• Être le recul en action

    Être le recul en action

    Être le recul en action

    Calme....sérénité....douceur....équilibre....stabilité....tranquillité...quiétude...
    C'est ce que JE suis...
    Tout ne peut être vu que sous cet angle malgré le bruit assourdissant que produit MA matrice actuellement....tout est si limpide alors que tout semble chaotique...
    Quel que soit le mouvement que produit ce monde, lorsque JE suis ce monde et que JE reste immobile, il y a une profonde détente, une présence dans le recul...tout est vraiment vécu en profondeur, ma vie d'humaine n'a jamais été arpenté avec autant d'acuité et de saveur et cependant, rien n'a d'importance...c'est lisse, sans aspérité...
    Et cela est si bon à vivre que JE le reproduis en chacun d'entre moi dans un espace-temps qui m'appartient...JE fais cela, JE suis cela, tout bonnement, sans doute ou questionnement...l'alignement ne peut se faire qu'à partir de MOI puisqu'il n'y a personne d'autre :) Il n'existe qu'une seule ligne de temps, la MIENNE :)

    Cet état d'être permet de vivre pleinement la modification de la matrice et donc les bouleversements en cours, tout en ne vivant rien de tout cela...le bruit et le silence sont vécus dans le même espace-temps, ainsi que l'action et l’inaction, les émotions et la froideur, le vide et le plein, la création et le rien...il n'y a pas de mots pour décrire cela, pas de méthodes pour y parvenir...juste MOI qui suis présent dans toutes MES dimensions et au-delà...tout est d'une telle profondeur et pourtant, cela ne fait qu'effleurer ma psyché humaine de façon superficielle...

    Incarner ce paradoxe ME permet de modifier les paramètres de MA matrice civilisationnelle "de l'extérieur" tout en l'expérimentant "à l'intérieur". Sur cette fréquence neutre du "tout en UN", j'exerce MON pouvoir de création sans affect...et pourtant de façon passionnée ! Je suis inhumaine et humaine à la fois, présente et absente "au même endroit" :)

    Je peux donc incarner pleinement une femme amoureuse, une mère aimante et protectrice, une GJ en lutte sociale, une écologiste avertie, une collapsologue préparant le "jour d'après", une citoyenne à l'humour caustique, une professionnelle qui pense à l'avenir....et n'habiter aucun de ces espaces, les percevoir comme étant un simple mouvement sans importance. C'est cela l'unité, la multidimensionnalité qui ne forme finalement qu'une seule dimension : MOI en tout et à chaque instant :)

    Tous mes champs cosmiques respirent au même rythme, il n'existe plus de différence entre "moi et le collectif", "dedans et dehors", "le vide et le plein", "maintenant et demain", "ici et ailleurs"...

    Mon interface humaine (le Soi) ne pouvait "encaisser" le basculement en cours (le collectif) qu'en s'ajustant au plus près à ce que JE suis en dehors de cet espace physique spécifique : je peux ainsi jouir du "chaos à venir" au lieu de le subir...cela fait toute la différence :)

    Toute cette vie n'a été qu'une lente maturation neuronale afin de traverser paisiblement ce "pont quantique" entre deux mondes...en devenant le monde tout autant que le pont :)

    Note 1 : le processus est finalisé à 100%, mes interfaces neuronales baignent dans ce paradoxe de façon permanente. Cependant, si je devais comparer mon corps à un véhicule (ce qu'il est !), je dirais que je conduis actuellement en seconde voire en troisième mais que je n'ai pas encore passé la cinquième :) Mon moteur "d'unité" fonctionne encore au ralenti et n'atteindra pas sa vitesse de croisière avant plusieurs mois...

    Note 2, en quoi a consisté l'alignement me concernant ? En premier lieu, en 2018, le "reconditionnement" du Soi étant terminé, je suis passée à l'exploration du collectif et je me suis appuyée pour cela sur le mouvement des gilets jaunes : l'observation et l'extraction de "lignes de codes communautaires" étaient facilité. Ensuite, il s'agissait essentiellement de "matière" : tous mes espaces de conscience étaient en phase avec moi, il me fallait donc aligner mes espaces physiques sur les mêmes données quantiques...d’où l'évolution actuelle dans mon corps physique humain mais aussi terrestre (éruptions, séismes..) solaire et cosmique. L'alignement est donc un ajustement de la conscience quantique sur le corps physique (tous les corps)...et le hasard n'existant pas, j'en suis au même point : la cinquième n'est pas encore passée :)

    Mesnet Joséphau-Charrier

     

    Pour compléter cette fréquence, voici un texte de Cyril Pad :

    On s'aperçoit qu'il suffit de faire un pas en arrière dans sa conscience, juste un petit mouvement de retrait, et l'on entre dans une étendue de silence par-derrière. Comme s'il y avait un coin de notre être qui avait les yeux à jamais fixés sur un grand Nord tout blanc.

    Le vacarme est là, dehors, la souffrance, les problèmes, et on fait un léger mouvement intérieur, comme pour franchir un seuil, et, tout d'un coup, on est en dehors (ou en dedans ?) à mille lieues et plus rien n'a d'importance, on est sur des neiges de velours.

    L'expérience finit par acquérir tant d'agilité, si l'on peut dire, qu'en plein milieu des activités les plus absorbantes, dans la rue, quand on discute, quand on travaille, on plonge au-dedans (ou en dehors ?) et plus rien n'existe, qu'un sourire — il suffit d'une fraction de seconde.

    Alors on commence à connaître la Paix ; on a un Refuge inexpugnable partout, en toutes circonstances.

    Et on perçoit de plus en plus tangiblement que ce Silence n'est pas seulement au-dedans, en soi; il est partout, il est comme la substance profonde de l'univers, comme si toute chose se détachait sur ce fond, venait de là, retournait là.

    C'est comme un creux de douceur au fond des choses, comme un manteau de velours qui enveloppe.

    Et ce Silence n'est pas vide, c'est un Plein absolu, mais un Plein sans rien dedans, ou un Plein qui contient comme l'essence de tout ce qui peut être, juste avant la seconde où les choses vont naître — elles ne sont pas là, et pourtant elles sont toutes là, comme une chanson pas encore chantée.

    Satprem

     

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :