• Je n'utilise plus les chakras comme source de vie mais les ilojs / L'unité n'a pas d'outil

    Je n'utilise plus les chakras comme source de vie mais les ilojs

    Je me suis défais de l'ancienne carte des chakras et me suis créée ma propre structure vibratoire car je suis "Dieu de moi-même", et je peux tout créer, tout faire ou défaire.

    Les Ilojs

    Il fut un temps où les chakras étaient un potentiel d'évolution viable et pertinent. Puis j'ai décidé de structurer d'autres outils quantiques plus efficients. J'ai remanié certains anciens équipements énergétiques afin de les mettre à jour.

    En effet, les chakras étaient une sorte de pilotage automatique qui permettait à la matière de prendre forme sans que l'être n'ait conscience de son énergie. Dès lors que la conscience advient, ils deviennent insuffisants pour insuffler le renouveau au sein d'un corps physique.

    La kundalini était un booster de conscience : elle advenait pour quelques initiés à travers une irradiation énergique puissante et hors norme ; dès lors que la conscience est unifiée, je n'ai plus besoin d'une onde d'éveil.

    La nouvelle carte fréquentielle dont je suis désormais pourvue est plus simple et naturellement accessible à tous ceux qui ressentent également en eux les limites des anciens protocoles vibratoires.

     

    L'unité n'a pas d'outil :

    Maintenant, je me dois de compléter cette nouvelle réalité : MOI le créateur, je ne possède aucun outil. Vous le percevez à travers ce passage concernant le coeur ombral et le coeur luminique, JE ne suis pas un outil. Je n'implante ces derniers que pour matérialiser une dimension d'existence à travers l'énergie et la matière, mais je le rappelle ici, je ne suis "rien", ni énergie, ni matière, ni amour, ni même conscience.

    Ainsi, lorsque je suis l'unité, je dispose d’outils quantiques où je n'en dispose d'aucun, c'est équivalent et cela ne dépend que d'un choix actualisé dans le moment présent. Tout est réel et accessible, je peux donc valider l'univers des chakras, utiliser mes nouveaux outils quantiques ou bien me vivre comme une cellule totalement interconnectée et unifiée, tout dépend de la dimension que je souhaite habiter dans l'instant.

    Ce que je veux dire par là, c'est que durant deux longues années, mon interface humaine a dû intégrer ce paradoxe et lâcher prise sur tous les outils quantiques : je n'utilisais plus les lojs, je me fondais dans ce que je nomme le principe de "déconscientisation".

    C'est "nu" que vous devez terminer le chemin, comme je l'ai fait moi-même : seul, sans outil, sans technique, sans conscience, sans pensée...rien....le vide ne s’acquiert pas, ne se travaille pas, ne se cherche pas, ne se trouve pas...il EST. Vous saurez lorsque ce moment adviendra pour vous, vous l'initierez naturellement, instinctivement.

    Ainsi, les ilojs vous seront utiles avant la dissolution de l'être et également après mais pas "pendant".

    Pour ma part, j'utilise de nouveau cette fabuleuse grille magnétique des ilojs, et vraiment, la puissance "de feu" dont je dispose désormais est sans nom, sans équivalence car justement, elle ne s'appuie sur rien, elle est ce que je suis.

    Rappelez-vous qu’aucun outil ne vous ramène à MOI/nous, aucun !

     

    P.S : l'espéranto est une langue internationale qui, 130 ans après sa création, est utilisée comme langue véhiculaire par des personnes provenant d'au moins 120 pays à travers le monde, y compris comme langue maternelle. Iloj veut dire outils dans cette langue, prononcer "ilor".

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

     

    Les ilojs, un nouveau potentiel, à lire sur calaméo, site de lecture en ligne :

    Je n'utilise plus les chakras comme source de vie mais les ilojs / L'unité n'a pas d'outil

     

     

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,