• Psychologie et spiritualité au cœur de la sexualité féminine

     

    Psychologie et spiritualité au cœur de la sexualité féminine

    La sexualité est un vaste sujet d'études.

    Voici un court article d'Elisa Brune, pioché dans la Télégramme du 18 novembre 2014 :

    selon Elisa Brune, les femmes seraient encore prisonnières d'une approche infantile : " je pense que le désir féminin n'est pas mature. Quand on leur demande ce qui les attire chez un homme, la majorité répond : "qu'il me désire !". C'est absurde, ce n'est pas du désir : c'est une forme de narcissisme. Elles cherchent à se rassurer. C'est un mécanisme psychologique de sécurité. Or, la crudité du désir, sa vérité est que c'est un objet sur lequel il faut oser braquer son regard, fixer son attention sur l'autre, son regard, sa nuque, ce qui érotise chez lui ou chez elle. Si le désir féminin s'effondre, c'est parce que ce n'est pas le corps, le visage de l'autre qui nous a excitées, mais son regard sur nous. Et quand nous sous sommes accoutumées à cela, nous nous détournons". Elisa Brune

    Cette première approche psychologique permet de mieux comprendre toute la dualité entretenue par les femmes au sujet de leur sexualité. Elles ont besoin du désir masculin. Ce dernier les magnifie et surtout, leur donne le sentiment d'être aimé.

    Nous désirons être aimée de l'autre, cela nous rassure, nous apaise. Cette demande n'a rien de sexuelle ! Elle ne trouvera aucune réponse dans l'acte charnel.

    Les hommes ont le sentiment de satisfaire à nos exigences en affichant leur désir. Et pourtant, sans le savoir, ils nous agressent ! La femme ne se sent pas aimée, mais enchainée aux besoins de son compagnon. Une ambiguïté inconsciente s'est glissée entre l'offre et la demande :  la femme suscite le désir mais le reçoit comme une insulte. Elle demande à être honorée mais elle est oppressée par une réponse exclusivement physique.

    Cette erreur d'interprétation engendre une grande souffrance au sein d'un couple. Les symptômes liés à cette disharmonie sont nombreux. Je pense notamment à ces jeunes femmes qui consomment du sexe à outrance. Très jeunes, les filles aguichent les garçons. Plaire aux hommes rend populaire ! C'est l'assurance d'être reconnue comme un membre important de la communauté. Elles portent des tenues sexy et deviennent ainsi la cible de tous les désirs. Elles s'épanouissent rarement à travers ce regard qui les magnifie en tant qu'objet sexuel mais qui renie leurs aspirations les plus profondes. Un bon thérapeute permet souvent d'éclairer ces contradictions inconscientes. La psychologie déchiffre une sexualité féminine complexe et souvent hors de portée des hommes.

    Le cheminement spirituel affine encore cette quête : nous ne cherchons pas à être aimé de l'autre, c'est nous que nous voulons aimer.

    Tant que nous restons insensibles à cette équation , l'acte sexuel demeure une véritable blessure. Le décalage avec ce qui est vécu (sexualité du corps) et ce qui est espéré (épanouissement de l'être) devient insupportable. Comment se satisfaire du jeu sexuel lorsqu'il porte atteinte à notre intégrité ? Comment répondre aux besoins de l'autre quand ils nous semblent si dérisoires face à nos attentes ?

    La spiritualité est la réponse à notre douleur. Elle est un outil de reconnexion à soi-même, permettant à la sexualité de s'exprimer. Une femme comprend qu'elle n'y trouvera ni son cœur ni son âme, mais qu'elle peut y puiser les réponses à ses questions existentielles.

    Les  femmes doivent retrouver le chemin de leur temple intérieur et faire la paix avec elles-mêmes. En sacralisant leur corps, c'est avec joie qu'elles l'offrent à leur partenaire. Elles n'ont plus besoin du désir d'un homme pour faire la preuve de leur beauté intérieure. Le sexe devient alors un mode d'expression comme un autre, un plaisir partagé, un échange, un don de soi libre et généreux.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    texte paru en 2014

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Comment utiliser une bible quantique ?

    Comment utiliser une bible quantique ?

    En finalisant la structure finale de mes sites web et en relisant certains textes, je m'aperçois en les relisant que je ne me souviens plus du processus  en lui-même. Si vous me demandez de vous expliquer plus en détails certaines étapes de ma programmation neuronale, il me faudrait me pencher avec acharnement sur le sujet afin de m'en souvenir :)

    Si l'entité globale que je suis a fait le choix de structurer ces écrits, c'est pour une bonne raison : une fois que l'intégration des nouvelles données est terminée, je n'ai pas besoin de garder en mémoire l'équation quantique qui les a généré : je vis les choses plutôt que je ne les comprends.

    Ainsi, lisez ces protocoles, essayez de ressentir l'information et revenez par vous-même au sens profond de ces écrits vibratoire. J'ai fait de même avec la bible de Jésus : certains éléments réamorçaient en moi le savoir mais je devais enregistrer l’intégralité du mouvement par moi-même.

    Une bible donne une impulsion énergétique, elle déclenche un positionnement précis de la conscience sur élément spécifique. Le reste, l'enregistrement du programme complet au sein de notre interface neuronale, doit être travaillé par chacun.

    Qu'est-ce qu'une bible quantique : ICI

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2018

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • La descente de l'esprit saint

     

    La descente de l'esprit saint

    Il ne s'agit pas ici d'un sujet spirituel mais bien d'une technique quantique extrêmement banale puisque orchestrée par votre esprit. Lorsque ce dernier décide de fusionner avec son humanité, il établit un tempo très spécifique : c'est avant tout la conscience qui établit une nouvelle réalité dans l'instant présent puis, dans un second temps, les corps physiques et vibratoires se transforment à leur tour.

    Ainsi, vous allez peut-être ressentir une palpitation très particulière au centre de la poitrine lors de la fusion de vos deux dimensions d'être : comme les soubresauts d'un battement de cœur en lien avec votre ventre ( la vacuité) et votre noyau atomique (l'esprit). Le ressenti est assez particulier car vous disposez d'un nouveau cœur vibratoire qui semble s'emballer puis disparaître ! Pas d'affolement donc durant ce processus de communion, tout va pour le mieux :)

    Il s'avère qu'il s'agit pour mon cas de l'intégration du cœur luminique (qui n'est plus le cœur vibral).

    Citation : je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un Esprit nouveau (prophète Ézéchiel au chapitre 36 et aux versets 26 et 27)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    Article écrit en 2017

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • L'expérience du Docteur Masaru Emoto revisitée

     

    L'expérience du Docteur Masaru Emoto revisitée à partir d'un espace de déconscientisation

    Vous connaissez sans doute l’expérience du Docteur Emoto : il communiquait en conscience avec de l'eau ou du riz et selon les pensées d'amour et de haine qu'il sélectionnait, les formes étaient splendides ou délétères.

    Rejouez cette expérience mais en la déconscientisant, le créateur ne faisant aucune différence entre une "bonne ou une mauvaise pensée" :

    déposez de la nourriture dans un bocal et laissez là évoluer sans rien contrôler, vous percevrez ainsi comment le créateur est vivant, quelle que soit sa forme. Si vous ne nommez pas les choses, si le terme de moisissure et toutes les projections humaines qui l'accompagnent n'existent pas, ce qui advient alors n'est ni beau ni laid, ni lumineux ni sombre...ce n'est RIEN.....et ce "rien" est tout simplement parfait !

    Le créateur EST cette moisissure, il ne perçoit pas cette forme comme étant une erreur mais comme étant l'expression de la vie. Cet exercice est simple mais il permet de vous vivre en tant que créateur sous la forme d'une moisissure et surtout, de laisser aller cette forme, sans l’assujettir à vos projections humaines.

    Ainsi, dans la première expérience, celle du Docteur Emoto, nous conscientisons le monde à travers des prismes humains précis : le bien et le mal existent et ces deux concepts sont opposés. Nous imaginons encore que les réalités ne correspondant pas à nos critères de beauté et de lumière, sont à éviter, à modifier et à éliminer.

    Je vous propose d'aller plus loin, de lâcher prise sur vos perceptions humaines en ne mettant aucun mot sur ce qui se présente à vous : animal, pas animal ; humain, pas humain ; beau, pas beau ; utile, pas utile ; putréfié, pas putréfié ; joli, pas joli ; dangereux, pas dangereux ; positif, négatif....soyez le Créateur qui s'observe en dehors des tous ces paramétrages verbaux.

    Je vous amène ici, à partir d'un espace de conscience ....à déconscientiser le monde :) C'est ici que fusionnent le créateur et la création dans un même instant présent.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    Article paru en 2016

    Dans cette vidéo, même si l'expérience est belle, elle évoque encore la dualité : le bien et le mal, le beau et le laid, les bonnes et les mauvaises pensées....ce que je veux dire par là, c'est que dans une certaine dimension, il est juste de dire qu'une conscience d'amour illumine la forme...mais qu'en tant que créateur, au-delà de toute conscience, je suis toutes les formes :)

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • La thérapie quantique est dimensionnelle

    La thérapie quantique est dimensionnelle

    La thérapie quantique se place exclusivement dans un espace de conscience dimensionnelle, celui de la régénération cellulaire. La création est un apprentissage technique, c'est ici que je vous aide. Au-delà, concernant l'infaillibilité de l'atome, je ne peux rien pour vous. Il n'y a que la cellule originelle, le créateur qui institue cette réalité, elle n'est qu'une fusion entre JE et je.

    Lorsqu'un être aborde l’étape de la déconscientisation, il sort automatiquement des sphères du savoir. Nul code ne ramène à SOI, ce souffle de vie que nous sommes tous.

    Je laisse derrière moi 6 années d'écriture, tout un grand fatras quantique pouvant éclairer un chemin, illuminer un moment de vie, inspirer le renouveau.....ou pas :)

    La thérapie quantique est "une croyance" de plus dans la dimension humaine, elle peut être très utile et elle est porteuse d'une nouvelle perception du corps mais au-delà de cette dimension physique, elle n'existe tout simplement pas :)

     

    Mesnet JC

    2017

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique