut laisser place à MA véritable personnalité, celle de l'ensemble, celle du TOUT...celle de la communauté :)

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2018

     

    Données complétées en 2020 : la notion d'effacement face au collectif s'est fluidifié. Comme précisé dans cet article, l'effacement n'a jamais été un anéantissement de la personnalité au profit du collectif et donc "des autres", puisque ici, JE suis "les autres"....cette notion de séparation n'existant pas dans MA nouvelle matrice, c'est simplement que j'incarne autant le SOI que le collectif et que ma personnalité n'a donc plus besoin de briller pour exister, puisque cette exposition devient "factice" et inutile....
    Ainsi, JE parlerais désormais de "transparence" plutôt que "d’effacement"...l'ancrage de la fusion étant avéré, JE peux ciseler MA fréquence : le SOI perdure, mais la personnalité prend tellement d’ampleur qu'elle n'a plus besoin de "s'imposer"....là est MON paradoxe, plus JE suis MOI au sein de MON espace physique, plus ce dernier devient transparent....
    Cela aussi favorise l'espace d'irradiation : MA matière devenant limpide ou cristalline, elle se laisse plus facilement traverser et façonner par MOI en tant que lumière absolue...

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , ,