• Énergie de vie, énergie sexuelle

    Énergie de vie, énergie sexuelle

    Énergie de vie, énergie sexuelle

    Commençons par un extrait issu d'un texte sur le Tantra. J'ai surligné les points vibratoires importants :  : dans le tantra, point d'interdit ni de tabou - d'où l'attrait qu'exerce le tantrisme sur les Occidentaux et la réprobation qu'il suscite dans la société brahmanique. Rien à rejeter, au contraire - car toute tendance réprimée, toute dimension de l'être exclue par la force au prétexte qu'elle serait « mauvaise » ne saurait que ressurgir, et avec quelle violence, à un moment ou un autre d'une sadhana qui, par essence, engage le pratiquant dans son intégralité. Rien à quoi renoncer. Et surtout pas à la passion, cet élan, ce moteur sur la voie. Surtout pas le désir - que tant de voies spirituelles invitent à juguler. Ce n'est pas le désir, affirment en effet les Tantra, qui fait obstacle à la Connaissance, mais sa limitation : le désir par ignorance limité au désir d'un objet alors que, par essence, il est désir du Soi, de cette Plénitude, cette toute Complétude dont a soif l'individu illusoirement coupé de sa Source.

    Désir illimité, désir sans objet : le voilà, le chemin tantrique, qui aiguise l'attention et ouvre à la Présence. Une attention non dirigée, sans tension ni intention, sans jugement ni comparaison ni but - sans mémoire ni devenir, donc. Une présence silencieuse et paisible où tous les processus intérieurs se laissent percevoir et, d'être ainsi accueillis sans manipulation, se déploient et s'auto-libèrent spontanément. Car, dès lors qu'aucun commentaire, qu'aucune activation ou répression mentale n'en court-circuite la trajectoire, dès lors que le sadhanka la goûte pleinement, « toute énergie participe à la libération ». Il n'en est de « bonnes » ni de « mauvaises » - deux qualifications, deux concepts dont le réel n'a que faire. Il n'en est que de limitées - par la peur, l'ignorance, l'attachement ou le rejet - ou d'illimitées. Ainsi, le yoga tantrique utilise le spectre intégral des situations, pensées, émotions, sensations qui s'offrent à l'expérience de l'adepte.

    Source : Portail vers l'éveil

     

    Protocole de conscience : vous êtes vivant avant d'être conscient et votre sexualité est une balise quantique vous permettant d'intégrer parfaitement cette réalité. N'allez rien chercher dans la sexualité, empoignez là dans l'instant présent. Sentez la pulsation naturelle de cette énergie de vie. La sexualité est profondément vivante, elle est votre détonateur dimensionnel de ce qui est au-delà des dimensions.

    La sexualité intègre à elle seule tous vos exercices de transcendance : vivre votre corps, votre humanité, sans jugement et sans contrainte. Vous allez aborder les nouveaux rivages de votre sexualité, de plus en plus dans l'inné : vous n'avez rien à exclure, ni vos désirs, ni vos limites : vous avez des pulsions ? Vivez-les. Vous n'éprouvez aucun désir ? Vivez-le ! Vous n'êtes pas réellement présent dans l'acte sexuel, des pensées parasites vous envahissent ! Vivez-le ! Car qui génère ces pensées ? C'est vous ! Si dans l'instant, c'est ainsi que se détermine votre sexualité, c'est vous qui en êtes l'instigateur.

    Ne forcez rien, ne repoussez rien, posez-vous tranquillement dans ce moment sexuel : il est un bon outil pour vivre ce fameux "instant présent", tel que vous le dessinez, tel que vous le projetez en tant que SOI créateur. Il n'est ni bon ni mauvais, il EST maintenant, de cette façon et pas d'une autre.

    C'est cela l'énergie de vie : ne pas mettre de mots et d'intentions, et tout en déconscientisant  votre existence, VIVRE (pas en avoir conscience, le VIVRE !) que vous en êtes le Créateur bienveillant et intelligent. Il n'y a nulle erreur dans votre acte sexuel tel que vous le vivez à l’instant, de même qu'il n'y a nulle erreur dans l'acte de VIVRE que vous incarnez chaque jour.

    Recalibrez votre pensée sur celle de l'esprit que vous êtes : l''esprit ne sait pas ce qu'est l'échec, il perçoit donc sa sexualité comme parfaite même si son interface humaine la désavoue et voudrait la modifier. Il est donc temps de VIVRE  en tant qu'esprit et non plus en tant qu'interface humaine :) Votre sexualité est un puissant outil vous permettant cette imprégnation du SOI dans un espace de VIE plutôt que de conscience.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    Article paru en 2017

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :