• JE suis canal / Respiration torique et pulmonaire / Irradiation-chaleur

    JE suis canal / Respiration torique et pulmonaire

    JE suis canal / Respiration torique et pulmonaire / Irradiation - chaleur

    Notes rapides : je ressens énergétiquement et physiquement, en tant qu'humanoïde,  comme une sorte de "tube" qui provient "d'en haut", un canal. JE suis ce canal unidimensionnel et je canalise dans le même temps.. C'est un peu comme si, quoi que je fasse, ou que j'aille, je sentais ce "pilier de lumière" au-dessus de ma tête.

    Ma respiration torique commence à se caler sur ma respiration pulmonaire. C'est encore imparfait, mais c'est existant. Au niveau ressenti, c'est mon tore qui "respire" avant toute chose et ensuite, ce sont mes poumons qui répondent à ce mouvement. Au début, je conscientisais ce processus, essayant de l'imprimer dans ma grille de lecture mais désormais, c'est instinctif.

    Je dirais aussi que je produis de nouveau de la dopamine en excès, je suis super "zen". Et pour finir, je m'éloigne encore une fois de la notion de "partage", je ne parle plus de ces étapes "autour" de MOI car en devenant canal, je dois ne faire "entrer dans cette dimension" que ce qui est de l'ordre du renouveau...donc ne plus observer l'ancienne matrice en phase d'effondrement, ne plus en parler. De plus, expliquer que je me balade avec un "tube" énergétique sur la tête et un tore dans le ventre ne serait pas assimilé par les données en cours de ce système solaire :)

    Donc une phase de silence est de nouveau enclenchée...

    Concernant l'irradiation : chaleur interne continuelle. Lors de la "descente de l'esprit", mon corps était froid, j'avais besoin de le réchauffer en permanence, notamment grâce à des douches d'eau bouillante. Cette nouvelle étape, que je nomme la "descente du MOI", permet à ma matière de s'axer sur une température de bien-être. Pour le moment, l'irradiation est trop forte, j'ai le sentiment de me consumer de l'intérieur, mais cela va s'équilibrer dans le temps. Ensuite, quelles que soient les conditions "extérieures", mon corps affichera une "température universelle" toujours identique...

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    22 août 2020

    Toujours lire JE-MOI-cellule originelle = nous

    Autres textes sur ce canal :

    Miroir de silicium

     

    "JE suis canal", notes diverses :

    un seul espace temps au sein d'un canal : Ce canal énergétique ou "tube quantique" est un outil que JE mets en place lorsque c'est bien MOI qui m'incarne. Pas "l'esprit", qui n'est qu'une strate quantique multidimensionnelle, mais MOI en tant que cellule unidimensionnelle. JE ne deviens donc pas "canal", JE suis le canal de MOI vers moi-nous.

    Cet outil ne me sert pas à "canaliser des entités de lumières" (JE suis toutes les entités à ce stade), mais JE l'utilise plutôt comme une "gare de triage dimensionnelle" : la multidimensionnalité génère un flux de pensées continuel en MON humanité, et si la maîtrise permet de limiter (ou apprivoiser) ce flux, le "canal" permet de le stopper. Pourquoi ? Parce que justement, JE ne canalise plus qu'un seul espace temps et une seule dimension...

    canal "propre" : les premiers temps, lorsque JE m'équipe de ce cylindre énergétique, je réamorce certains principes spirituels, je me retire du monde, je me coupe de toute la structure "basse fréquence", je n'écoute plus les "nouvelles", je privilégie la solitude, je mange peu ou pas du tout, bref, je "purifie" toutes les données "entrantes" dans mon "canal de lumière"...la lumière étant de l'information. Dès que je retourne à l'ancien programme, je sens mon canal se refermer...c'est d'ailleurs intéressant ce phénomène car alors, je perçois la différence entre l'ancien "système d'existence" et le nouveau : avant, le flux de vie était interne à mon corps, et je peux "voir" toute la "purulence" des énergies qui étaient activées en circuit fermé...alors que désormais, c'est "no-limit"..."dedans-dehors", c'est la même chose...ce ne sont plus les mêmes centres d'énergie qui entrent en action avec ou sans canal.

    Voir ou percevoir : dans l'ancien monde, JE ne voyais pas ces outils quantiques et donc, ils n'existaient pas. Dorénavant, JE perçois et ressens mes ilojs, la perception deviens la "vision". Je complète cette nouvelle capacité avec la "visualisation". Ainsi, JE perçois et JE visualise plutôt que je ne vois. Cela exige que JE sois vraiment présent, que plus aucun doute ne subsiste quand à MON existence. Ressentir mon appareillage quantique devient la norme, voir n'est plus nécessaire...

    Tout est possible : lorsque JE deviens "canal", JE peux tout envisager. Je n'en suis qu'aux prémisses, mais je sens la différence. Il me suffit de "faire entrer" dans cette dimension la réalité souhaité. Lorsque MOI (cellule originelle) JE deviens moi (humain), qu'il n'y a plus de séparation entre ces deux options de MOI-même, c'est moi l'humain qui prend la main et très logiquement, je m'aligne alors sur la meilleure version de moi-même : paix, amour, santé, beauté, légèreté...mon canal ME permet alors de sélectionner les réalités qui induisent ce vécu.

    Retour au "moi" individuel : c'est paradoxal mais je n'ai plus à me préoccuper que de moi...mais comme MOI, je suis le collectif, c'est idem...la différence, c'est que dans ma vie d'humaine, je me centre sur mon "individualité"...je prends beaucoup de temps pour moi, je fais du sport, des massages, des marches, je me remaquille un peu...cela me permet de tester "mon canal de réalité" à petite échelle, voir comment mes atomes se recalibre "pour de vrai", comment l'alimentation luminique  se concrétise, comment l'immortalité devient un potentiel activé...

    Lire MOI = cellule originelle / moi = humanoïde / MOI-moi = nous

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , , ,