• L'hypnose, un terme qui rassure mais qui ne veut rien dire pour l'esprit

    L'hypnose, un terme qui rassure mais qui ne veut rien dire pour l'esprit

    L'hypnose, un terme qui rassure mais qui ne veut rien dire pour l'esprit

    Le terme d'hypnose est rassurant pour ceux qui ne désirent pas évoquer l'éveil spirituel et la conscience, car il est validé par la communauté scientifique.  Il est possible de digresser sur les phénomènes hypnotiques et de se prévaloir de ce titre médical sans se faire brocarder, mais la résonance sera tout autre si vous vous présentez comme une âme incarnée. D'ailleurs en passant, qui du thérapeute ou du patient a besoin d'être sécurisé par un concept assimilable par tous, en s'instituant comme hypnothérapeute plutôt que comme....Dieu ?

    Quel est le but de l'hypnose ? D’invoquer la conscience ! Qu'est-ce que la conscience ? Dieu, l'UN, le tout....donnez-vous le nom que vous voulez mais toute la création n'est qu'une seul et même espace de conscience.

    Ainsi, je dirais que le terme "d'hypnose" est en quelque sorte un "mensonge déguisé" qui nous permet d’éviter les sujets qui "fâchent" et qui ne rentrent pas dans les cases de la normalité : Dieu, la conscience, la spiritualité.

    Dans cette dimension, il y a deux types d’hypnothérapeutes : ceux qui imaginent qu'ils utilisent un protocole médical ou scientifique auprès de leurs patients : ils ne souhaitent surtout pas sortir de ce statut confortable et validé par les médecins et hôpitaux. Et puis il y a ceux qui font le lien entre l'hypnose et la spiritualité mais qui sont gênés par cette réalité car elle va à l'encontre d'une hypnose scientifique et "laïque". Dans les deux cas, c'est la non-connaissance, la peur et la gêne qui sont le moteur du thérapeute.

    Se cacher derrière des mots et des concepts ne nous mène pas vers l'unité. L'hypnose, c'est faire appel à un état modifié de conscience...bien....mais alors, qu'est-ce que la conscience ? Se focaliser sur le terme d'hypnose de "bien-être" sans se préoccuper de définir ce qu'est la conscience, n'a pas grand sens :) La conscience, c'est Dieu....hmmm...et il faudra bien introduire cette réalité auprès des patients qui ont recours à l'hypnothérapie :)

    P.S : aucun jugement dans mes propos, c'est à moi que je m'adresse :) En effet, je me suis auto-proclamée hypnothérapeute en 2014, le temps pour moi de comprendre ce que j'affirme plus haut :) Et j'ai continué ma route, je suis passée à autre chose :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    Article paru en 2014 sur un autre site

    Lire aussi : mes expériences concernant l'hypnose

    Ma période d'hypnothérapie, en 2014/2015 :)