• L'inversion du pôle

    L'inversion du pôle

     

    Inversion du pôle

    En 2012, j'ai vécu ce que je nomme ma propre "inversion des pôles" : ICI. Il s'agissait alors d'un processus quantique qui mène la personnalité au point 0.

    Je me cite : je bascule du pôle négatif au pôle positif, de la basse fréquence à la haute fréquence. J'oublie ce que je ne suis pas pour ancrer dans ce monde ce que JE SUIS. Je n'avais pas compris le sens de ce qui m'était transmis et j'attendais quelque chose d'apocalyptique et peut-être même de douloureux physiquement. J'en profite pour mettre en évidence combien le message des anciens a été dévoyé. Cette inversion des pôles magnétiques en est un exemple parfait : il s'agit d'un programme vibratoire, pas d'une philosophie et de quelque chose d'extérieur à nous. Tout est en nous, tout se fait en nous, ceci est la seule réalité.

    Aujourd'hui, nous induisons une autre inversion, celle de la croix dimensionnelle.

    Comme vous le voyez sur la photo ci-dessus, nous avons façonné un univers qui permet à notre création de nous gouverner. Tout ce qui nous est extérieur nous impacte et pour tout dire, ce qui est "dehors" est tout simplement Dieu....alors que nous-même, nous ne faisons que subir et combattre cette création agressive et omnipotente.

    Pour ne citer que que quelques exemples, voyez comme la matière (la création) agit sur notre être : nous mangeons ? L'aliment nous fait prendre du poids, c'est lui qui structure notre corps ; nous buvons ? L'alcool nous fait perdre la tête, c'est lui qui agence notre ancrage mental ; nous communiquons avec autrui ? Nous ressentons une myriade d'émotions, c'est l'autre qui nous imprègne de sa loi.....etc....

    Cette matrice de conscience est une expérience grandiose qui nous permet de nous oublier en tant que créateur et d'imaginer un univers au sein duquel c'est notre création qui est toute puissante.

    Mais nous changeons de cycle, et nous inversons ce pôle de perception : ce qui était au centre (nous le créateur) s'expand à nouveau afin d'embrasser, d'englober toute la création.

    Le créateur reprend la main sur toutes ses interfaces quantiques, nous allons de nouveau les façonner à notre image. La création ne nous contient plus, nous contenons la création. Ainsi nous ne portons plus la croix, nous la projetons et la manions avec dextérité.

    La première inversion des pôles est donc individuelle (JE) alors que l'inversion du pôle est collective (NOUS).

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

     

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :