• Inversion des pôles et réalités alternatives à partir du mouvement des GJ + révolution plutôt que manifestation

    Inversion des pôles et réalités alternatives à partir du mouvement des GJ + révolution plutôt que manifestation

    Inversion des pôles et réalités alternatives à partir du mouvement des GJ + révolution plutôt que manifestation

    En premier lieu, pour appréhender ces écrits, il faut concevoir que la physique quantique n'est pas un espace réservé à des physiciens "bac +30" mais au contraire, que la physique quantique constitue un ensemble de lois qui s'appliquent en permanence au sein même de notre quotidien....et donc au mouvement des GJ :)

    Voyons ici trois points d'ancrage :

    1 / Inversion des pôles ou inversion des paradigmes de conscience : dans le cycle civilisationnel que nous quittons, la réalité première, lorsque l'on évoquait la notion de "réussite sociale", se focalisait sur un enrichissement "physique" (yachts, maisons et châteaux, vêtements haute couture, voitures de luxe...). La pauvreté était donc le marqueur de l'échec, de l'incompétence et d'une déficience intellectuelle.

    Désormais, cette réalité devient secondaire, elle laisse place à un nouvel espace de conscience : s'il n'existe finalement qu'une poignée de mégas-riches c'est tout simplement que la norme humaine est celle de la simplicité. La grande majorité d'entre nous demandons peu à la vie : une famille, de quoi manger et nous loger dignement, nous rencontrer autour de loisirs ordinaires, une activité humainement enrichissante. Ceux qui engrangent pouvoir et richesses sont donc les plus fragiles d'entre nous et les moins ancrés dans la conscience binaire du vivant. Voyez-vous comme tout s'inverse et devient logique ? :) Le "demander peu" devient ici abondance absolue, un potentiel qui n'exige ni argent ni consommation excessive !

    Nous n'aimons pas les batailles, nous n'avons aucun goût pour cela mais il est temps d'aider cette minorité (les élites) à guérir de leurs besoins, de leurs peurs et de leurs manques. Dans la nouvelle civilisation en cours de formatage, nous incarnons la réussite, non pas à partir de biens matériels mais à partir d'une immense propension au dépouillement et à la frugalité :) 

    2 / Réalités alternatives : c'est bien notre regard sur le monde qui en dessine les contours. Si nous choisissons BFM comme axe d'observation, nous acceptons une réalité tronquée et limitée, mise à notre disposition par une élite corrompue. Le prisme qui nous est alors imposé est distordu, effrayant, enfermatoire et partiel. Désormais conscients de ce phénomène, les GJ ne regardent plus la télévision, celle-ci ne diffusant en  vérité que l’écho d'une réalité confiscatoire de liberté. Ils multiplient au contraire les sources d'information et se construisent ainsi un espace "du réel" beaucoup plus vaste et lumineux.

    Une réalité ne s'impose pas de "l'extérieur", elle se structure à "l'intérieur" et ici, la propagande médiatique n'a plus aucun pouvoir. Les GJ ouvrent la voie à d'innombrables réalités alternatives et ces dernières prennent doucement racine dans la matrice sociétale. C'est un immense pouvoir que nous possédons là et ce dernier ne peut être réprimé par aucune institution.

    3 / Ni manifestation ni casseurs mais une r-évolution : je me suis fait arrêter le 16 mars (un jour particulier car la "presse" fait ses gros titres sur l'incendie du Fouquet's à Paris ainsi que d'une banque). Cela m'a permis de discuter "de visage à visage" avec un gendarme en pleine action : la répression à l’encontre d'un GJ. Et je ne peux que constater leur étroitesse de vue, leur limite intellectuelle. Ils ne peuvent que répéter en boucle, avec le visage fermé et faussement autoritaire qui va avec : "je fais mon travail , je fais mon travail" :)
    Nous le savions, mais nous pouvons tous le voir "en live", nous sommes entre les mains des êtres les moins conscients qui soient. Ils ne peuvent qu'exécuter des ordres, avec méchanceté et dureté, jouissant de leur pouvoir sur autrui. Ils ne comprennent rien à ce qui se joue actuellement, enfermés dans dans des dogmes d'un autre âge, dans un logiciel de pensée totalement obsolète....ils ont reçu des ordres, ils les exécutent sans avoir l'idée de les remettre en question...ça ne vous rappelle rien ? :)
    Cela fait déjà quelques semaines que nous ne sommes plus face à des manifestations. Nous pouvons également oublier les termes de casseurs et de factieux. NOUS SOMMES EN RÉVOLUTION et lorsque vous initialisez ce mot, vous comprenez mieux le chemin qu'il nous reste à parcourir.
    La révolution des consciences est en cours. La matrice collective change de cap et nous sommes une majorité à pouvoir accompagner ce processus quantique sans haine ni colère envers ceux qui dorment encore dans une société qui n'existe déjà plus...
    Pendant que les "forces de l’ordre" ont comme priorité absolue le vol d'un T-shirt, nous avons, nous les GJ, une vision éclairée des enjeux ...:)
    C'est pour cette raison que nous avons déjà gagné. :)  
    P.S : ne jamais oublier non plus que d'un point de vue quantique, le rôle du "méchant" joué par le pouvoir en place, est extrêmement porteur. Sans son action injustifiable, sans la pauvreté sociale qu'il impose à "la masse", le mouvement des GJ n'existerait pas.....Ainsi, l'évolution prend sa source dans le terreau "du pire", et c'est avec gratitude que l'observateur en nous, s'empare de cette réalité. Cette dernière doit désormais être façonnée à partir d'un espace de conscience qui ne juge rien mais comprend tout. :)  

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    Les gilets jaunes à travers un prisme socio-quantique...

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :