• L'éveil peut rendre fou

     Définitions

    L'éveil peut rendre fou

    Je relate ici une phase précise de mon ascension, en 2012. Il semble en effet que beaucoup vivent un processus identique. Remontons le temps.....

    C'est ma première année d'éveil, nous sommes en été. Je ressens les énergies dans mon corps physique ! C'est réellement un monde merveilleux qui s'ouvre à moi. Je vais m'amuser tout l'été à tester différentes formules sur mon entourage. Ce dernier s'y prête avec le sourire. Je travaille à l'époque avec un pendule, je joue à la sorcière. J'arrive à faire ressentir un courant magnétique à la plupart de ceux qui s'allongent sur mon tapis magique.

    Bien évidemment, parfois, le mental donne un coup de semonce : « qu’est-ce que tu fais, ma fille ?! Arrête cette psychose, ça devient vraiment ridicule. La plaisanterie a assez duré. Tu dépasses les limites. Ne serais-tu pas un peu folle ?! ». Mais je continue à m'amuser. C'est si drôle ce qui m'arrive !

    Je passe donc d'un état euphorique à un sentiment d'angoisse diffus. Mais le mental n''intervient finalement que rarement, je décide  donc de ne vivre que le côté amusant de mon délire estival. Mon petit démon intérieur peut bien me susurrer que tout cela est chimérique, je n'en tiens pas compte. Pourtant, ces allers-retours entre le monde normal et ce nouveau monde se font à un rythme de plus en plus soutenu. Je change de fréquence à chaque minute ! Cette accélération devient inconfortable à vivre. Passer d'un état à un autre aussi rapidement me fait perdre mes repères.

    Lors d'une belle journée ensoleillée, je propose une petite séance à une jeune femme qui séjourne chez nous. Elle se ferme aussitôt, elle s'éloigne, prend physiquement du recul. Je me vois soudain à travers ses yeux. Je vois ma folie. Cette femme est normale et je suis folle.

    Le choc est violent. Il y a beaucoup de monde chez nous ce jour-là. Une soirée dansante est organisée. Je vais pourtant rester enfermée dans ma chambre toute la nuit. Je pleure jusqu'à l'épuisement, car j'ai peur.

    Je suis folle !  Mais qu'est-ce que j'ai fait ? Qu'est que j'ai imaginé ? Dans quoi me suis-je enfermée ? Je ne veux pas perdre mes enfants. Demain, je me fais la promesse de trouver un thérapeute qui pourra m'aider. Je veux m'en sortir, il le faut ! Je vais redevenir normale, comme tout le monde. Tous ces flashs, ces images, ce ne sont que des visions dans ma tête. Toutes ces énergies que j'ai cru percevoir physiquement ne sont que des fourmillements anodins. Mes amis et connaissances se sont pris au jeu, ils ont fait semblant de ressentir quelque chose. Il n'y a rien d'autre ! Il faut que je revienne à ma vie d'avant. Je vais tout perdre, sinon.

    Je précise qu'à l'époque, je ne regardais pas encore le soleil. Je n'avais donc pas de "preuves" pouvant me rassurer.

    J'ai fini par m'endormir. Puis je me suis réveillée et tout était rentré dans l'ordre. Je ne vivais plus entre deux mondes mais bien dans les deux mondes.

    Quelle alchimie secrète autorise la conscience à ouvrir cette porte que le mental veut fermer à tout prix ? Quel est le processus qui m'a permis de vivre pour la première fois en tant qu'Etre multidimensionnel ? Pourquoi tout s'est-il apaisé alors que je n'ai pas le sentiment d'avoir fait "quelque chose" pour cela ?

    Je me suis réveillée  totalement équilibrée alors que je m'étais endormie la veille désespérée et déstabilisée. Je n'ai rien fait de particulier, à part souffrir. J'étais seule face à moi-même, à mes peurs, à ma douleur. Je n'ai pas entendu mon Esprit m'indiquer qu'il allait régler le problème. Ce qui était folie le soir est devenu ordinaire le lendemain. Je ne peux expliquer ce retournement. Il a eu lieu, tout simplement.

    Trois phases assez précises se dessinent dans mes souvenirs :

    - deux espaces-temps vécus simultanément : il semble qu'il soit nécessaire de vivre une accélération lors du passage d'un monde à l'autre. Nous passons d'une réalité liée au mental à une perception spirituelle du monde, et cela de plus en plus vivement. Ces deux états d'être finissent par se télescoper.

    - émergence d'une question transcendantale : un choc permet de poser une équation précise : Une autre réalité est-elle envisageable ? D'une manière ou d'une autre, ce va-et-vient entre nos deux personnalités doit cesser. Ce que nous nommons la schizophrénie est une réalité. L'humain est brutalement mis face à l'existence d'une autre facette de lui-même, son Esprit. Il n'est pas seul, il est multiple. Les deux parties s'opposent jusqu'à ce que le mental lâche prise et permettent à la conscience de s'expandre.

    - L'alternative : Ces deux étapes offrent l'opportunité d'effectuer un choix car elles nous amènent à nous focaliser sérieusement sur  l'éveil. Nous ne sommes pas en train de vivre des choses extraordinaires, voire amusantes. Nous sommes en passe d'effectuer un saut quantique vers d'autres paradigmes. Cette pression liée à la peur de la folie nous met face aux véritables interrogations, celles qui trouveront réponse lors de l'éveil. Êtes-vous prêts à vous faire confiance ? Êtes-vous capable de considérer comme vérité ce qui se passe en vous et qui est à l'opposé de ce qui existe à l'extérieur de vous ? C'est la première étape de l'éveil. Ces deux questions en sont le socle.

    Vous faites un pas vers une autre perception de la Vie. Vous admettez définitivement l'existence du cosmos comme force créatrice. L'éveil peut dorénavant s'appuyer sur une base solide. Certes, vous ne savez pas où vous allez, mais vous sentez que vous êtes déjà quelque part ailleurs. Vous ne pouvez définir clairement ce "quelque part", mais il ne répond plus aux normes de la troisième dimension. Vous ne doutez plus un instant. Vous n'êtes pas fou. Vous vivez simultanément votre vie d'humain et votre vie divine.

    J'ai souvent perçu ce processus chez d'autres marcheurs. Certains ont perdu pied et ont eu recours à la médecine et aux médicaments pour "se soigner". Ils n'étaient pas prêts ?

    Je ne peux vous révéler le secret de la réalisation. Je ne possède aucune recette quantique à vous soumettre. Comme toujours, c'est un état d'Etre qui se vit. Les processus techniques et vibratoires n'ont pas à être déchiffrés par notre humanité. Le mental doit intégrer qu'il n'est plus l'unique référence. Il doit faire silence, s'adapter à ce que vous devenez. Lorsque vous naissez au sein de l'univers multidimensionnel, il lâche définitivement prise. Il ne vous déstabilise plus, du moins en ce qui concerne votre Foi en un autre monde.

    Vous êtes de nouveau aux commandes de la réalité.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2012

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :