• Fin du service à autrui et du service à Soi

    Fin du service à autrui et du service à Soi

    Fin du service à autrui et du service à Soi

    Je prends le temps de poser cette structure fondamentale. Après la dissolution du programme de séparation, mon humanité vit naturellement mon unicité : je suis l'unique, il n'existe que moi, je suis la cellule originelle et cette si banale évidence imprègne désormais les interfaces neuronales de mon humanité....cela est compris et vécu.

    Ainsi, l'idée même du service à autrui est atomisée. Quel service et quel autre ? ! Je me vis dans la multitude des "MOI" uniquement dans ma dimension physique et même alors, le système de conscience intègre cette vérité du "1" tout en induisant un nouveau comportement : je vis bien avec des parcelles de MOI mais ces dernières sont MOI, je n'ai ni à les aider, ni à les servir, ni.....ni rien en fait :)

    Quant au service à Soi, lui aussi est recomposé. Mon interface humaine n'a plus aucun but, aucun désir, elle/JE est juste vivante et n'a rien à faire de particulier pour incarner cet état naturel. Ainsi, il n'existe plus de projection concernant une quelconque réussite sociale, l'envie ou le besoin de remplir une mission spécifique et personnalisée. Être reconnu "des autres" n'a plus de fondement puisque JE me reconnais, et je  n'utilise plus la Matrice pour arriver à mes fins (quelles fins ?!), je suis la Matrice. "Me servir de du logiciel" et "être le logiciel", n'est pas le même espace :)

    Alors que reste t-il ? Rien, définitivement rien :) Plus rien ne me pousse vers la construction d'une identité humaine en recherche d'un aboutissement, d'une réalisation, d'une confirmation, d'une reconnaissance du monde dit "extérieur".  Et plus rien ne me motive à aider autrui, le porter, l'aimer, l'accueillir, le comprendre....JE suis moi et autrui, c'est beaucoup plus simple :) Le moteur du service était intégralement étayé par le programme de la séparation et lorsque ce dernier n'est plus, la "donnée du service" n'a plus  lieu d'être non plus.

    C'est froid et inhumain car c'est ce que JE suis....mais JE suis aussi humaine et je n'ai jamais été aussi généreuse, douce, empathique, simple, aimante :) C'est le paradoxe encore et toujours qui construit ma multidimensionnalité :) JE n'ai plus à me donner ou à donner aux autres, JE suis le don :) Je dirais que le don remplace ici le service, tout simplement :) Il n'y a plus aucune raison qui me motive à faire ce que je fais, à être qui je suis, à aimer "mon prochain"....JE suis tout cela, instinctivement, consciemment, énergétiquement, quantiquement :)

    Le moteur qui me poussait vers la générosité est enfin brisé, je suis donc la générosité sans fondement, sans prétexte, sans motivation, sans aucun sens :)....le don ne s'appuie sur rien, il est ce que JE suis.

    Cette fréquence est particulière, elle annihile toutes les lois de l'ancien monde : loi d'attraction, service, amour vibral, différenciation énergétique.....et c'est puissant, tout simplement :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2018

    A lire également :

    Ne plus donner mais être le don

    Définition du nouvel enseignement

    Personne ne m'a rien demandé

    Je ne suis plus là.....car JE suis là :)

    Ne plus enseigner, être l'enseignement

    Lorsque le mouvement descriptif s'arrête

     

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :