• JE suis le bloqueur d'unité

    JE suis le bloqueur d'unité

    JE suis le bloqueur d'unité

    Que je sois à l'origine de la création et donc de la dualité, je le vibralise "depuis longtemps"...mais pas de façon aussi précise que "maintenant".

    Je vais m'appuyer sur cette vidéo et l'un de ses commentaires pour essayer de verbaliser l'ancien processus, celui de la multidimensionnalité et donc de la multitemporalité :

    A travers Isabelle/MOI, j'émets ici trois options : je suis celui qui a envie de manger une sucrerie (addiction), je suis celui qui ne souhaite pas le faire et je suis celui qui va tenter d'unifier ces deux aspects opposés de moi-même à travers une astuce neuronale, la "cabine de projection".

    Le commentaire : "bonjour Isabelle, j'adore vos vidéos et en même temps, celle-ci me laisse perplexe... Vous semblez ne voir que 2 stratégies possibles dans cette situation alors j'ai le sentiment que ce n'est plus réellement un choix mais davantage un dilemme... Je suis nutritionniste spécialisée dans les troubles du comportement alimentaire et lorsqu'on a une bonne relation avec la nourriture, on peut aussi choisir de manger quelques bonbons pour répondre à l'envie de manger émotionnelle. Le plaisir que cela procure permet alors d'éteindre naturellement le désir. On sort ainsi du contrôle et des pertes de contrôle induites par ce contrôle et une vraie liberté au regard de l'alimentation s'installe."

    Ainsi, je peux incarner un quatrième personnage, plus "spirituel" que technique : je fais la paix avec le sucre et les conséquences que cette alimentation a sur moi (prise de poids, maladie...).

    Mais bien d'autres facettes dimensionnelles peuvent intervenir (comme le processus de fusion avec l'atome dans l'alimentation luminique) ! Je suis donc multiple tout au long de la journée, mes "personnalités" se contredisant les unes les autres, dans un temps linéaire fragmenté et mis "bout à bout"...une infinité de potentiels, des lignes de temps et donc des "lignes de personnalité", qui s'entremêlent, se contredisent, se heurtent, se chevauchent dans un chaos permanent que JE nomme "le bain de la création".

    La multidimensionnalité temporelle est donc un apprentissage au long cours : devenir des cavaliers émérites afin de dresser nos montures selon Isabelle/MOI, ou dit avec mon vocabulaire, savoir programmer une interface neuronale viable et apaisée malgré la multitude de personnalités qui s'entrechoquent dans l'espace-temps que "nous" captons.

    Lorsque je sais gérer ce type de programme quantique, j'accède à la maîtrise, le travail de "programmateur" est terminé, j'entre dans un nouvel espace d'évolution...et ici, le processus est vraiment nouveau et s'appuie sur un élément que j'avais déjà mis en lumière : l'homme est plus beau que "Dieu".

    Extrait de ce texte, ICI : "en tant qu'humain, JE suis plus beau (dans le genre amour et gentillesse, tout ça :) ou du moins j’aspire au plus beau,  alors que MOI Dieu, l'inhumain, JE suis tout sans broncher :)....quand MOI l'humain JE deviens plus beau que MOI Dieu, ce Dieu que JE cherchais tant parce qu’il symbolisait l'amour que je n'étais pas, c'est assez drôle non ? 

    J'en arrive ici au "bloqueur d'unité", et c'est stupéfiant de vivre cette réalité incontournable ME concernant : en tant que programme (Mesnet, l'entité globale), je garde en mémoire l'état de grâce lié à l'unicité. Je n'ai qu'un but, à travers toutes mes vies, c'est de "retourner" vers cette paix éternelle...et "celui" qui m'en empêche, c'est MOI en tant que cellule originelle ! Cette partie de MOI m'interdit un retour aux sources et devient ainsi, "me" concernant, le mal absolu...c'est assez étrange à concevoir, à réaliser, mais la source que JE suis s'est employée à me faire tant de mal finalement, "elle" est si sombre, si mortifère...

    JE suis le bloqueur d'unité en tant que cellule originelle et finalement, au bout du compte, le salut provient de tout l'amour que je m'évertue à incarner en tant qu'humaine !

    Lorsque ceci imprègne toutes mes dimensions temporelles, ce qui est décrit dans cet "article" se termine, et je passe à la prochaine étape...

    La suite, ICI.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    juillet 2020

     

    Pin It

    Tags Tags : , ,