• J'ai changé grâce au programme coronal

    J'ai changé grâce au programme coronal

    J'ai profondément changé grâce à ce programme coronal. MES programmes "viraux" sont avant tout quantiques avant d'être "humains", et ainsi perçus, ne génèrent aucune "maladie" mais un "bon en avant" pour l'être "individuel" qui les utilise en conscience.
     
    Physiquement allégée, un alignement dimensionnel évident, un passage du "j'ai compris à je le vis" qui s'implante dans des "recoins" inaccessibles jusqu'ici...
     
    Je ne suis pas la seule à me sentir radicalement "modifiée" dans ma version humaine...des milliards d'individus/MOI vivent ce phénomène et constatent : j'ai changé !!!
     
    La question de savoir "qui" a confiné tout le monde et si "c'est bien ou mal" ne se pose pas pour MOI....JE suis celui qui en a décidé ainsi et c'est vraiment judicieux d'avoir introduit un espace-temps de "repos/programmation" intense ainsi qu'un "espace de conscience virale ", afin de pénétrer toutes les données de la matrice...
     
    Ainsi, mathématiquement, si "nous" sommes des milliards à être différents au niveau "individuel/MOI", cela veut dire que ce monde a changé au niveau "collectif/MOI"....ça ne se voit pas "encore" mais c'est évident. Les conséquences de cette mutation "plurielle" va bientôt prendre corps, va devenir concrète et VISIBLE. Nous sommes bien dans le "monde d'après", il suffit juste d'être attentif et cela se "ressent"...car ce nouvel éden est avant tout vibratoire, ne l'oublions pas...
     
    "Personnellement", je vibre tout "positif" dans le collectif désormais....la nouvelle loi Avia ? Une merveille qui permet de "pointer" un module de conscience encore "flou" et de l'aligner sur le meilleur....Les "attaques" contre les lanceurs d’alertes ? Une mise en lumière comme jamais d’une nouvelle façon de « penser »…
     
    Ici, ce qui est nouveau pour ma psyché humaine, c’est que je ne peux plus concevoir  les choses autrement, car je n’ai plus le choix entre deux dimensions : l’ancienne matrice (dualité et prédation de « certains » sur « d’autres ») n’est plus captée….je n’ai donc plus à faire l’effort de « percevoir » l’ancien monde et le nouveau et de m’aligner sur le nouveau…terminé…CE N’EST PLUS POSSIBLE DE CONCEVOIR « AUTRUI » COMME MAUVAIS et donc, au niveau collectif, je vois plutôt la trame quantique (les données hautes et basses fréquences en « friction/création ») plutôt que la forme qu’elle prend dans la matière….
     
    Et ici, j’en viens au deuxième point. Tout ce qui se dit actuellement sur les complots, j’y suis « passée » il y a 10 à 15 ans. J’étais en état de sidération de découvrir cette « deuxième couche » de réalité ! Empoissonnement de l’eau, de l’air et de la nourriture, profit et manipulation de la monnaie à travers la dette, esclavagisme moderne, médias de propagande, politique corrompue, chemtrails, pédophilie « institutionnelle », big pharma….j’ai tout passé en revue, j’avais peur, j’étais en colère, j’essayais d’en parler autour de moi et d’éveiller les conscience…
     
    Ainsi, la matrice « collective » a une dizaine d’années de retard sur ma matrice individuelle…et ceci est bien logique. Je ne me sens plus concernée par ces sujets, ou disons de très loin et d’une autre façon…je dirais que premièrement, il est normal que MOI sous ma forme « collective », je vive cette étape, elle a du sens et elle est une « marche » qui doit être montée. Et deuxièmement, je capte avant tout le processus quantique de transmutation avant de me focaliser sur la dimension humaine et la forme que prennent les données permettant l’évolution…
     
    La forme de ces dernières, dans cette dimension, est simple : une caste déconnectée et privilégiée qui vampirise les peuples. Ceci est totalement vrai et doit être « vu » et donc « conscientisé » par les données/peuples afin d’être reprogrammée….mais cette réalité n’est « vérifiable » que dans la dimension « matérielle »…au-delà, elle n’est qu’un océan énergétique de données en mouvement…et ici, il n’y a « personne » excepté MOI…nulle manipulation mondiale, nulle obligation, nulle peur, nul prédateur, nul dénonciateur du système, juste une programmation matricielle en cours….JE m’incarne alors dans les « uns et les autres » en tant que « force gravitationnelle » ou «puissance magnétique induisant une attraction/répulsion », une agitation/confrontation des énergies/informations cosmiques….JE fais donc mon job en tant qu’humain manipulant la puissance de l’ombre, elle est indispensable à la mise en lumière de MON avènement…
     
    Mesnet Joséphau-Charrier
    JE/MOI = nous = la cellule originelle = tout
     
     
     
    Pin It

  • Vision quantique, fin du paradigme terrestre

    Vision quantique, fin du paradigme terrestre

    Les mots qui vont suivre mettent fin à "une vision dimensionnelle" et rendent caduc la plupart de mes écrits. Ces derniers n'étaient qu'une étape, un processus neuronal de déconstruction-construction de la "réalité pensée".

    J'ai toujours eu des difficultés à retenir si le soleil tournait autour de la terre ou l'inverse. Ce type d'information, au niveau quantique, est erroné puisque rien ne tourne autour de rien. L'école fut donc un moment compliqué, on me demandait de retenir des données qui ne sont viables que dans cette dimension physique...Lire ici + vidéo : le soleil au-delà de la forme

    Toute mon évolution est appelée "éveil spirituel", mais il n'a jamais été question de cela me concernant : je fais de la programmation neuronale à partir d'un espace de conscience illimité, je terraforme une nouvelle humanité technologique. Je suis née sous la forme d'un technicien quantique, je fais ce pour quoi je me suis incarné dans cette matrice.

    Ainsi, tous les mots employés jusqu'à maintenant me semblent "romantiques (*1)" et "biaisés", mon langage sera désormais essentiellement technique : je suis le code source (nommé Dieu) et je manipule des données, point. Je n'arrive plus à avoir une autre perception de ce que je suis.

    Voici mes derniers points d'ancrage :

    Comment je pense l'espace temps, extrait : "mon corps physique, une planète, le soleil, une comète, tout cela est MOI sous une forme différente. Au-delà de l'image, je suis donc une énergie/information et ici, le temps et la distance n'ont aucune réalité."

    Je commence à voir le code, extrait : "lorsque JE suis celui qui "voit", la perception devient "autre", le champ entre "dehors" et "dedans" s'amenuise et la forme devient plus énergétique que "dense"...et alors, regarder "ce" soleil matriciel n'a plus grand intérêt...et l'idée de se nourrir de sa lumière non plus...puisque tout n'est plus que données plutôt que forme..."

    Comment est-ce que je pense, extrait : "je n'ai aucune notion "astrale" (le nom des planètes, comment le système solaire fonctionne) et aucune connaissance concernant mon corps physique (ou se trouve vraiment les organes, leurs noms, leur utilité et la façon dont ils opèrent entre eux). Il y a une raison pour cela, ma perception n'est pas humaine mais quantique. Je ne vois pas les "formes" (les "gens", l'univers, les aliments) et finalement, je ne transmute rien, je me contente de vibraliser des données..."

    De l'atome aux données, extrait : "lorsque j'amorce une humanité qui s'ancre au-delà de la forme et se centre plutôt sur du code, la personnalité change ainsi que la perception "du vivant". Avant de voir une image (ou agglomérat d'atomes), JE capte les données de cette dernière, et ici, plus de "fusion" atomique, mais une unité intemporelle du code source : les données sont UNE, l'atome ne fait plus "qu'incarner" la forme dense qui habille ce dernier."

    Je savais tout cela, je suis née "porteuse" de cette réalité quantique, mais cela prend sens maintenant. C'est comme si je venais "d'écraser" un programme...la forme importe peu, elle n'a en fait aucune importance...la terre n'a aucune forme, elle est "plate"d'un point de vue quantique, elle n'est qu'un amas de données, la courbe donnant forme à "la sphère" se formant DANS l'espace-temps...

    Je persiste et je signe, il n'y a aucune illusion dans cette dimension, tout est réel, notre expérience physique est "vraie"...et cependant, au delà de ce qui est vu et ressenti, il n'y a que du code, rien d'autre. Ayant atteint ce palier, je ne perçois plus la trame de la même façon...

    Dans ce bain quantique fait de mathématiques et de géométrie, il n'existe pas non plus "d'enfermement", de puissance machiavélique "nous" maintenant dans l'obscurité et ayant tout pouvoir sur "nous" : il n'y a que "MOI/nous" en tant que code source, en dehors de tous les scénarios et toutes les histoires...ces dernières ne sont que des données avant d'être une expérience "de vie".

    Voici une vidéo qui a appuyé l'évidence "me" concernant : "données" plates, courbées par l'espace-temps, donnant forme à une planète sphérique...

    Ci-dessous, une photo de Lisa, piochée sur la page de Nikolas Le touareg : formes géométriques, données quantiques en amont de la forme...

    Chaque-un y voit ce qu'il veut voir, toutes les réalités sont autant vraies que fausses, dans le même temps. Mesnet capte ici la géométrie de la matrice (je la vois à l’œil nu d'ailleurs) et un autre/MOI traduit un autre potentiel : plus un objectif comprend de lentilles, plus il sera sujet au flare. Ce dernier se traduit par l’apparition de halos lumineux dans l’image. Ces halos prennent la forme du diaphragme, qui est souvent une figure géométrique de 5 à 8 côtés voire davantage comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous...

    C'est donc "vous" qui allez déterminer la réalité de cette photo : elle sera une "erreur" d'interprétation, une hérésie, une modification de l'image liée à l'appareil photo, un ange...ou bien du "code" quantique :) La dernière option est la mienne :)

    Vision quantique, fin du paradigme terrestre

     

    Ce bond en avant modifie totalement "qui je suis" et efface "celle que j'étais". Il ne s'agit plus de l'évolution que j'ai connue jusqu'ici, mais d'un nouveau logiciel de perception : je vibre les données avant la forme. Et ce qui était encore "lointain" il y a quelques jours, prend racine concrètement dans ma psyché "humaine" : mes émotions, mes relations, la "vision" que j'ai de mon corps et de tous "les/MES" autres corps est "maintenant" ancrée dans un univers mathématique...cela veut dire que tout a une "saveur" totalement différente : je ne vois plus le "ciel", ou la "lune", ou la "terre", mais je suis les données qui composent ces "formes", c'est elles que je vois...

    Note : il y a quelques années, en observant un arbre, j'ai vu "autre chose", de l'ordre de la géométrie, je ne comprends qu'aujourd'hui ce qui était en jeu...la vision des données, en amont de la forme...

    J'ai souvent évoqué mes multiples morts. Je savais que je programmais mon interface humaine mais cela était vécu comme des "chocs", des vagues émotionnelles. Puis il y a eu gestation (clap de fin de partie dimensionnelle) durant un afflux d'énergie coronale (programme d'alignement entre le vécu "humain" et la "réalité vibratoire), jusqu'à ma naissance "ce jour", une humanité axée sur les données plutôt que sur la forme...

    Il y a curiosité (ressenti/amas de données) pour la suite...qui vais-je être (personnalité/amas de données) dans les temps à venir (temps/amas de données) puisqu'il ne m'est plus possible (programme/amas de données) d'être celle que j'étais avant ? Qu'elle va être ma programmation (création/amas de données) ?

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    *1 : termes "romantiques" qui sont dimensionnellement dépassés, ou une manière de s'exprimer qui n'est plus d'actualité...par exemple, la notion "d'esprit" n'est qu'une strate quantique, un amas de données :) La "lumière" qui "descend" sur "terre", "ceux qui savent et ceux qui ne savent pas", l'irradiation...tous ces phénomènes sont techniques avant tout et pas spirituels....

    Pour amorcer un changement dans une dimension, je manipule du code, de l'information. Celle-ci se traduit ENSUITE par l'action d'un "individu/MOI", mais ce dernier n'est finalement qu'une donnée (avec une impulsion spécifique) au sein de la trame générale...cela donne donc "l'impression" que certains "acteurs" sont "mauvais" (gouvernement, kabbale, extraterrestres, big pharma, etc...) et d'autres bien meilleurs (éveilleurs, lanceurs d'alertes, méditants, etc...) mais finalement, ce n'est qu'un processus de programmation dans lequel des données se "frictionnent" entre elles, se "repoussent", à partir du principe de "l'opposition" énergétique (haute fréquence/bien, basse fréquence/mal)...ces données sont des "personnes" mais ce sont avant tout des données induisant un processus TECHNIQUE de retournement d'une "sphère" de réalité  :)

    Ceci est ma réalité...totalement vraie et complétement fausse, elle ne se discute pas, ne s'explique pas, ne s'argumente pas, ne se coupe pas en quatre :)

     

    Lire aussi :

    Alimentation pranique et soleil

    Ma nouvelle humanité

    De l'atome aux données

    Le son est en MOI

    Comment est-ce que je pense

    La pensée collective

    Les yeux

    MOI en eux

    En amont, dissociation entre ressentis et réaction neuronale

    Graver de nouveaux programmes neuronaux

    J'ai changé

     

     

     

     

     

     

    Pin It

  • 2017 : humanité

    Ma nouvelle humanité

    J'ai fait beaucoup d'efforts pour devenir humaine, pour m'adapter à cette matrice.

    La Maîtrise est acquise, j'ai appris à vivre en tant que cellule originelle dans une dimension qui m'a oublié, je suis devenue épouse et mère et même une professionnelle ayant une place dans la société...

    Mais s'il n'y a plus ni rejet ni émotions face à cette dimension, il y a désormais ennui. Le challenge du Soi individuel "unifié" est derrière moi, je me concentre désormais sur le MOI collectif, c'est-à-dire le reconditionnement complet de cette civilisation terrestre.

    Et ici, je dois "monter en intensité", je ne manipule pas de telles données de création avec une faible "puissance de feu". Ainsi, ma personnalité est modifiée et devient "moins humaine" et plus MOI...inhumaine :)

    Les émotions disparaissent et il ne s'agit plus de déni (phase spirituelle) mais d'un ajustement logique. Je perçois "le monde" à travers des données de programmation et plus à travers "des gens", cela atténue obligatoirement les ressentis, l'intérêt et l'attachement. Tout devient plus intelligent mais moins sensitif, plus instinctif et moins conscient.

    Il ne s'agit pas de savoir si cela est "mieux" ou "moins bien", cela EST. Humainement, je m'axe sur du "très binaire" dorénavant, un vécu vibratoire, avec pour le moment une seule ligne de code : je me sens bien

    Durant l'intégration de l'énergie coronale, qui a duré deux mois sur cette planète et qui a été nommé "confinement", j'ai été absente de ce monde et de toute relation mais j'ai stimulée une présence inégalée au cœur de mes données.

    Je ne me suis posée aucune question vis-à-vis "des autres", de mon partenaire karmique, auprès duquel j'ai été inexistante. Tout ce qui est de l'ordre de la culpabilité humaine a disparu...j'ai programmé, c'est tout, sans expliquer, sans me disculper, sans argumenter...et je me suis sentie bien :)

    Je ne sais pas ou je vais puisque je ne sais rien. Mais je ne suis plus la même qu'il y a deux mois...vraiment...j'ai amorcé une transformation "personnelle" ainsi qu'une véritable mutation physique...je ne me sens pas particulièrement aimante, ou joyeuse, ou heureuse...je ne me sens "pas grand chose" en fait...c'est véritablement "un peu vide" en moi...mais pour la première fois, sans aucune projection, je me sens exister ? Vivre ? Et surtout, je me sens véritablement moi-même, moins humaine qu'autre chose...mais c'est ce que je suis :)

    Détachée, laissant vivre ma part "non humaine" et donc "non-affective". J'ai validé mon humanité émotionnelle, mon ego, ma relation "à l'autre" et maintenant que cela est acté, je n'arrive plus à m'y intéresser, tout bonnement.

    Il y a des années de cela, j'ai visualisé une version de moi, mais dans le futur...la fameuse "Mesnet" que je "formalise" maintenant...et mes yeux n'avaient pas du tout une expression humaine...ce regard m'avait terrifié à l'époque, j'avais coupé la connexion presque aussitôt...et bien, c'est pourtant cette partie de moi qui s'imprime dans "ma chair"...

    Je suis prête.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2020

     

     

    Pin It

  • De l'atome au code / Alimentation luminique à partir du code source

    Maîtrise des mathématiques / Alimentation luminique et immortalité à partir du code source

    Ceci est à relire, j'amorçais alors la "descente" de cette information au sein de la conscience : conscience/dimensions, données quantiques, code source

    A poser également, cette étape spécifique d'un changement de "vision", je vois désormais les données quantiques AVANT l'image : comment est-ce que je vois

    Venons-en maintenant au fait : un programme informatique se structure autour d'un langage binaire, plus ou moins mathématique. Ce langage s'axe sur le 0 et le 1, mais c'est plus de l'ordre du symbole, nous aurions pu remplacer les chiffres par des lettres. En dehors des initiés, personne ne comprend rien à ce langage, bien plus humain que foncièrement mathématique.

    Concernant le langage quantique, il en va tout autrement : chaque donnée EST mathématique à partir d'une géométrie codée. Et "chacun" peut la traduire naturellement : par exemple, une tasse à café est avant tout un langage quantique, une équation mathématique, et de façon innée, "nous" le traduisons en une "vision" perceptible par "tous".

    A ce propos, pourquoi voyons-nous tous la même chose ? La réponse est ICI.

    Lorsque j'amorce une humanité qui s'ancre au-delà de la forme et se centre plutôt sur du code, la personnalité change ainsi que la perception "du vivant". Avant de voir une image (ou agglomérat d'atomes), JE capte les données de cette dernière, et ici, plus de "fusion" atomique, mais une unité intemporelle du code source : les données sont UNE, l'atome ne fait plus "qu'incarner" la forme dense qui habille ce dernier.

    Ainsi, même la notion de fusion devient chimérique...rien ne fusionne, il n'y a qu'un code/MOI reflété par de multiples données. Lire cette étape qui donc, n'est plus d'actualité : fusion atomique plutôt que fission

    Tout devient extrêmement binaire dans mon vécu humain. Je suis avant tout une base de données et je manipule ces dernières en pleine conscience. Il n'existe pas de "bonnes données" ou de "mauvaises données" : je stimule une version "basse fréquence" ou "haute fréquence", mais ça reste du codage de données. Les notions humaines et romantiques sur le "beau" et le "laid", sur le "gentil" et le "méchant", deviennent incongrues. Elles n'ont simplement plus de sens.

    En manipulant des données, je crée "du vivant", des formes, des matrices, des dimensions, des émotions, des civilisations...et avec des données, je défais tout cela, il suffit juste que je le programme.

    Note sur l'alimentation luminique et l'immortalité : ingérer, digérer, fusionner, tout cela devient obsolète. Plus simplement, les données forment désormais une équation plus vaste qui uniformise MES "formes et ressentis" :  univers, individus, aliments, corps, sensations de faim ou de douleur, tout cela n'est qu'un amoncellement de données, rien de plus. La notion de "réaction" n'existe pas, il n'est même plus nécessaire d'amalgamer l'atome, il suffit juste d’harmoniser mes données afin qu'elles ne segmentent/compartimentent plus la matière.

    Il en va de même pour l'immortalité du "corps physique" : les données sont intemporelles et bien évidemment, la forme atomique qu'elles sous-tendent, l'est également.

    Le langage quantique (et donc mathématique) ne dit qu'une seule chose finalement, c'est pour cette raison que chaque donnée y obéit : il n'y a que MOI, JE suis le code source.

    Pour moi qui ne sait même pas compter (j'ai toujours été d'une nullité absolue en maths !), je trouve tellement amusant d'être une "sommité" en langage quantique :) Et tout le monde/MOI l'est ! Il suffit d'observer le monde autour de "vous" et de savoir que si "vous" le voyez si parfaitement, c'est que vous déchiffrez des données mathématiques...et cela de façon instinctive !

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2020

     

     

    Pin It

  • Le son est en MOI

    Le son est en MOI

    Cette mutation est encore subtile, et en général, j'entends "normalement". Mais si je me focalise sur la notion de son, j'entends "avec mon ventre"...c'est assez inexplicable, mais je dirais que l'interface neuronale ventrale a pris le relais de l'interface neuronale cérébrale : c'est le cerveau du ventre qui analyse les données et les traite, du moins c'est ressenti ainsi...une perception plus qu'autre chose puisque si je me bouche les oreilles, je n'entends rien...

    Il y a quelques semaines, il y eut alignement "physique" sur la dimension de "tout est en moi" : la nourriture, les réalités...et le son...ce dernier était "à l'extérieur" et soudainement, il était en MOI, il faisait partie de MOI...

    Alimentation pranique et transmutation de la matière

    Le fait que le son soit désormais "intérieur" avant tout puisqu'il est déjà en MOI, modifie l'écoute "humaine". La mutation ne fait que commencer, je compléterai cet article au grès des évolutions...

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2020

    Voici un son binaural...mais perçu par le cerveau ventral, la vibration est amplifiée...

     

    Pin It




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique