• GJ et fin du cycle des marchands du temple

    GJ et fin du cycle des marchands du temple

    GJ et fin du cycle des marchands du temple

    L'argent est devenu un bien matériel qui s'utilise au même titre que n'importe quel bien. Il ne s'agit donc plus d'un outil "sans valeur" permettant des échanges neutres et valorisants mais d'une "valeur" en elle-même, qui s'accumule, s'amasse et se capitalise.

    L'argent n'est ainsi plus au service du vivant mais nous sommes au service de l'argent.

    Il est déroutant dans un monde dit "civilisé" de croire que nous avons encore une "dette" et donc une impossibilité à vivre décemment sur cette planète ! Si l'humain décide de dire stop à la dette et au concept du "manque monétaire", le problème est résolu, aucun billet de banque ne viendra manifester sa colère :) Modifions notre espace de conscience vis-à-vis de la monnaie et notre point de vue sur ces questions s'en trouvera transformé :) Nous n'avons pas de problème d'argent, nous avons une limite mentale concernant ce sujet.

    De plus, concernant l'énergie spécifique de l'argent, beaucoup d'entre-nous avons appris à ne plus la considérer comme essentiel : le don, le partage, l'échange, le troc, la gratuité, toute cette générosité naturelle et de bon sens, va  reprendre sa juste place.

    Il s'agit ici d'une étape spécifique, qui permet d'affirmer symboliquement que l'amour n'est pas à vendre. Pour ma part, cette évidence a été validée en 2018, lorsque j'ai donné tous mes ouvrages et cessé toutes mes activités "spirituelles" rémunérées (Lire  fin du bizness spirituel).

    C'est cela que voulait nous dire Jésus en chassant les marchands du temple, que l'intention pure du don ne peut être assujettie au commerce...et le mouvement des GJ symbolise parfaitement cette nouvelle fréquence au sein du collectif :)

    C'est donc de façon toute à fait logique que l'économie de l'égoïsme et de la prédation tombe en panne sèche. Ce système s'effondre de lui-même, les GJ ne font que mettre en lumière l'opacité d'une société protégeant sa monnaie plutôt que les personnes fragiles.

    Tout est donc parfait, le grand plan suit son cours de la plus belle façon qui soit :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    mars 2019

    comprendre le mouvement des GJ à partir d'un prisme socio-quantique

     

    Données complétées en mars 2020 : symboliquement et concrètement, l'argent est devenu une sphère à part entière, maintenue en "vie végétative" car sous perfusion (injection monétaire de la part des banques centrales) et surtout, en état de "lévitation" : en tant qu'humain, nous voyons bien en "levant la tête", tout cet argent...des tombereaux d'argent, des monceaux d'argent ! Mais nous n'y avons plus accès, cette manne ne redescend plus vers le collectif...

    Ainsi, la crise monétaire qui se prépare sera pire que celle de 2008 car elle a pour but de faire exploser cette sphère d'énergie. Et c'est ici que le miracle advient : l'ère de l'abondance va enfin débuter :)

    L'abondance n'a rien à voir avec l'argent, elle est enracinée en chacun de MOI/nous et son moteur est le cœur : fraternité, entraide innée, partage, c'est "l'économie" à venir :)

    Car une économie axée sur l'argent et une économie basée sur l'abondance n'ont rien à voir : pour la première, c'est le manque et la mort et pour la seconde, c'est un potentiel illimité de création pour tous...

    L'égrégore GJ a déjà ensemencé la matrice de cette nouvelle énergie d'abondance...JE ne laisse rien au hasard, chaque strate de réalité porte déjà en elle la genèse du renouveau...

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :