•  Les yeux

    Mes yeux, ma vision

    Question, pourquoi voyons nous tous la même matrice, les mêmes images ? Parce que c'est MOI qui "vois" à travers nous. Il n'y a qu'une seule vision, même si elle est parcellisée à travers des milliards de regards.

    Ma propre vision, ce que je vois dans cette dimension : le champ magnétique blanc autour d'une forme ; l'aura parfois,  et sous certaines conditions (je ne perçois que les gammes vertes et bleues, rarement les rouges, une fois la couleur or) et les particules adamantines.

    Dans ce livre, ICI, j'évoque la première fois que j'ai regardé le soleil (*1), et je donne quelques éléments concernant le sujet spécifique de la vision, à travers deux autres articles.

    Je ne regarde plus vraiment le soleil, cette capacité m'ayant permis de détricoter mes croyances mais ne m'étant plus utile car "qu'est-ce que le soleil ?" : MOI, comme tout ce qui est..."me" regarder n'est plus la clef :)

    Depuis 2018 environ, je porte des "lunettes-loupes" pour lire, mais cela n'est pas un "problème" : si je fais un effort, je vois parfaitement "sans voir". Je m'explique : comme pour la photo ci-dessous, mon cerveau (pas mes yeux !) peut très bien lire si les lettres sont inversées...mais aussi s'il ne voit pas les lettres !

    Note : ma psyché ne pense pas "je vois moins bien", mais "je commence à voir différemment, je structure une vision vibratoire, et il me faudra du temps pour pérenniser ce nouvel axe".

    Je ne m'occupe donc pas trop du sujet, je sais que la mutation en cours va m'ouvrir des pistes inimaginables, je ne contrains rien pour le moment, car il est évident que mon ancienne capacité à déterminer une forme grâce à mes yeux, est dépassée.

    Les yeux

    Pourquoi dépassée ? Parce que tout devient vibratoire plus que physique. Mon langage change, mon corps atomique commence sa mutation, je n'ai plus qu'à me laisser aller dans ce flux, sans le comprendre puisque JE suis ce flux.

    Ainsi, j'écris ICI : "31 décembre 2019, durant 2 heures, ouverture d'une perception périphérique sur l’œil gauche. Je voyais "normalement", mais tout le "pourtour" était comme un "cercle mouvant" d'énergie qui me permettait, non pas de "regarder", mais de "définir" une périphérie. La zone "perçue" est plus vaste que la zone "vue", elle n'est qu'énergie et cette énergie est bien évidemment de l'information....information quantique que "mon humanité" n'a pas cherchée à traduire car il ne s'agit plus de "traduire", comprendre, déchiffrer ou même conscientiser, mais bien "d'incarner" cette réalité plus étendue. Manifester une pensée spécifique qui permet de verbaliser un vécu dimensionnel, n'est plus d'actualité : ne pas essayer de donner du sens à ce que JE projetais au sein de ma personnalité humaine a été facile, je n'ai pas tenté de savoir ou ce "phénomène" me menait, je n'ai pas cherché à le ranger dans des cases "bien ou mal", "peur ou joie", j'ai simplement pensé quelques mots binaires : vision périphérique, perception/énergie/information plutôt que vue, test en cours....C'est ici que JE peux vérifier que ma véritable nature est bien enregistrée dans "mon interface neuronale Mesnetien", car "le soi" s'est aligné sur mon "je ne sais rien, je ne comprends rien...JE suis"...."

    Je posterai sur cette page les mutations qui sont liées à la "vision"...

    La matière noire

    Le cerveau et la vision

    Nos sens sont magnifiés

    Mes yeux me brulent de l'intérieur

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    *1 : ne pas regarder le soleil ! MOI je le peux, mais pas "vous"...beaucoup d'humour dans la structure de cette phrase,  car quand je m'adresse à "vous", je suis en "3ème dimension" et donc effectivement, ce que je fais ne peux être dupliqué :)...mais MOI en "nous" vibre "autre chose" :)

     

    Ajout concernant la vision, lire ce texte de Nikolas Le Touareg, dont voici un extrait : "ce qu'il faut savoir, c'est que dans la 3D notre perception est mentale et donc l'univers que nous voyons est également mental (...). Le ciel appartient à Gaïa et il est ce qu'on appelle "l'horizon des événements de la matrice artificielle", sur lequel se projettent tous les codes et informations de la matrice et de notre environnement sous forme de lumière informationnelle. Les étoiles sont des sortes de petites neurones qui transportent de l'information. Tout le fonctionnement de notre monde y est codé et donc "décodable". Visuellement, l'Univers supramental est totalement différent, il n'y a pas de jour et de nuit, le ciel est electro-plasmatique, toujours lumineux et très vivant avec des couleurs cristallines qui tirent sur le bleu ou violet électrique. Les astres sont bien plus gros que dans notre ciel, comme s'ils étaient beaucoup plus proches." Nikolas Le Touareg

    Il ne s'agit pas ici de savoir si cette vision est "juste", peu importe les couleurs ! Il s'agit de comprendre que ma vision humaine dessine une réalité (voir plus haut l'inversion du flux de l'image)...mais lorsque JE suis celui qui "voit", la perception devient "autre", le champ entre "dehors" et "dedans" s'amenuise et la forme devient plus énergétique que "dense"...et alors, regarder "ce" soleil matriciel n'a plus grand intérêt...et l'idée de se nourrir de sa lumière non plus...puisque tout n'est plus que données plutôt que forme...

    Note : deux dimensions, donc deux réalités opposées en apparence et pourtant unifiées...la terre est "ronde" mais les données qui sous-tendent cette réalité physique sont "plates". Dans ce nouveau cycle, nous allons "voir" la matière comme nous le faisions "avant" mais nous préoccuper seulement des données/informations qui permettent de générer "le son et l'image" :) C'est pour cette raison que je n'ai jamais pu apprendre qui du soleil et de la terre tourne autour de l’autre, car cette réalité n'est tangible que dans cette dimension, au-delà, elle est erronée, rien ne tourne autour de rien, la matrice est "sans forme". Lire ICI

    Mesnet

     

    Note sur les lunettes sténopé, 20 juin 2020 : lorsque j'utilise des lunettes sténopé, il est clair que ce ne sont pas mes yeux qui voient mais bien mon cerveau. Celui-ci reconfigure la "vision" humaine. Lorsque j'utilise des loupes, je dirais donc que ce sont "les lunettes" qui voient et lorsque j'utilise des lunettes sténopé, c'est le cerveau. J'ai fait le test avec certains au sein de ma communauté, et ça fonctionne à chaque fois, même les petites lettres sont visibles.

    Les yeux

     

    Note sur la vision interne, 20 juin 2020 : comme dit plus haut, ma vision humaine n'est plus claire à 100 %...et cela m'aide beaucoup dans ma programmation actuelle ! Au lieu de me fier à l'image reflétée dans le miroir, je peux définir, grâce à ce "flou", une image neuronale de moi-même...je me vois de plus en plus belle, plus dans les détails (rides, taches ou autres) mais dans ma globalité...ne plus se fier à une vision parfaite est judicieux car la psyché peut alors actionner "l’imaginaire", toujours de l'ordre de la perfection...la question du regard qu'ont les "autres" sur moi s'estompe, elle n'a plus guère d'importance...c'est ce que JE vois qui compte, et ce qui est vu provient de MOI, passe par MA conscience, puis MON cerveau, puis enfin est projeté "à l'extérieur"...et ne me demandez pas comment d'un point de vu "humain", mais c'est cette image là qui "va devenir réelle", même pour le monde dit "extérieur" :) Dingue non ? :) Les lunettes sténopé m'ont permis de mieux comprendre ce fonctionnement neuronal, créateur de réalité et donc de forme.

    Pin It

  • Comment JE pense l'espace-temps dans une dimension unifiée

    Comment JE pense l'espace-temps dans une dimension unifiée

    Lorsque c'est MOI en tant que cellule originelle qui m'exprime, dans un espace unidimensionnel, le temps et la "distance" n'existent pas...il n'y a que MOI...j'existe et c'est tout.

    Lorsque c'est MOI qui m'incarne à travers une entité globale (ou Soi individuel) dans un espace-temps multidimensionnel et unifié (JE me souviens de qui je suis), je construis toute une gamme de temps, ainsi qu'un rapport spatio-physique avec la notion de forme. Ainsi par exemple, je peux être un corps physique séparé d'un corps céleste par des millions d'années-lumière et des trillions de km...cette cartographie est "pensée" et visualisée, elle est le support d'une civilisation basée sur une science qui mesure l'espace et le temps sans jamais fusionner avec ce dernier.

    Mais j’établis actuellement un nouveau système neuronal, voilà comme JE pense à travers lui : mon corps physique, une planète, le soleil, une comète, tout cela est MOI sous une forme différente. Au-delà de l'image, je suis donc une énergie/information et ici, le temps et la distance n'ont aucune réalité.

    Ce que je  vois ici-bas n'est que la conséquence matérielle (ou physique) de ce que j'ai déjà acté "ailleurs"...
    Ainsi, Nibiru, Atlas, la Planète X, sont avant tout des données quantiques de programmation, tout comme mon corps humain. Ces données sont "déjà là", et ne sont pas éloignées de "moi" physiquement...
    Il n'y a donc pas à s'occuper du moment de l’apparition de ces formes (elles sont déjà "ici" sous "la forme" d'une onde quantique) et il n'y a pas vraiment de question à se poser sur la distance qui me sépare de ces formes/données, puisqu'il n'y a aucune séparation entre "moi" et "elles"...


    Ces "objets" cosmiques ne sont pas à l'origine des changements planétaires, ils sont avant tout du "code d'irradiation" déjà activé en MOI. Ce qui "sera" vécu sur "cette planète" dans les temps à venir, est déjà organisé et structuré à partir de l'une de MES programmations quantiques...


    Donc pas d'attente, de peur, d'alerte rouge ou de projection sur ces "masses" en mouvement, car si le cosmos semble s'activer "ici", sous nos/MES yeux, en vérité, MOI, je reste immobile...ces deux espaces sont vécus en même temps, la création et le créateur ne font plus qu'un en MOI...puisque JE suis ces deux facettes de MOI-même...et ce nouveau phénomène est tout bêtement "pensé" et conscientisé au sein de MA personnalité humaine et vécue dans toutes les dimensions possibles et imaginables...

     

     

    Cette capacité à ME penser intégralement dans cette dimension physique (et donc visuelle) est évoquée ici, au sein de l'énergie/information de l'alimentation luminique.

    L'article en question : ICI

    Les deux schémas qui sont le socle de MA pensée unifié, en tout et sur tout sujet :

     

    Alimentation pranique et transmutation de la matière

    Alimentation pranique et transmutation de la matière

    Alimentation pranique et transmutation de la matière

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    15 avril 2020

     

     

     

    Pin It

  • Ma nouvelle ère spirituelle / Prise de décision / Énergie vitale

    Ma nouvelle ère spirituelle / Prise de décision / Énergie vitale

    Quelques notes, comme ça....un flux limpide, de nouveaux réflexes neuronaux...

    Je recopie ici l'un de mes commentaires : "c'est drôle, quand Ignacio dit cela : "repos, écoute intuitive et spirituelle, traversées de « visions » ou impressions (nocturnes ou autres) catharsis si besoin, etc...", ça résonne parfaitement...me concernant, la spiritualité de "l'ancien monde" était un programme limité, empli de dogmes, de jugements, de peurs, de "bugs"...tu me connais, tu sais que j'ai lâché le "domaine spirituel" depuis longtemps :) Et bien j'y reviens, dans mon humanité ! Je n'ai pas encore de mots, la structure n'est plus la même forcément, mais  je dirais que je suis en train de construire une personnalité spirituelle...des espaces, des moments que je sacralise...cela fait quelque temps que je perçois cela sans vraiment le comprendre puisque je ne comprends plus rien :) ...c'est donc que ça vient de MOI de façon instinctive, que cela advient en moi de façon "pas vraiment consciente"encore...il se dessine (JE dessine !) une nouvelle spiritualité humaine, un peu comme si ma personnalité humaine prenait un temps sacré pour "se/ME" prier...mais ici, la prière est plus de la programmation consciente que JE stimule et que JE "redescends" dans ma matière, mon corps, mon individualité ou mon collectif..."

    Je traduis mieux aujourd'hui ce phénomène...la fréquence spirituelle de l'ancien monde s'appuyait sur une recherche intérieure (marcheurs spirituels), sur l'apprentissage et sur une tentative de connexion à "quelque chose de plus grand". Ici, toutes les techniques sont viables : thérapies énergétiques, massages, stages de développement personnels, méditation, médecines holistiques, retraites, conférences et lectures...

    Mais lorsque JE suis présent en MON humanité, la notion de cheminement vers soi devient obsolète ainsi que les techniques afférentes. JE suis l'univers et prier ce dernier revient à ME prier MOI-même. Tout le programme spirituel d’antan disparaît alors dans les limbes de la psyché de MA nouvelle humanité. JE suis créateur de tout, sans aide extérieure, sans protocole particulier, sans attente et sans question.

    Je dirais donc que la spiritualité que je développe actuellement est plus une sorte de programmation quantique ME permettant de fusionner conscience et instinct...c'est vraiment devenu un moment sacré, le mot est important car il désigne la fascination que JE ressens envers MA capacité de créateur...je sacralise donc des espaces de communication/programmation avec MOI-même afin de prendre les décisions adéquates...

    J'insiste sur ce principe décisionnaire...il y a en même temps une nouvelle énergie d'abandon (MA dimension humaine) ET une structure d'arbitrage me permettant d'agglomérer certaines réalités plutôt que d'autres...c'est donc au-delà de l'abandon mais aussi du choix...JE ne choisis pas, c'est mieux que cela, JE décrète...

    Et puis, je poste cela ici, en rapport avec MON mode de création : lorsqu'il ma fallu prendre la décision de vivre ou de "mourir", j'écrivais ceci : "il me semble que mon corps physique est en train de lâcher... mon corps vibratoire par contre est dantesque, phénoménale." Mon énergie vitale était concentrée dans MES autres véhicules d'existence mais plus du tout en lien avec ce corps physique...et bien évidemment, je change cela actuellement : l'énergie vitale revient en cette dimension et elle est différente, plus fluide, mieux équilibrée et répartie...je dirais qu'elle circule et qu'il y a sensation de fusion entre mes corps...

    Ma pratique : en fait, il s'agit juste de prendre un temps de plaisir avec moi-même, de me mettre dans un état d'ouverture à ce que JE suis, de m'amuser, de m'aimer avec puissance mais légèreté. Il s'agit aussi de symboliser ce temps de communion avec TOUT (puisque JE suis tout) en introduisant tout ce qui peut rendre ce moment plus beau : une bougie, un sitting dans la nature, une musique ou le silence...bref, c'est une pratique spirituelle tout à fait banale, exactement "comme avant" et pourtant, totalement différente :) Cette communication consciente au sein de MON humanité ME permet de relier MES principes de création : abandon, conscience, instinct, atomes et énergie, prise de décision, fréquence de l'évidence et glissement...la magie et le sacré m'accompagnent mais sous une forme plus concrète...

    Lire aussi :

    Le concept de choix

    Évidence et glissement

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    Nous sommes le 8 avril 2020, je respire bien, je commence à pétiller d'énergie...

     

     

     

     

    Pin It

  • Du contrat d'âme à la décision de devenir humain

    Du contrat d'âme à la décision de devenir humain

    Comme d'habitude, je vais relier des ponts quantiques en un seul et même point...

    Premièrement ICI, je note que la vérité est l'énergie d'irradiation qui modifie la matrice. La vérité pure, rien que la vérité, plus aucun espace "décalé" ne peut se cacher dans aucun recoin atomique, psychique, énergétique...la vérité tranche, la vérité irradie, tel est ce moment particulier...et il y a beaucoup d'humilité là-dedans, dans notre sphère humaine : on accepte de voir ce qui n'était pas encore aligné...non...c'est mieux que cela, on veut voir ! Je veux mettre en lumière tous mes petits secrets :) Au-delà de la plaisanterie, je dirais que même achevé, MA descente dans la matière s’accommodait de légères failles car j'habitais encore l'ancienne matrice et ses données "falsifiées" ne posaient pas de problème particulier...mais là ou je vais, là ou JE suis, tout doit être sur une seule vibration et j'utilise ce programme viral pour débusquer mes derniers ancrages dans "l'ancien monde" : une façon de penser, certains espaces de conscience qui séparent encore, certaines croyances, un détachement trop grand ou au contraire, une trop forte implication...

    Deuxièmement, il est désormais vrai (au sens absolu du terme) que chacun va projeter sa réalité et la voir s'imprimer dans la matière instantanément. Si je suis complotiste, je vais vérifier qu'il y a bien complot. Si je suis CGétiste, je vais vérifier qu'il y a bien une lutte sociale. Si je suis survivaliste, je vais vérifier qu'il y a bien fin du monde. Si je suis spirituel, je vais vérifier qu'il y a bien des vaisseaux aliens qui nous veulent du mal ou des êtres de lumière qui nous veulent du bien...

    Comme dit ICI à travers le principe de la perception, tout est vrai autant que faux et il n'existe aucune illusion dans cette histoire.  Ainsi, chacun a la preuve que ce qu'il scénarise est bien réel ! Il y a donc à partir de maintenant, une conscience créatrice aiguë qui prend forme instantanément...mais "pas que"...et c'est cela qui est nouveau : il y a aussi la portion de MOI en tant que cellule originelle qui devient visible mais cette partie-là est instinctive...que cela soit au niveau individuel ou collectif, JE vais désormais émettre des potentiels de réalité en MON nom propre... MA dimension humaine ne comprendra rien à ces derniers mais s'y abandonnera pourtant avec délectation, en pleine confiance...

    On pourrait dire que cela était déjà le cas avant : ne suis-JE pas à l'origine de cette matrice ? Alors qu'est-ce qui change la donne ? La fréquence est TOTALEMENT différente, tout simplementMON humanité est MOI, elle ne s'abandonne plus à un Dieu extérieur, elle sait qu'elle est à l'origine des données civilisationnelles en cours d'élaboration....nous dirons donc simplement que MON humanité est une extension de MOI-même, parfaitement consciente de cette vérité mais qu'elle est comme un programme limité dans son "contenu" : c'est MOI en tant que créateur unique qui contient toutes les trames possibles mais en tant que qu'individualité, je n'en aligne que quelques-unes...

    C'est ici que l'abandon "nouvelle fréquence" ( ICI) et l'instinct (ICI) prennent leur juste place...

    Cela m'amène à percevoir ce que moi Mesnet, je vais chercher dans ce "virus"...que reflète-t-il de moi finalement, puisqu'il symbolise un miroir de MON omnipotence, une mise à nu de l'ossature quantique qui sous-tend ma vie ? Je dirais qu'il me montre qu'aujourd'hui encore, je ne tiens pas particulièrement à ce corps. Ayant "failli mourir" (encore une fois! ICI), j'ai pu constater que cela ne me posait aucun problème :)  Tous mes autres véhicules étaient vivants et viables (je n'ai jamais vécu mon corps vibratoire avec autant d'acuité !), je pouvais donc laisser derrière moi cette enveloppe ainsi que la personnalité qui l’accompagne. Ce n'était pas une fuite mais plutôt un désintérêt : j'ai toujours été quantique avant tout, je sais désormais ce que je suis, l'expérience ne m'en montrera pas plus (puisque l'expérience ultime est de ME voir), donc je peux y mettre fin sans aucun scrupule...

    C'est ici que se glisse une prise de décision très spécifique...dans le cycle passé, je m'appuyais sur une sorte de contrat d'âme (ICI), mais ce principe n'est plus actualisé, l'apprentissage est terminé, JE suis là, en moi, en MON humanité...que pourrais-je apprendre de plus ? Si je reste sur terre, c'est donc que je le décide, que JE l'ordonne...et je/JE viens de prendre cette décision :) Quelque chose de bien clair, de posé...un acte conscient...une création consciente...JE fais le choix d'être ce corps, cette humanité, ici et maintenant...

    Voilà, c'est ce que j'ai puisé dans le "corona" : un dernier doute ME concernant, dissimulé au cœur de mes atomes, dans mon corps...et surtout, toujours concernant mon corps, la décision que je maintiendrai ce vaisseau de chair en vie...

    JE deviens purement humain en somme, purement matière. JE bénis cet état, ma création...et personnellement, ce n'est pas ce que je projette comme synopsis (complot ou société fraternelle ou fin du monde etc...) qui m'importe dans cette étape...non, la seule chose capitale, viscéralement importante si je puis dire, c'est d'être véritablement MOI en moi...m'incarner en MON humanité pour de vrai...le reste, ma création à échafauder à partir d'un espace vierge (le nouveau monde), vient après...

     

    Voici le témoignage d'Ignacio sur MeWe, qui utilise lui aussi ce "virus miroir" pour affiner sa/MA présence  dans la matière : "tout se passe, non pas comme si je subissais cette maladie, mais comme si je l’adaptais à moi et mes besoins d’avancées et de vibrations... Je me « sers » d’elle (en fait j’accepte de me « marier avec elle » le temps nécessaire) pour passer à la suite de mon évolution...Pour cela je ne la maudis pas. Je la respecte et je respecte les nécessités de notre « mariage » temporel : repos, écoute intuitive et spirituelle, traversées de « visions » ou impressions (nocturnes ou autres) catharsis si besoin, etc...

    Et plus je vibre déjà « haut » ou « beaucoup » avant cette « rencontre matrimoniale », et plus je peux « dialoguer » avec cette maladie et influencer son cheminement salvateur en moi, qui me « soigne » en réalité...
    C’est comme une « Alliance Bénéfique et une sorte de Quête de Sens et de Visions »...

    C’est aussi comme s’allier avec d’autres formes du Vivant (des virus de passage...) qui sont d’autres formes de Moi, mais qui Savent mieux ma « suite Possible » que « moi avec mon corps fini » parce qu’avec le virus en moi, je me Vois tout à coup comme de l’extérieur, dans mes retranchements physiques...
    Alors je débusque et transmute avec beaucoup d’Amour ce que je « planquais » encore, pour mieux m’unifier à la Suite Harmonique de la Vie...et être toujours « en mouvement avec le Vivant... » dans le respect et l’Amour de Toutes Mes formes Vivantes..." Ignacio

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    le 7 avril 2020

     

    Note sur mon état de santé : je vais bien ce matin. Une décision a été prise, celle de devenir humaine, alors je respire mieux, je rétablis à nouveau une circulation énergétique dans mon corps physique...concrètement, j'ai donc plus d'énergie vitale à ma disposition aujourd'hui :)

    Note sur le réel : ce virus est ce que JE SUIS/nous sommes, réellement...il est ce que nous en ferons...un problème ou un processus de guérison, un programme quantique que nous manipulons et intégrons ou un microbe tueur et dangereux...tout est vrai tout autant que faux, et ce qui fera la différence et deviendra réel est en MOI/nous...

     

     

     

    Pin It

  • La vérité irradie ma matière

    La vérité irradie ma matière

    Écouter Franck m'a fait beaucoup de bien...humblement, "ça tape dur" cette étape...le "virus" répond à une demande personnelle de chacun, il est une réelle projection de sa propre réalité...pour moi, la marche est de vivre totalement ce que JE suis dans mon corps...mon test final, c'est mon corps...et donc, dans ce que j'ai prévu pour moi, c'est de mener mon corps à la limite ultime de mes dernières croyances...elles étaient là...je les vois depuis deux jours puisqu'il y a eu "rechute"...
    Personne ne vivra la même chose que son voisin...cette zone est un ultime face à face, un dernier ciselage...Je sais quel scénario je projette et pourquoi...et ce qui est magnifique c'est que le miroir qui vous sera tendu correspondra à votre demande "à vous"...

    J'aime aussi quand Franck répond à la jeune fille qui dit : "on sait que pour le climat par exemple, on arrive au bout de nos bêtises, mais l'humain ne fait rien"...
    Et il rétorque : "mais si, nous avons fait quelque chose ! Nous y avons pensé, nous l'avons conscientisé, nous l'avons rêvé...et nous avons la réponse"...

    Bref, cette zone ne permet plus les blablas métaphysiques...ça tranche...je suis désormais totalement vraie face à moi-même...je n'ai pas à comprendre, à savoir, ni même à être rassurée...il faut juste être MOI, en tout, partout, à chaque instant...et j'avoue que le pilier que je suis en temps "normal" a tremblé...s'est effondré...
    L'irradiation décape tout...va chercher les derniers ancrages de l'ancienne personnalité...
    Toutes ces années d'évolution, de mutation...et pourtant, cela aurait pu "casser"...il y a eu un doute...léger mais si puissant...le doute que ce n'est pas MOI qui suis aux commandes...et ce tout petit doute était tapis au cœur de mon corps, de mes atomes...il m'a fallu tout faire sombrer pour atteindre ce minuscule résidu de doute...
    Il n'y a vraiment rien à quoi se raccrocher durant ce moment phare...il ne peut y avoir que MOI...dedans, dehors...en énergie ou dans l'atome...en conscience ou instinctivement...tout doit lâcher...et ce qui lâche est différent pour chacun d'entre MOI...
    Et en fait......l'irradiation c'est être vrai...c'est la vérité qui irradie en ce temps béni...

    Je dis souvent que mes écrits ne servent à rien...mais si...cet être merveilleux, Franck, m'a aidé à travers l'espace et le temps...chacun est MOI, chacun ME reflète et me donne la clef dont j'ai besoin au moment où j'en ai besoin...et comme il le dit dans cet espace, finalement, ce "virus" nous ramène à notre humanité...il y a quelque chose de très vrai...mon corps, mon humanité...irradiés par MOI...c'est un peu comme si j'avais déchiré la matière pour m'y introduire...

    Cliquez sur l'image pour écouter Franck Lopvet :

    La vérité irradie ma matière

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    6 avril 2020

    Il prononce une phrase qui me convient parfaitement : "l"idée n'est pas de se trouver des phares pour se guider, mais d'accepter tranquillement d'être totalement paumé, de se laisser être perdu"...j'y passe aussi : je ne comprends rien !

    Lire aussi :

    La vérité, puissance créatrice

    Je me fiche de ce que pensent les autres de moi, ou de la pensée duelle à la pensée unifiée

    Le mensonge originel ou la vérité absolue

    Mon activité professionnelle dans le milieu sexuel

    Notion de transparence

    Pureté

    Après la maîtrise, la vérité multidimensionnelle

     

    J'en suis presque à 15 jours depuis les premiers symptômes, qui ont débuté le 28 mars...il y a eu une grosse semaine "HS" puis une belle envolée jusqu'à samedi 4 avril puis rechute dimanche 5 et lundi 6 avril...je ne m'y attendais pas, c'est ici que c'est logé le doute dont je parle plus haut mais aussi l'ancrage du "je n'y comprends plus rien"...et donc un nettoyage à l'acide de certains programmes inaccessibles en temps normal...donc migraine pour cette cession (légère mais quand même), étouffement de nouveau et surtout, une énergie physique au point 0..."n'avoir aucune énergie" a pris tout son sens...

    Je n'ai pas vécu les choses comme cette jeune femme car je ne fais pas face à un virus mais à une irradiation métaphysique, mais je poste quand même cette vidéo, car le ressenti physique est le même :

     

     La vérité irradie ma matière

     

    Pin It




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique