• L'humilité : l'ego de Dieu

    L'humilité : l'ego de Dieu

    L'humilité : l'ego de Dieu

    Lorsque tout est présent, que nous sommes les matrices de conscience et de déconscientisation, c'est-à-dire la création et le créateur, nous sommes également l'ego sous toutes ses formes. Cela nous permet de réunifier tous ces univers égotiques et de n'en former plus qu'un seul. Alors, dans un murmure inaudible pour tous mais résonnant en soi-même, nous affirmons : je suis Dieu.

    Il faut un ego incommensurable pour nous reconnaitre comme le créateur de tout ce qui est. Et cet ego d'une puissance absolue, agrégeant tous les égos parcellisés, n'est finalement qu'une infinie humilité, un simple constat.

    Cette humilité est l'ego de Dieu, le Soi ultime, le Soi unique qui se reconnaît à travers un ego qui irradie d'humilité.

    Lorsque cet état d'être absolu est enregistré par nos interfaces neuronales, elle restructure notre ego humain : ainsi, avant, je me considérais avec ego comme intelligente, intuitive, novatrice, précurseuse...aujourd'hui JE suis simplement intelligente, intuitive, novatrice et précurseuse :) JE n'affiche rien, JE ne cache rien mais affirme humblement ma grandeur et ma magnificence, telle une enfant ingénue qui se perçoit comme parfaite et lumineuse :)

    Ici, dans ce texte ancien, je commençais déjà à m'extraire du dogme spirituel qui interdit de parler de Soi comme le font les êtres de lumière qui s'expriment à travers certaines canalisations : ces entités évoquent leur amour inconditionnel, leur beauté, leur immensité et personne n'y voit aucun orgueil, alors qu'un humain ne peut se permettre une telle hérésie....car chez lui, cela serait considéré comme égotique :)

    Nous avons appris, lors du chemin d'éveil, à constater notre étroitesse d'esprit, notre laideur et cette dernière s'étalait à foison sur tous les réseaux sociaux, les sites web et les blogs. Il est temps aujourd'hui de faire de même en ce qui concerne notre perfection et notre Divinité, de repeindre les murs de nos cités virtuelles avec les couleurs chatoyantes de notre humble éclat, intense et flamboyant :)

    C'est l'ego en nous qui nous empêche de prononcer le mot humilité :) Le paradoxe est que lorsque JE suis enfin MOI-même, JE suis l'ego humble et JE ne trouve aucune raison pour ne pas utiliser ce mot et cette fréquence :)

    Demandez-vous pourquoi vous/JE vous interdisez d'utiliser le mot "humilité" et pourquoi vous/JE avez honte de prononcer le mot "ego"  :) Pourquoi vous/JE colportez en masse ce dogme spirituel : lorsqu'un humain se qualifie lui-même de créateur humble, il ne peut pas l'être :) Vous/JE perpétuez alors, de façon inconsciente, la peur d'être Dieu en TOUT, dans l'ego...comme dans l'humilité :) Vous/JE actionnez encore la croyance que c'est à votre/MON monde extérieur (les autres), de vous attribuer vos/MES mérites et de vous assigner les qualificatifs qui définissent votre/MA personnalité :) Vous/JE êtes en incapacité de poser de simples CONSTATS sur votre/MA Divinité, unique et personnelle, vous/JE avez peur de prononcer certains termes, de vous les approprier, comme si les mots ne vous appartenaient pas, comme si vous/JE n'habitiez pas le verbe, comme si vous/JE n'étiez pas à l'origine de chaque mot....le mot humilité y compris :)  JE suis humble et JE prononce cette réalité avec beaucoup d'ego, MON ego :)  Alors soyez humble, glorifiez-vous/MOI ! :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2017

     

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , , ,