• Indigos et cristallins

    Indigos et cristallins : outils quantiques de l'esprit

     

    Indigos et cristallins

    L'indigo est un travailleur spirituel. Il a en général une enfance décalée, douloureuse et il va travailler énormément pour chercher la paix. Ce labeur qui le ramène à son centre  s'inscrit au cœur de la matrice, à la disposition de ceux qui prennent à leur tour le chemin de l'éveil.

    Les cristallins, même s'ils ont comme chaque être humain un travail à faire sur l'ego, sont déjà amour, paix, pardon. Ils se posent beaucoup moins de questions, ils SONT, c'est tout. Leurs cellules sont déjà paramétrées pour exprimer le nouveau monde.

    J'utilise ces termes d'indigo et de cristallin car je perçois réellement ces couleurs autour d'eux. Mais les mots n'ont pas d'importance : il s'agit de deux fréquences différentes et les « rôles » ne sont donc pas les mêmes.

    Le cristallin EST déjà sur la fréquence de l'énergie d'amour, l'indigo s'en souvient et va travailler pour cultiver cet état. Une fois leur contrat rempli, ils changent tous deux de fréquence pour ne plus incarner qu'un seul état d'être, celui de l'unité.

    L'indigo commence donc d'abord par être un technicien spirituel, et en général, ce côté méthodique et procédurier devient un handicap. C'est pour cette raison qu’après avoir compris la « technique », il va rechercher à exprimer l'amour divin à travers chaque acte de sa vie. Il veut vivre ce qu'il a compris.

    De plus, l'indigo dispose d'un ego extrêmement fort. En ce qui me concerne, cet ego m'a propulsé en avant et m'a incité à ne pas rechercher un autre maître que moi-même. J'ai ainsi gagné du temps ! L'ego est un outil utile à l'indigo. Le cristallin en a beaucoup moins besoin, il profite donc d'un programme allégé.

    L’indigo connait de façon innée la vibration de l’amour détaché. Mais, n’étant pas encore dans l’équilibre divin puisque son travail n’est pas effectué, ce détachement peut basculer vers ce que l’on perçoit comme un « défaut », chez l’humain : froideur, dureté, égoïsme… trois symptômes qui disparaissent une fois le travail sur le sens du détachement achevé : qu’est-ce que l’amour détaché ? Pourquoi est-il contraire à l'amour fusionnel ? Pourquoi se rapproche-t-il plus de l’amour divin que de l’amour humain ?…..etc. L’indigo rayonne donc avec force mais, même s’il s’agit d’un travailleur de lumière hors pair, il peut être perçu comme un individu désagréable, dur, fermé à l’autre tant qu’il n’a pas mis en lumière ce qu’il est venu faire sur terre.

    Comment savoir si vous êtes un indigo ou un cristallin ? Vous ne recevrez aucune fiche signalétique par la poste :). Vous saurez en vous si vous disposez de cette fréquence de travail. Tout est question d'intelligence cosmique, vous savez tout sur vous, faites vous confiance et posez-vous cette question : suis-je un indigo ou un cristallin. Vous connaissez intuitivement la réponse, elle fusera de votre âme avec précision et justesse.

    Ces deux fréquences perdurent-elles dans le temps ? Non. Comme je le dis plus haut, l'esprit développe une autre signature vibratoire et évolue comme tout ce qui EST. Pour ma part, je suis née indigo mais ne le suis plus. L'être conscient que je déploie en ce monde aujourd'hui, n'est plus un travailleur spirituel et n'a plus besoin de cet outil fréquentiel. Je suis tout simplement Dieu, c'est beaucoup plus simple à vivre :)

     

    Note personnelle : il existe également ce que je nomme "l'indigo inversé ".

    Son énergie est puissante mais il va l'investir dans les basses fréquences. C'est en général un être intuitif, qui va utiliser cette intelligence pour blesser autrui. La détestation qu'il a de lui-même est extrême, générant une immense colère. N'étant pas en capacité de percevoir qu'il est à l'origine de sa propre douleur, il n'aura de cesse d'attaquer l'autre. Il devient un outil de destruction extrêmement puissant, incapable de mettre en œuvre un espace de paix en son sein. Étant assujetti à la loi d'attraction de troisième dimension, sa fréquence va côtoyer ce qu'il y a de plus difficile en ce monde. La vengeance, la colère, la peur, l'angoisse, la haine, la violence seront son pain quotidien. Il ne percevra pas que ce cercle vicieux ne peut être brisé que par un mouvement qui viendra de lui et non pas de ceux qu'il considère comme responsable de sa douleur.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2012

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :