• L'hypnose, un terme qui rassure mais qui ne veut rien dire pour l'esprit

    L'hypnose, un terme qui rassure mais qui ne veut rien dire pour l'esprit

    Le terme d'hypnose est rassurant pour ceux qui ne désirent pas évoquer l'éveil spirituel et la conscience, car il est validé par la communauté scientifique.  Il est possible de digresser sur les phénomènes hypnotiques et de se prévaloir de ce titre médical sans se faire brocarder, mais la résonance sera tout autre si vous vous présentez comme une âme incarnée. D'ailleurs en passant, qui du thérapeute ou du patient a besoin d'être sécurisé par un concept assimilable par tous, en s'instituant comme hypnothérapeute plutôt que comme....Dieu ?

    Quel est le but de l'hypnose ? D’invoquer la conscience ! Qu'est-ce que la conscience ? Dieu, l'UN, le tout....donnez-vous le nom que vous voulez mais toute la création n'est qu'une seul et même espace de conscience.

    Ainsi, je dirais que le terme "d'hypnose" est en quelque sorte un "mensonge déguisé" qui nous permet d’éviter les sujets qui "fâchent" et qui ne rentrent pas dans les cases de la normalité : Dieu, la conscience, la spiritualité.

    Dans cette dimension, il y a deux types d’hypnothérapeutes : ceux qui imaginent qu'ils utilisent un protocole médical ou scientifique auprès de leurs patients : ils ne souhaitent surtout pas sortir de ce statut confortable et validé par les médecins et hôpitaux. Et puis il y a ceux qui font le lien entre l'hypnose et la spiritualité mais qui sont gênés par cette réalité car elle va à l'encontre d'une hypnose scientifique et "laïque". Dans les deux cas, c'est la non-connaissance, la peur et la gêne qui sont le moteur du thérapeute.

    Se cacher derrière des mots et des concepts ne nous mène pas vers l'unité. L'hypnose, c'est faire appel à un état modifié de conscience...bien....mais alors, qu'est-ce que la conscience ? Se focaliser sur le terme d'hypnose de "bien-être" sans se préoccuper de définir ce qu'est la conscience, n'a pas grand sens :) La conscience, c'est Dieu....hmmm...et il faudra bien introduire cette réalité auprès des patients qui ont recours à l'hypnothérapie :)

    P.S : aucun jugement dans mes propos, c'est à moi que je m'adresse :) En effet, je me suis auto-proclamée hypnothérapeute en 2014, le temps pour moi de comprendre ce que j'affirme plus haut :) Et j'ai continué ma route, je suis passée à autre chose :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    Article paru en 2014 sur un autre site

    Lire aussi : mes expériences concernant l'hypnose

    Ma période d'hypnothérapie, en 2014/2015 :)

     

     

    Pin It

  • En MA présence, la Matrice de la conscience dimensionnelle disparaît

    En MA présence, la Matrice de la conscience dimensionnelle disparaît

    La conscience est MA création. Il s'agit d'un espace quantique qui me permet d'expérimenter un état d'être plus ou moins limité. MA conscience du moment génère une vibration spécifique, une dimension énergétique.

    JE navigue en permanence, grâce au principe de l'arborescence du JE, au sein de toutes les dimensions possibles et imaginables, de la plus basse fréquence à la plus haute. Il m'arrive d'incarner une conscience unifiée, mais lorsque cela advient, cela ne dure que l'espace d'un instant, une seconde d'éternité à l'échelle cosmique. En effet, disposant d'une conscience unifiée, JE comprends que la conscience n'est rien, que JE me situe au-delà.

    L'ancrage au sein de la conscience dimensionnelle disparaît alors pour laisser place à ce qu'il y a de plus évident et simple : MA présence. Elle n'est pas dimensionnelle, elle n'est pas assujettie à la conscience, elle est VIVANTE.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2016

     

     

     

     

    Pin It

  • L'univers, les astres, le soleil et la terre

    Ebook 5 : création de l'être intérieur

    Chapitre 3 : l'univers, les astres, le soleil et la terre

    Dieu, notre mère

    Vous êtes la lune et le soleil

    Demande et l'univers te répondra car l'univers, c'est toi

    Du vortex spirituel à l'unité quantique

    Que sont la terre et le soleil ?

    Le soleil existe au-delà de la forme

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

     

     

    Pin It

  • Demande et l'univers te répondra car l'univers, c'est toi

    Demande et l'univers te répondra car l'univers, c'est toi

    Qu'est-ce que l'univers ? C'est moi, l'unité sous de multiples formes. JE suis un amas de cellules intelligentes qui répond en permanence à ma demande de création. Ainsi, lorsque je prends l'apparence d'un être humain et que ce dernier demande secours à l'univers, JE vais orchestrer une réponse des plus banales : l'univers qui obéit à mon injonction vibratoire le fera tout simplement sous la forme d'un autre humain.

    La magie de ce que je nomme l'intrication quantique prend alors tout son sens : "l'autre" devient le cosmos qui s'exprime selon vos vœux. N'attendez plus que votre salut vienne des étoiles, ne limitez plus votre vision de l’univers à cet espace sans limite "au-dessus de votre tête" mais comprenez que vos voisins, vos collègues, l'inconnu dans la rue sont l'univers !

    L'univers est bien plus qu'un ciel étoilé, l'univers, c'est tout, c'est vous. L'unité est un agrégat d'atomes prenant le visage d'un humain ou d'un astre.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2016

     

     

     

     

    Pin It

  • Parler de sa "réussite" spirituelle...ou pas

    Parler de sa réussite spirituelle...ou pas

    Le fait "d'étaler" mon bien-être à tout va n'est pas forcément une clef très "porteuse" pour autrui...ou pour moi ! Il y a une sorte de dégoût qui me submerge lorsque je me vois surfer sur "l'image publicitaire" de ma "réussite spirituelle"...et je suis également "gênée" par l'affichage médiatique de certains "personnages publics" spirituels...je ressens que cette profusion de "bonheur" que l'on égrène sur les réseaux sociaux n'est pas la vérité d'une part, mais surtout qu'elle peut faire "mal à autrui"...je me posais déjà cette fréquence dans cet article : dire n'est pas aimer ?

    Extrait : "qu'est-ce qui me gênait dans l'évocation de ma beauté ? Je suis ce que je suis, je n'ai pas à cacher cette évolution quantique qui me place en dehors du cadre. Si cela est perçu douloureusement par la personne qui est en face de moi, c'est son problème, son ego, son tourment....Alors pourquoi cette incapacité soudaine à écrire mon bonheur, ma joie et ma réussite ?              

    Parler de MON évolution à travers Mesnet n'aide pas et ne structure pas votre/MON renouveau. Ainsi, si JE prends encore quelques notes concernant les fabuleux ciselages "finaux" que JE vis actuellement, JE ne les partage pas tous. JE n'écris définitivement plus que pour MOI-même car MON avènement n'aide personne....ou disons que la description verbale de MON avènement n'aide personne. Dans la dimension humaine, évoquer MON épanouissement à foison peut être contreproductif finalement : cela peut décourager ceux qui sont très loin de mon point d'ancrage actuel...

    Il y a un forme d'amour pour "autrui" lorsque l'on n'affiche pas son triomphe mais qu'on se contente de se sentir bien, sans en faire "des tonnes"...la fréquence suffit, la personne sent que nous avons acquis une certaine "tranquillité d'esprit", et si elle souhaite en savoir plus sur notre chemin d'intégration, elle en fait la demande...

    Dans le partage qui est fait avec le monde extérieur, il s'agit de trouver un équilibre entre s'afficher et s'affirmer...c'est important cette neutralité dans le devenir des communautés des conscience...

    En attendant, parler de Mesnet et de sa destinée miraculeuse ne vous apporte rien. Cela peut même vous amener à penser que vous devez profiler les mêmes étapes que "moi", que vous devez ressentir les mêmes courants que "moi", et que vous n'y arriverez pas ! Je peux donc être source de stress et de découragement en ME racontant mais pas en ÉTANT :) On en revient à ce fameux "JE suis l'enseignement" :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    2018

    Lire aussi : Dire n'est pas aimer ?

     


     

     

     

            

     

     

    Pin It




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique