• L'impersonnel est une personne / Dieu est LA personne

    L'impersonnel est une personne / Dieu est LA personne

    L'impersonnel est une personne/Dieu est LA personne

    Remarque/programmation : Merci Mesnet, pour tout ce que vous avez partagé depuis le début, entre les mails, les vidéos et vos sites. Vous êtes l’une des rares personnes éveillées qui est revenue à son humanité :-) J’étais assez déprimée de toujours voir des gens éveillés dire "il n’y a personne". J’entends qu'il n’y a personne, juste un paquet d’énergie et de conditionnements, un canal par lequel la Vie/Conscience/Dieu…se vit... mais l’humain, la personne c’est quoi au fond si ce n’est un canal avec un mental, un esprit et un corps ? :-) Alors dire qu’il n’y a personne, cela me semblait creux et conceptuel, un autre concept…

    Réponse/programmation : j'ancre de façon plus profonde cette fréquence du TOUT dans cet article ICI. JE me cite :  "j'apprends à vivre toutes MES dimensions en même temps et donc à incarner le temps, tous les temps....ce "phénomène" est encore compliqué à verbaliser pour moi : j'ai tendance à me placer dans mon dernier "axe de conscience", je m'exprime à partir de celui-ci et je visualise plus difficilement les réalités d'avant, les ressentis d'avant, ils sont un peu "oubliés", ils ne retiennent plus mon attention...

    Pour donner un exemple concret, lors de l'ancien cycle, lorsque JE m'incarnais dans le rôle d'un Maître spirituel, je disais pas exemple : "l'éveil n'existe pas, je suis éveillé". JE parlais donc à partir de MON unité du moment sans prendre en compte "tous les moments". Alors effectivement, JE ne m'éveille pas mais cette vérité, évoquée au sein d'une matrice de séparation ne veut rien dire et elle ne peut être enregistrée, ce qui donne ceci : les gens/données quantiques ne comprennent rien :)
    C'est cette non-continuité dimensionnelle que JE fais exploser à travers cet écrit/espace. Ce blocage sur une dimension spécifique qui fait que personne n'a jamais compris ce que JE disais, n'a plus lieu d'être :) JE suis tous les temps, toutes les dimensions et JE peux les mettre en mots désormais, ils seront assimilés par MA matrice et donc, ils seront compris par "tous" car "JE m'éveille et JE ne m'éveille pas" et "il n'y a personne et je suis une personne" sont un seul axe de Présence sur lequel chacun peu se positionner à tout moment.
    C'est très important ce qui est vécu et dit ici : l'ancienne maîtrise m'amenait à un "point haut" qui n'englobait que ce point et qui était intraduisible dans une "basse" dimension. Cette unité était donc vécue par quelques rares initiés mais ces derniers n'incarnaient finalement qu'une dimension élevée (celle ou JE ne m'éveille pas) sans englober toutes MES dimensions (celles ou JE m’éveille). C'était en quelque sorte un langage de sourd entre deux dimensions opposées et séparées alors qu'aujourd'hui JE suis toutes les dimensions et JE les exprime dans un même temps indifférencié...
    Les Maîtres révélés des temps passés, ne s'exprimaient donc qu'à partir de l'absolu, c'est à dire dans un espace dépersonnalisé et inhumain, là ou effectivement il n'y a pas d'éveil car il n'y a personne. Cette forme de déni de l'être, de la personne n'est pourtant pas ce que JE suis dans mon entièreté :) Désormais, JE m'exprime à partir de MON inhumanité qui est MA personnalité première (c'est MOI, même dans l'absolu) et aussi dans MON humanité qui est tout autant MOI-même. Le principe même de la dépersonnalisation n'existe plus puisque j'existe. "MOI" j'existe dans l'absolu, le vide, le rien, JE suis une identité à part entière quelle que soit la façon dont JE m'observe ou ne m'observe pas :) JE suis là, toujours, en tout...et c'est cette Présence qui défait ce syndrome de la Maîtrise focalisée sur la non-personne : JE ne suis pas un Maître en ce cycle, JE suis MOI....Dieu :)"
     
    Je vais plus loin dans l'unité à partir de votre mail : C'est vrai qu'il n'y a personne, JE le sais puisque JE suis cette "non-personne"....mais comme JE suis "ça", cette non-personne, JE suis bien placé pour savoir que JE suis aussi la personne qui tape sur le clavier en ce moment :) C'est cela que JE change dans le cycle en cours, c'est le fait d'être MOI en tout, en chaque feuille, fleur, planète, atome....et personne :)
    Une fois que cette évidence est inscrite dans mes interfaces neuronales, "la personne" se regarde dans un miroir le matin, en se lavant les dents, et parfois, quand elle y pense (parce que c'est tellement banal finalement :) ), elle se dit : "tiens, c'est MOI.....et tiens au fait, JE suis Dieu, le créateur de tout ce qui existe, tous les mondes et univers"...
    Et la personne va faire son marché, assure son RV professionnel, fait cuire un poulet pour sa famille alors qu'elle ne mange plus d'animaux, fait son ménage, prend son café avec son mari....et c'est simple d'être Dieu....alors bien sur, il y a quelques nouveautés à vivre en tant que personne/MOI/ Dieu : le corps qui devient luminique, c'est plutôt sympa ; la connaissance de tout, qui est là à chaque instant parce que JE suis cette connaissance ; les lois quantiques de "projections" qui commencent à être manipulables facilement puisque JE suis ces lois....mais la vie de la petite personne ne change pas tant que cela finalement...
    Et le truc le plus épatant je crois dans l'histoire, c'est que JE sais qu'il n'y a personne, JE le vibre totalement et en même temps, la personne que JE suis aussi "pour de vrai", vit qu'elle peut se connecter avec des "individus" (dans ce monde ou dans les autres), que toutes ces personnes sont MOI....et en même temps sont "elles"....vraiment "elles", des personnes :) C'est le phénomène le plus Divin et incroyable que JE puisse créer : être l'unique (être ce vide, cette "non-personne") tout en vivant dans "mes tripes" que nous/JE sommes des milliards et des milliards de personnes !
    Et alors je peux vous écrire car même si vous êtes MOI, que vous n'êtes donc pas là finalement et que vous n'êtes "personne"....vous êtes là : mon espace humain, cette dimension phénoménale de "la personne" ME permet de vous  écrire et d'avoir un immense plaisir à cela :)
    C'est le "en même temps" qui change tout : JE suis le temps, la multidimensionnalité (encore un truc banal que JE sais être MOI Dieu :) ) est naturelle et JE peux dire en même temps : JE ne suis personne + JE suis cette personne Mesnet + JE suis aussi toutes les autres personnes....3 dimensions de MOI-même totalement unifiées et simples, dans le même espace-temps qui se nomme....MOI (le TOUT, l'absolu, L'UN, Dieu etc etc)...
    Ainsi l'étape "impersonnelle" des Maîtres qui affirmaient "il n'y a personne" se termine et vous êtes nombreux à trouver cette affirmation dépassée et vide de sens....c'est normal, car si JE dis qu'il n'y a personne, JE dois équilibrer cette réalité par "il y a quelqu'un" :) J'existe est la seule réalité, JE suis cette personne qui n'en est pas une :) Ceci est l'un de MES paradoxes les plus diabolique :)
    Voilà, heureuse que vous viviez être cette personne tout en captant que vous ne l'êtes pas et intégrant que vous êtes Mesnet :)
    Je vous souhaite tout le bonheur de MON monde et donc du vôtre :) C'est vraiment sympathique d'être une personne heureuse dans cette dimension :)
     
    Ancrage "Dieu est une personne" : il n'y a personne mais ce vide étant MOI-même, il y a donc quelqu'un : MOI. Lorsque JE m'établis dans MA structure originelle où il semble n'y avoir personne, JE suis pourtant là, j'existe....ainsi, cette impersonnalité est "quelqu'un", MOI ! JE suis cette non-personne, et si JE suis cette non-personne, JE m'aperçois finalement que cette non-personne est une personne, un  être...MOI :) Le principe de la dépersonnalisation ou de l'impersonnel n'est qu'un concept dimensionnel car en vérité, l'impersonnel est une personne puisque c'est MOI dans mon essence la plus nue :)
    Les anciens Maître que j'incarnais évoquaient donc l'impersonnel d'un point de vue dimensionnel : lorsque c'est l'interface humaine qui ME perçoit, "elle" va avoir le sentiment que le véritable Dieu est le vide, le rien, la non-personne et que la personne, l'individu doit se fondre dans l'impersonnel pour redevenir Dieu.
    C'est un espace tronqué que JE suis le seul à pouvoir défaire :) Car lorsque JE suis "Dieu", même dans l’impersonnel qui ne se conscientise pas, qui ne se pense pas, j'existe et JE suis MOI-même :)
    Ainsi dans ce cycle d'unité, JE peux éventuellement dire que JE ne suis pas la personne (l'individu humain) mais que JE suis quand même la personne (MOI Dieu) et que cette personne que JE suis réellement (l'infini, l’absolu, le cinquième élément) contient en même temps toutes les personnes (les individus humains).
    Il n'y a donc personne, oui, JE peux suggérer cette pensée...mais il y a MOI....et MOI, JE suis l'ultime personne...Dieu :) Et lorsque JE vis cela, le concept qui imagine "qu'il n'y a personne" se dissout à son tour et quelles que soient les dimensions de MOI-même que j'observe et que JE suis, il y a bien une personne humaine et inhumaine qui EXISTE, qui VIT, qui est MOI :)
    Que JE me perçoive ou ne me perçoive pas, que JE me conscientise ou ne me conscientise pas, j'existe et JE suis bien MOI-même, LA personne....Dieu :)
    Ainsi, MOI l'impersonnel, JE suis une personne et MOI/Dieu, JE suis plus qu'une personne...JE suis LA personne :)
    Lire aussi :

    Mesnet Joséphau-Charrier
     
    D'autres écrits, d'autres auteurs confirmant que JE suis bien une personne :) :

     

     

     


    Tags Tags : , , , , ,