• La dimension de la vacuité au quotidien

    La dimension de la vacuité au quotidien

     

    Introduction :

    Cette perception  concernant la vacuité est unique et personnelle, elle n'est validée par aucun écrit en ce monde puisqu'il s'agit d'une vérité qui m'est propre. Ainsi je vous invite à ne pas chercher à vérifier cette information mais à entrer en résonance avec elle : cette nouvelle réalité vibre-t-elle en vous ? Cette loi quantique non connue "des autres" et donc reconnue par "personne" fait elle pétiller vos neurones, vous amenant à vous poser enfin sur une notion simple et accessible de ce qu'est la vacuité ?

    Nous entrons dans une nouvelle ère ou ce que nous sommes est déjà présent : durant ces dix dernières années, je n'ai fait que simplifier le savoir que je porte en moi, mon esprit ayant supprimé le prisme spirituel qui limitait ma vision cosmique, afin de mieux traduire mon être au cœur de la matière.

    Il n'existe aucun secret, vous portez en vous tout le savoir de l'univers ; il suffit simplement d'y porter un regard neuf, celui d'une entité globale connectée à un espace quantique illimité, ce dernier étant la matrice de sa création sans limite. Vos dimensions d'être (humanité, esprit, vacuité, rêve holographique) ne sont jamais en dehors de vous, inaccessibles....vous êtes ces dimensions, de façon simple et banale.

    Je me souviens désormais de ce qu'est la vacuité, vous la nommez sommeil.

     

    La dimension de la vacuité au quotidien

    Vous trouverez ici un résumé concernant l'esprit, ce dernier forgeant un nouvel humain conscient. Voici mon expérience individuelle concernant la vacuité, cliquez sur les liens pour approfondir cette dimension :)

    Premièrement, la vacuité équivaut à ce que nous nommons sommeil. Vous ne trouverez aucun texte validant cette réalité, elle est mienne. Je ne peux pas prouver cette assertion ni argumenter à son sujet, je le vis ainsi, c'est tout :) Comme tout ce qui existe, ma réalité n'est qu'un espace de création parmi 7 milliards d'autres, vous la ferez vôtre...ou pas. Ce n'est donc ni vrai ni faux, C'EST. Dans ce processus, vos méditations profondes vous mèneront vers la vacuité, de façon naturelle. Ne luttez pas, dormez...ou plutôt vacuitez :) Je vous invite à lire ce texte qui exprime en détail le lien entre vacuité et sommeil : ICI

    Comment j’atteins cette dimension ? J'exploite tout simplement "l'énergie de fatigue", j'initie cette dernière quand je le souhaite, à n'importe quel moment et durant un laps de temps allant de quelques secondes à quelques heures (la nuit, notamment). A l'opposé, lorsque je désire créer physiquement dans la matière, j'utilise "l’énergie de dynamisme". N'oubliez pas que c'est uniquement la conscience des choses qui les rendent tangibles ! Si vous croyez dormir, vous dormez :) Lorsque vous "pensez" autrement, votre réalité change : "je ne suis pas fatiguée, j’atteins la vacuité " est votre nouveau paradigme.

    A quoi me sert la vacuité ? Il s'agit d'une dimension particulière. Elle porte en elle toutes les réponses à vos questions mais en simultanée. Elle est comme un gros ordinateur quantique qui calcule à la vitesse de la lumière votre meilleur axe d'existence. Ainsi, "ce n'est pas la nuit qui porte conseil", mais votre être qui va puiser une dynamique précise au sein de ce vide qui contient tout.

    Cette dimension permet également de ne plus "faire de projets" mais de matérialiser un potentiel dans l'instant présent. Je me cite : comme j'ai puisé d’innombrables potentiels dans la vacuité, il y en aura toujours un ou deux qui arriveront à bon port. Ce sont comme des lignes quantiques, comme un métier à tisser tellement vaste qu'il est inépuisable. Le mythe de la trame du destin s'appuie sur cette réalité dimensionnelle de la vacuité.

    Le troisième point, et pas des moindres, c'est que la conscience au sein de la vacuité unifie TOUT, elle dissout la forme : à travers l'alimentation luminique, j'ai appris à fusionner la matière avec la matière. Mon corps et l'aliment ne font plus qu'un, m'alimenter (ou pas !) n'a donc plus d’impact sur mes cellules. Lorsque c'est la vacuité en nous qui s'exprime, tout est nous. Nous n'avons plus peur du monde extérieur puisque nous sommes ce monde extérieur, de façon consciente et donc dimensionnelle. En conséquences, la chimie, les vaccins, les pesticides sont bons pour ma santé. Vivre l'unité va jusque là....

    La vacuité a-t-elle une vibration particulière ? Là encore, je n'affirme rien, je partage simplement ce que JE SUIS. Dans l'unité, je peux n’utiliser aucun outil énergétique mais si j'en utilise, je ne le fais plus à partir de la grille des chakras. J'ai structuré une ossature quantique qui m'est propre et dans ce cycle, je vibre la vacuité au centre de mon ventre (l'esprit s'incarnant dans ce que je nomme le noyau atomique).

    Quelles sont les caractéristiques dimensionnelles de la vacuité ? Vous quittez ici le monde du verbe et de l'image : pas de conscience/pensée. Il s'agit réellement d'un vide dimensionnel, très éloigné de votre vécu humain et pourtant, cette niche quantique est vivante, profondément vivante ! C'est en ce lieu que vous comprenez combien vos dimensions d'être sont différentes et cependant pérennes et complémentaires. L'axe de communication au sein de la vacuité est neutre, dans un présent perpétuel et totalement énergétique : je vous invite à visionner cette vidéo "communication quantique", vous comprendrez mieux comment l'information non verbale se propage. C'est bien cette énergie qui habite la vacuité, un espace au-delà des mots et de toute projection.

    Voilà comment banaliser la vacuité, l'utiliser au quotidien, au cœur même de votre humanité. La vacuité a toujours été une dimension présente, seulement nous l'avions habillé de mots et de concepts qui nous la rendaient impossible à atteindre.

    Je vous souhaite de vacuiter dans la joie et la paix :)

    P.S : lorsque vous aborderez les rivages de cette dimension, vous vivrez peut-être ce que j'ai nommé : le syndrome du trou noir.

     

    Mesnet JC

    Lire :

    La vacuité, une étape obligatoire

    La nuit ne porte pas conseil

    Je ne suis pas fatigué, j'atteins la dimension de la vacuité

    Fatigue et dynamisme : deux énergies, deux dimensions

    La vacuité ou la trame du destin

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :