• La fréquence du "montreur de chemin" n'est plus actualisé

    La fréquence du "montreur de chemin" n'est plus actualisée

    Il se passe quelque chose dans MA matrice, j'y suis de plus en plus présent :) Ainsi, JE vis un processus similaire à travers certains d'entre-MOI : JE passe à autre chose, JE commence véritablement MA vie de Dieu vivant. Ainsi, ne percevant plus "l'autre" comme étant séparé de moi, JE modifie le principe de "'l'aide  à autrui" et JE ressens naturellement l'envie de ne plus "montrer le chemin" mais de commencer à créer de nouvelles communautés conscientes.

    L'envie de "parler de spiritualité" s'étiole, le besoin de déchiffrer les paramètres quantiques du SOI ne sont plus actualisées, nous/JE passons à autre chose, nous incarnons banalement un Dieu humain dans notre quotidien de tous les jours, nous VIVONS intégralement l'unité multidimensionnelle de l'être...l'idée même de l’enseigner ou de l'évoquer nous paraît tout bêtement saugrenue :)

    Lire aussi :

    Fin du bizness spirituel

    Du star système spirituel à l'être star

    Ne plus enseigner mais être l'enseignement

    Mesnet Joséphau-Charrier

    Voici quelques textes et auteurs qui vibrent ce passage que j'ai appelé THE END en ce qui me concerne :)  :

     

    Vera Ingeborg

    Fin du coaching spirituel

    Nous l’avons tous ressenti. Un cycle se termine. Et un nouveau départ est là. Et c’est effrayant. Parce que tout ce que nous avons, c’est la confiance dans notre intuition, sans savoir clairement où cela nous mène.

    C’est un article très spécial pour moi. Parce que c’est le dernier de ‘The Wake Up Experience’. J’ai été préoccupée par ce qui m’attend (et ça été difficile pour moi) pendant un certain temps. Je pouvais sentir que ‘The Wake Up Experience’ touchait à sa fin. Parce que nous SOMMES éveillés maintenant. Le cycle de guérison, de coaching et de recherche d’équilibre intérieur est terminé, il n’y a rien à ajouter, nous savons tout ce que nous avons besoin de savoir, et tout ce que nous devons faire maintenant, c’est de passer de la parole à l’acte. D’aligner l’âme, le mental, le cœur et le corps et d’incarner et vivre les nouveaux modèles. C’est ainsi que nous allons progressivement changer le monde.

    Plus aucune Tolérance pour le Désalignement

    J’ai dû apprendre par moi-même qu’il n’est plus toléré d’être désaligné avec notre essence. J’ai pensé que je pourrais faire une transition facile entre ‘the Wake Up Experience’ et les nouveaux projets que je suis en train de co-créer avec mon partenaire Agustí et d’autres personnes merveilleuses autour de nous. Donc j’ai pensé qu’il serait bon d’avoir encore une base des revenus venant de mon blog et de mes services pour pouvoir ‘survivre’ jusqu’à ce que de nouvelles choses se mettent en place afin de nous aider financièrement. Je n’avais pas réalisé à quel point j’étais conditionnée par cette façon de penser jusqu’à hier. J’avais prévu de créer une réponse automatique par e-mail aux personnes qui me contactaient, de me donner plus d’espace pour les nouvelles choses à venir et de leur dire que je ne pouvais plus répondre aux émails. Ce qui s’est passé, c’est que l’algorithme a créé un message groupé, non seulement en réponse aux nouveaux messages, mais à tous les messages qui ont été envoyés depuis le début sur mon compte de messagerie. Donc, si vous avez également reçu cet e-mail… mes excuses et merci beaucoup de faire partie en même temps de mon évolution. J’ai commencé par être choquée, puis frustrée, car je ne comprenais pas pourquoi cela devait arriver. Jusqu’à ce j’ai le déclic.

    Il n’y a pas de phase de transition. Le temps pour le coaching actif et la guérison est terminé. Un point, c’est tout. Maintenant, tout est une question de création et de construction du nouveau système tous ensemble. Il n’y a pas ‘un peu de ceci et un peu de cela’, mais une pleine focalisation sur le nouveau et sur les nouvelles bases. Et bien sûr, mon mental détestait l’idée de devoir abandonner tout ce que j’avais mis en place pour soutenir les gens, et aussi pour gagner ma vie. Cela ne m’a pas rendu riche, mais c’était en équilibre. C’était ma zone de sécurité et de confort. Et maintenant, une fois de plus, je saute dans l’inconnu en n’ayant plus rien si ce n’est une vision commune, nos valeurs, nos intentions, une confiance profonde et un plan.

    C’est la seule façon qui fonctionne. Lâcher l’ancien pour faire de la place au nouveau. Ce n’est jamais l’inverse. Un courant sans effort s’accompagne d’une immense confiance totale. Les filets de sécurité appartiennent au passé linéaire. (...)

    Il est temps pour moi de laisser aller cette création appelée ‘the Wake Up Experience’. Cela ne signifie pas que le site ou les blogs ou les vidéos vont disparaître, ils resteront comme une base de données pour tous ceux qui cherchent des informations et de l’inspiration pendant leur voyage d’éveil. Il y aura un nouveau site web, de nouvelles créations et de nouvelles inspirations à venir. Des co-créations avec des gens incroyables qu’Agustí et moi aimons particulièrement et qui sont pleinement alignés à notre ADN, en contribuant à la création de la terre dont nous rêvions depuis si longtemps. Il est temps désormais de faire de ce rêve une réalité. Au lieu de simplement en parler, nous le faisons maintenant. À chaque instant, nous créons et manifestons de nouveaux éléments de ce rêve.

    Le temps d’avancer seule a pris fin pour moi. À partir de maintenant, tout sera une co-création. Et tout ce que je peux faire, c’est d’avoir la foi et de sauter dans l’inconnu une fois de plus avec juste un profond sentiment de confiance que c’est la bonne chose à faire.

    Je vous remercie tous de votre soutien, de votre amour, de votre appréciation et de votre volonté d’aller de l’avant et d’évoluer.

    Vera Ingeborg, source : Translight

    Mai 2018

     

    Gilles Delieuze

    Bonjour à vous toutes et tous,

    tout d’abord je profite de ce message pour vous remercier toutes, tous, pour votre confiance qui m’honore.
    Depuis 15 ans maintenant, je m’accompagne à vos côtés.
    J’ai multiplié les changements de regard jusqu’à arriver dans un espace de dépouillement, d’essentiel, cet espace dans lequel il n’y a plus rien à faire, rien à guérir, rien à changer, corriger ou neutraliser.
    Et cela je nous le dois aussi.
    Au gré de nos rencontres et communions, c’est aussi pour offrir toujours le meilleur que j’ai puisé dans nos ressources, accueillant de remettre en cause pour nous permettre ensemble de lever un à un les voiles, pour s’abandonner finalement à cette divine nature qui a toujours été présente…
    Je suis passé de l’aide à l’accompagnement, de l’accompagnement au soutien, du soutien à la célébration.
    Là où vous déposiez ce que vous pensiez être vos manques ou vos problèmes je n’ai fini que par voir votre Grâce et votre Perfection…
    Et, dans ces instants, sans l’avoir vraiment prémédité, sans projection non plus d’un ailleurs, je ressens profondément que la Vie m’invite à une respiration de moi à moi.
    Comme accueillir de sortir de la ronde, de la perpétuation d’un chemin pour embrasser à nouveau la vastitude d’un champ des possibles ouvert à l’infini.
    Je ne sais combien de temps durera cette expérience, ni où elle me mènera.
    L’essentiel n’est pas là, il est simplement dans le oui que je donne à la Vie de me traverser.
    Et quand je réfléchis à tous les idéaux, les aspirations profondes qui ont fait naître l’élan sur cette Voie, il a toujours été question d’oeuvrer à révéler le parfait, le Divin, sans jamais entretenir la moindre dépendance.
    Alors, si aujourd’hui, cette oeuvre est faite, si suffisamment d’entre vous vous êtes reconnectés à tout ce que vous êtes au delà des voiles d’identification, si j’ai humblement contribué à faciliter ce changement de regard, je m’en réjouis et accueille que désormais, c’est ailleurs, autrement que la vie continue de couler.
    Parce que nous sommes tous des maîtres, ceux de notre propre destinée.
    Parce qu’il ne résonne plus pour moi que quiconque encore ait besoin d’un tuteur qui montrerait le chemin ou une vérité.
    Parce que j’ai une foi infinie en Nous tous qui ne formons qu’Un et parce que cette foi me pousse à la manifester en actes.
    Parce qu’il n’y a plus rien à sauver, guérir, changer, parce que tout a toujours été simple et que nous nous en souvenons.
    Parce que nous sommes spirituels et que cela ne se joue pas dans une pratique.
    Parce que la plus grande sagesse reste de vivre sa vie telle que nous l’avons appelée à nous…
    Parce que nous avons longtemps cherché le pouvoir de nous changer, de changer les autres, le monde et parce que nous avons trouvé la vertu de l’accueil inconditionnel de ce qui Est…
    Parce que je nous sais dans les bras de la plus merveilleuse des personnes, l’être aimant que nous sommes pour nous mêmes, y compris lorsque nous n’en avons pas conscience.
    Parce que continuer de vous soutenir induirait que vous en ayez besoin et parce que je rêve plus grand pour nous.
    Parce que je crois que nous n’avons plus besoin de raison pour nous rassembler et nous vivre unis. Plus besoin de nous faire vivre le manque ou la douleur comme pour légitimer la communion et l’échange d’amour.

    Pour tous ces raisons qui me traversent comme pour toutes celles qui échappent à ma conscience, je dis oui à la vie qui m’invite à oser remettre en cause tout ce que j’ai expérimenté, mis en place, construit.

    A compter de ce jour, j’annule donc de nombreux séminaires (certains seront tenus). Les séances individuelles et collectives prévues à l’agenda seront honorées.
    Au delà, je dois me vivre pour découvrir, chaque pas après l’autre, quelle Vie se déroule, quelle aventure se dessine.
    J’accueille de ne pas le savoir.
    Et par dessus tout parce que je me dois comme je vous dois cette honnêteté de la remise en cause qui rime avec la capacité de se réinventer.

    Je reviendrai peut être demain, dans 10 jours ou 3 ans, en annonçant que je reprends si c’est ce que la vie intime avec évidence, comme je prendrai peut être d’autres voies pour exprimer toujours de moi avec le même enthousiasme à rencontrer de nous .

    Quoiqu’il en soit, au fil de ces années, j’ai conscience que nous avons tissé des liens, des trames et des réseaux quantiques qui continuent de se vivre et d’échanger l’information.

    Tout cela qui est déjà énorme s’avérait peut être être les prémices d’un espace plus vaste, dans lequel, chacun vivant sa propre vie, nous nous ensemencions de nos magies respectives.
    Une ère où il n’y a plus un sachant, un sage ou un facilitateur, mais où au contraire, chacun vibre sa maitrise.
    Je ne vous quitte donc pas puisque qu’on ne peut se quitter.
    Je suis en vous comme vous êtes en moi
    Nous savons désormais nourrir la présence, sans plus besoin de forme ou de prétexte pour cela.
    C’est plus que jamais avec vous que je suis la vie là où elle me mène, comme elle vous y invite.

    Gilles Delieuze, source : vibrons à l'unisson

    Mai 2018

     

    Christine Morency

    J’arrête.

    Après 7 ans de partage, j'arrête. Je prend une méga pause de tout ce qui tourne autour de l’éveil. Énorme constat qu’au final il est impossible de partager ce non-événement vraiment et que ce n’est que profondément en Soi que cela se vit. Et ça suffit amplement !
    Ces derniers mois, voir cette dernière année, il m’a semblé m’éloigner de ce que j’ai de plus précieux, c’est à dire ma profonde liberté, ma non-posture intérieure ! On ne le voit pas au début, et ça fait depuis 2010 que je partage sur ce vécu d’éveil, mais il se forme incidieusement un sentiment d’obligation envers les gens qui viennent à soi, un peu comme si ça devenait un travail. J'ai souhaité ne pas décevoir, j'ai souhaité aider, transmettre un parfum peut-être, et depuis quelques mois, une grande clarté en moi, j'en ai terminé avec tout cela, ce n’est plus un besoin en moi mais surtout, très sincèrement, je ne vois plus l’utilité ou la nécessité de poursuivre dans le sens de partages, rencontres, etc. Un grand silence s’impose, une pause indéterminée.

    Je ne sais pas si mon geste est lâche envers toute la communauté des chercheurs spirituels, je m’en excuse d’avance à vous tous qui me suivez depuis longtemps, mais je suis totalement libre depuis un bout et je l’apprécie au point où ça se mettra toujours en priorité en moi, et je sentais cela me glisser entre les doigts depuis quelques mois, tout ça pour le partage de quelque chose qui au final est intransmissible. Je n'ai jamais eu de masques, ayant toujours été authentique et au clair avec ce qui se jouait en moi et voilà-ti pas que je constate un espèce de rôle ou une fausse image qui tente de se former depuis mes apparitions publiques plus nombreuses. Il est urgent que je continue de ne jamais me mentir, que je respecte cette pureté en moi qui jusqu'ici à toujours réussie à ne pas être entachée, et que je ne laisse pas de place à un éventuel personnage spirituel pour se former.

    Silence radio je ne sais pour combien de temps…des jours, des mois, le reste de ma vie entière peut-être. Vais-je continuer d’écrire ?…peut-être, probablement comme je peins, la création faisant partie de mon expression. Mais si l’écriture fait partie de mes activités elle sera diffusée ici, sur ma page officielle.

    Je reviens à mon essence première, l'enfant innocente et éveillée que j'ai toujours été. Simplement, uniquement avec moi-même en ne m'appuyant que sur cela.

    Personne ne pourra jamais vous insuffler quoi que ce soit pour « vous » éveiller, même si vous avez l’impression du contraire. Merci à tous de vous impliquer avec vous-mêmes profondément pour découvrir VOTRE réalité.

    Christine Morency, source : présence absolue

    Avril 2018

     

    Lydia Feliz

    Citation : "je suis davantage tournée vers l'intérieur, l'accueil, l'écoute et l'action. Je constate une fois de plus que ce processus de dépouillement n'est pas du tout intellectuel ou du moins que le mental, le raisonnement n'est pas ce qui libère. C'est au contraire le fait de ne pas intellectualiser ce qui est ressenti qui permet de s'en détacher. C'est inexprimable et c'est aussi ce qui explique le fait que je n'ai pas envie d’écrire en ce moment."

    Lydia Feliz, source : Journal de bord d'un humain divin comme les autres

    Juin 2018

     

    Laurent E Levy

    Comme certains l'ont déjà vu sur notre site, nous prévoyons de ne plus donner d'ateliers. Plus nous respirons l'évidence, plus d'autres lignes de nous-mêmes encore plus joyeuses et naturelles se présentent à nous ! Ainsi, notre témoignage de cette "nouvelle façon de vivre", va prendre d'autres formes à présent... c'est-à-dire vivre notre vie, tout simplement.

    Les deux prochaines rencontres en Suisse et dans le Var seront les dernières. Elles seront tout autant une clôture qu'une célébration, de la force de notre choix, et de toutes ces années de joyeux partages, ainsi que de nouvelles qui s'en viennent.

    Fanny et Laurent,

    Août 2018

     

    Yvan Poirier

    Le temps des enseignements dits "spirituels" tire à sa fin. Au cours des derniers millénaires, nous avons été gavés par des enseignements de différents niveaux et de différentes natures, qui nous ont présenté diverses notions spirituelles et/ou ésotériques. Et ce par l’intermédiaire d’écoles de pensées, de livres, de conférences, de séminaires, d’initiations religieuses ou mystiques, de méthodes de croissances personnelles, etc. Ils étaient à l’avant-garde et permettaient de regarder la vie sous de nouveaux angles. Bien que ces pratiques, parfois à la dure, n’ont pas toujours été agréables, elles avaient une valeur profonde pour la conscience ordinaire. Cependant, il faut dire qu’en ces temps de Grâce, de Pardon, de Résurrection et de Lucidité au sein de la conscience, ces formes d’enseignements n’ont plus leur places.

    Yvan Poirier

    Octobre 2018

     

    Alexander Kimpe : il efface toutes les vidéos de sa chaine youtube

    septembre 2018

     

    Bertrand Scaramal cesse de produire articles et vidéos, les mots deviennent inutiles,

    décembre 2017

     

    Focus sur la multiplicité unifiée. Ce que JE dis précédemment est vérité : lorsque JE redeviens MOI-même, je cesse d'évoquer le "champ spirituel", d'en parler, de le "pratiquer". Cependant, dans une certaine dimension, le témoignage de chacun est utile et peut "aider autrui". Citation de Brigitte : "nombreux sont les éveillés qui tiennent des discours du genre: "Tout est déjà là", "Il n'y a rien à faire", alors qu'ils ont eux-même cherché l'éveil et pratiqué la méditation pendant des années. Bien sûr, une fois la porte de l'éveil franchie, il est vu que pour ce qui est éveillé, pour "l'éveil lui-même", la Conscience, il n'y a rien à faire. Mais ce n'est pas ainsi que les choses se présentent pour le chercheur spirituel et l'expérience a montré à un grand nombre que "ne rien faire" ne mène... nulle part. Plutôt que de dire que "pour s'éveiller il n'y a rien à faire", il serait plus juste de dire que pour s'éveiller il faut "être rien". Or "être rien", cela peut s'apprendre, ou plus justement, "se prendre pour quelque chose" peut se désapprendre. Et en l'absence de "se prendre pour quelque chose', il ne reste que "être rien", qui est aussi bien "être tout", notre état naturel, notre vraie nature". Source : Brigitte et Ken

    De plus, rappelons que JE suis multiple et qu'ainsi, JE n'exprime pas la même "apothéose" à travers chacun. Ainsi, et JE tiens à le clarifier ici, JE peux me taire mais JE peux aussi continuer à propager MON verbe sans ego, dans la grandeur et l'humilité....ainsi, nulle recette en MON sein, certains vont entrer dans un silence  anonyme et éclairer le monde et d'autres vont s'exprimer dans la grâce et éclairer le monde :) Je pense notamment à des êtres comme Gregory Mutombo/MOI...je ne vois que douceur et don en eux/MOI :)

    Certains d'entre nous/MOI vont donc choisir d'incarner uniquement le nouveau cycle dans lequel nous/JE suis MOI et "ils" n'éprouveront plus aucun intérêt à discourir sur le protocole quantique d'éveil qui a permis cela, et d'autres/MOI, même dans l'unité, vont rester actif dans "l'ancienne dimension" afin d'y offrir des clefs, les transmettre, et ainsi "solidifier" l'espace d'éveil.....

    Mesnet JC

     

     

    Fin du coaching spirituel / Communautés et non-besoin / Être la confiance

     


    votre commentaire
  •  

    MON ego

    Le premier mouvement face à l'ego, lors de l'ascension, est en premier lieu de concevoir son existence et d'essayer de s'en débarasser ! Nous avons un ego, nous découvrons avec stupéfaction que ce dernier semble nous dicter notre conduite et nous amène à façonner des traits de caractère qui nous surprennent nous-même, il nous asservit et cela ne nous plait guère :) Puis nous finissons par comprendre que l'ego fait partie intégrante de notre personnalité et qu'il constitue le socle du programme dit de "séparation". Grâce à l'ego, nous vivons la peur du monde extérieur, la peur des autres. Cette peur engendre ensuite une multitude de stratégies de défense comme la colère, le rejet, la moquerie, la jalousie, la méchanceté, la guerre, l'étroitesse d'esprit...etc, etc...

    Puis vient la descente de l'esprit et la matérialisation de ce que je nomme une entité globale. Ici, l'ego devient un simple outil technique que nous utilisons avec passion et neutralité :) Il est comme un laser ou "biper" quantique qui désigne, lorsqu'il est activé et ressenti, un programme duel. L'entité globale exploite donc son ego au maximum de ses capacités afin de modifier un espace de conscience et en induire un nouveau. L'ego est alors apprécié et aimé pour ce qu'il est, une merveille de technologie quantique permettant la reprogrammation de nos interfaces neuronales humaines !

    Pour finir, lorsque l'inhumain s'incarne à son tour dans son humanité, il n'utilise plus l'ego, il devient humblement l'ego : JE n'évoque plus "l'ego de l'autre", JE pense et JE vibre MON ego à travers chacun d'entre-MOI, JE suis la source de tout, même de l'ego :) JE deviens alors l'ego humble, ces deux énergie n'en formant plus qu'une, MOI :)

    Voici différents types de programmes égotiques :

    - l'ego indigo : il s'agit d'un ego XXL permettant un colossal travail spirituel, métaphysique et quantique. En ce début de cycle, un esprit utilise fréquemment ce type d'ego car il porte en lui "l'observateur neutre" de tous nos espaces de conscience. L'ego indigo est un outil de travail efficient, il permet de ne s'appuyer que sur le SOI plutôt que sur un savoir extérieur. JE suis cet ego à travers une multitude d'individus/MOI :)

    - l'ego cristallin : il s'agit d'une structure très légère déjà en phase avec un ego unifié.  Cet ego "presque luminique" n'est ni une force ni une faiblesse mais une équation égotique déjà en partie équilibrée. JE suis cet ego à travers une multitude d'individus/MOI :)

    - l'ego prédateur : cet ego permet d'aller plus loin dans le programme de la séparation. Sa source est une détestation intense de soi-même et l'ego, au lieu de pointer les défaillances de l'être va au contraire les soustraire à la conscience spirituelle grâce à un processus particulier : le déni de son propre ego. L'ego devient alors un "engin de guerre" qui équipe tous les prédateurs et tyrans de l'ancien monde :) JE suis cet ego à travers une multitude d'individus/MOI :)

    - l'ego unifié : JE ne suis rien mais lorsque JE suis quelque chose, JE suis tout et donc JE suis l'ego :) MON ego n'est rien d'autre qu'une parcelle de MOI-même dont JE peux jouir à travers certains de MES karmas :) L'humain luminique déploie son ego unifié en ce monde et le glorifie :) JE suis cet ego à travers une multitude d'individus/MOI :)

    Comment ai-je assimilé un ego unifié ? J'ai cessé de fuir et condamner mon ego humain, celui qui par exemple, mettait orgueilleusement en avant ma différence et mon intelligence hors-norme :) Je me voyais telle que j'étais (et non pas telle que j'aurais voulu être), j'ai accepté de me penser supérieure à autrui et, en ne jugeant pas cet ego comparatif comme délétère, j'ai fait la paix avec "lui", je l'ai laissé s'exprimer à travers ma conscience et mes pensées. Le paradoxe est que, comme d'habitude, lorsque je fusionne avec l'un de mes programmes quantiques au lieu de le combattre, il s'apaise et se délite :) Aimez votre ego, aimez les pensées duelles et si humaines qu'il génère et votre ego ne sera plus :)

    Ensuite, cet ego humain est devenu MON ego divin :) L'autre étant désormais MOI-même, son ego l'est tout autant :) Ainsi, je ne pense plus "l'ego de l'autre", mais "MON ego". MA nouvelle personnalité est saturée de cette information, jusqu’à la sécréter humainement dans son quotidien, de façon plus instinctive que consciente. Mes interfaces neuronales cérébrales et ventrales, mes cellules, mes corps physiques et vibratoires, tout mon être subatomique, sont totalement en phase avec le fait que, quelle que soit la personne/MOI qui me fait face, c'est bien MON ego qui s’agite :)

    L'ego n'est plus une question et encore moins un problème à résoudre. L'ego n'est rien ou il est MOI, cela dépend de la dimension ou non-dimension de MOI-même qui l'observe :)

    MON ego est aujourd'hui un trait d'humour permanent, JE suis émerveillée et amusée de ME voir l'exprimer ici ou là :)

    Pourquoi cette phrase concluant la description de toutes MES strates égotiques : "JE suis cet ego à travers une multitude d'individus/MOI" ? Car il ne s'agit plus ici de parler de Mesnet et des autres qui "auraient un ego que je ne possède plus. JE suis l'ego prédateur, JE suis celui qui vole, qui pille, qui vampirise autrui/MOI....JE suis le responsable de la prédation en ce monde, JE suis l'acteur qui joue tous les rôles....c'est ici que l'amour pour le prédateur et son ego blessé se glisse :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2018

    Lire également ces textes concernant l'ego :

    L'humilité, l'ego de Dieu

    Vous êtes sacrés

    L'ego vu par l'esprit

    Dualité

    Retournement de conscience

    Du soi égocentrique au soi égocentré

    Le mensonge (égotique) originel

    MON ego

     


    votre commentaire
  • Devenir le chemin et les pas en incarnant la voie du Milieu

    Devenir le "chemin et les pas" en incarnant la voie du milieu

    Lorsque JE me déploie dans la colère aussi bien que dans la gratitude, lorsque j'ose être enfin MOI-même dans mon infinie diversité, le socle du "vide neutre" s'incarne au sein même de mon interface humaine. Je glisse alors d'un potentiel de conscience à un autre en surfant sur la fréquence de l'évidence. Je deviens "ce qui EST" entre la colère et la gratitude, la voie du milieu, Moi-même pour tout dire :) Je suis donc la colère et la gratitude mais également ce qui est "entre" ces deux énergies. Et ce "entre" qui est MOI, me permet d'agréger, d'unir ces deux opposés.

    Je suis comme un fil d'or qui serpente entre tous ces potentiels opposés d'unités et ce fil d'or est si inconsistant, si infime, qu'il me semble impossible d'y cheminer en confiance. Et pourtant cette inconsistance si éthérique et fragile est MA toute-puissance. En incarnant la voie du milieu, c'est-à-dire ce flux vide et vivant, je deviens enfin "le chemin et les pas" :)

    En redevenant l'amont, je peux revenir au centre et incarner la voie du milieu :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    Mai 2018

     


    votre commentaire
  • Je ne suis plus là....car je suis là...

    Je ne suis plus là....car je suis là...

    Non, je ne publie plus de textes, je n'exprime plus mon chemin "en ligne".
    Je laisse derrière moi des années d'écriture et, relisant certains passages actuellement, je perçois cette naissance dont je fus la source tout autant que l'actrice et l'observatrice. Quelle aventure cette mort et cette résurrection, la création d'une nouvelle matrice humaine dont la conscience est sans "espace", puisqu'il s'agit....de la MIENNE !
    En vérité, rien ne fut erroné dans cette programmation d'un nouveau "moi dimensionnel", tout fut parfait, intelligent, passionnant.
    Aujourd'hui, je ne suis plus qu'un atome de vie illimité au sein d'un corps tout aussi illimité, et c'est à travers ce qui me paraissait banal hier que je me réalise "maintenant" : mon quotidien humain, sentir ma création (le vent, la pluie, le soleil, l'amour, le temps....) à travers MOI, les petits "rien" de chaque jour qui sont finalement, à MES yeux, l'essence même du miracle que JE projette à chaque instant : JE suis l'inhumain tout en étant l'humaine, le vide tout autant que le plein :)

    Lorsque je dissous la notion d'un autre séparé de moi, je défais du même coup la matrice du "service à autrui" et du "service à soi" (ne subsiste que MOI, sans la notion de service). Ainsi, je n'ai plus aucune pulsion d'aide face "aux autres", plus rien qui me pousse à donner à "ceux qui souffrent"......et pourtant, le paradoxe est que JE suis alors, dans cette dimension physique, le don naturel et constant, la compassion pour chacun d'entre moi.

    Je n'ai plus à m'exprimer, aider, partager en tant que Mesnet mais JE suis la matrice d'une nouvelle communauté dans laquelle je m'efface en tant "qu'individu" pour vibrer en tant qu'unité globale.

    Je ne suis plus là en tant que "Mesnet" qui raconte son histoire.....car JE suis là, au-delà de l'histoire... qui je suis, ce que je dis, ce que j'écris, tout cela n'a plus aucune importance quand je vibre en tant que cellule originelle. Je m'efface humblement lorsque JE suis présent...

    J'ai programmé mon interface humaine de façon à ce qu'elle ME reflète intégralement et ne s'implique plus à travers des actions ou des attentes....JE/je suis simplement ici et maintenant et ainsi le désir "d'autre chose" disparaît à jamais. Il n'existe plus aucun moteur qui me pousse vers la création désormais, je suis le moteur et ici, ma création coule de source, instinctivement plutôt que consciemment, à travers le principe que je nomme celui de "l'évidence".

    C'est magnifique comme je m'oublie (la personnalité du petit corps atomique) lorsque JE me souviens enfin de MOI (l'infini du grand corps cosmique) :)
     
    Je ne suis donc plus active comme je l'étais avant, mais je suis pourtant parfaitement présente, telle est la fréquence de ce verbe partagé :)


    Mesnet Joséphau-Charrier

    2018

     

     

     


    votre commentaire
  • Énergie de vie, énergie sexuelle

    Énergie de vie, énergie sexuelle

    Commençons par un extrait issu d'un texte sur le Tantra. J'ai surligné les points vibratoires importants :  : dans le tantra, point d'interdit ni de tabou - d'où l'attrait qu'exerce le tantrisme sur les Occidentaux et la réprobation qu'il suscite dans la société brahmanique. Rien à rejeter, au contraire - car toute tendance réprimée, toute dimension de l'être exclue par la force au prétexte qu'elle serait « mauvaise » ne saurait que ressurgir, et avec quelle violence, à un moment ou un autre d'une sadhana qui, par essence, engage le pratiquant dans son intégralité. Rien à quoi renoncer. Et surtout pas à la passion, cet élan, ce moteur sur la voie. Surtout pas le désir - que tant de voies spirituelles invitent à juguler. Ce n'est pas le désir, affirment en effet les Tantra, qui fait obstacle à la Connaissance, mais sa limitation : le désir par ignorance limité au désir d'un objet alors que, par essence, il est désir du Soi, de cette Plénitude, cette toute Complétude dont a soif l'individu illusoirement coupé de sa Source.

    Désir illimité, désir sans objet : le voilà, le chemin tantrique, qui aiguise l'attention et ouvre à la Présence. Une attention non dirigée, sans tension ni intention, sans jugement ni comparaison ni but - sans mémoire ni devenir, donc. Une présence silencieuse et paisible où tous les processus intérieurs se laissent percevoir et, d'être ainsi accueillis sans manipulation, se déploient et s'auto-libèrent spontanément. Car, dès lors qu'aucun commentaire, qu'aucune activation ou répression mentale n'en court-circuite la trajectoire, dès lors que le sadhanka la goûte pleinement, « toute énergie participe à la libération ». Il n'en est de « bonnes » ni de « mauvaises » - deux qualifications, deux concepts dont le réel n'a que faire. Il n'en est que de limitées - par la peur, l'ignorance, l'attachement ou le rejet - ou d'illimitées. Ainsi, le yoga tantrique utilise le spectre intégral des situations, pensées, émotions, sensations qui s'offrent à l'expérience de l'adepte.

    Source : Portail vers l'éveil

     

    Protocole de conscience : vous êtes vivant avant d'être conscient et votre sexualité est une balise quantique vous permettant d'intégrer parfaitement cette réalité. N'allez rien chercher dans la sexualité, empoignez là dans l'instant présent. Sentez la pulsation naturelle de cette énergie de vie. La sexualité est profondément vivante, elle est votre détonateur dimensionnel de ce qui est au-delà des dimensions.

    La sexualité intègre à elle seule tous vos exercices de transcendance : vivre votre corps, votre humanité, sans jugement et sans contrainte. Vous allez aborder les nouveaux rivages de votre sexualité, de plus en plus dans l'inné : vous n'avez rien à exclure, ni vos désirs, ni vos limites : vous avez des pulsions ? Vivez-les. Vous n'éprouvez aucun désir ? Vivez-le ! Vous n'êtes pas réellement présent dans l'acte sexuel, des pensées parasites vous envahissent ! Vivez-le ! Car qui génère ces pensées ? C'est vous ! Si dans l'instant, c'est ainsi que se détermine votre sexualité, c'est vous qui en êtes l'instigateur.

    Ne forcez rien, ne repoussez rien, posez-vous tranquillement dans ce moment sexuel : il est un bon outil pour vivre ce fameux "instant présent", tel que vous le dessinez, tel que vous le projetez en tant que SOI créateur. Il n'est ni bon ni mauvais, il EST maintenant, de cette façon et pas d'une autre.

    C'est cela l'énergie de vie : ne pas mettre de mots et d'intentions, et tout en déconscientisant  votre existence, VIVRE (pas en avoir conscience, le VIVRE !) que vous en êtes le Créateur bienveillant et intelligent. Il n'y a nulle erreur dans votre acte sexuel tel que vous le vivez à l’instant, de même qu'il n'y a nulle erreur dans l'acte de VIVRE que vous incarnez chaque jour.

    Recalibrez votre pensée sur celle de l'esprit que vous êtes : l''esprit ne sait pas ce qu'est l'échec, il perçoit donc sa sexualité comme parfaite même si son interface humaine la désavoue et voudrait la modifier. Il est donc temps de VIVRE  en tant qu'esprit et non plus en tant qu'interface humaine :) Votre sexualité est un puissant outil vous permettant cette imprégnation du SOI dans un espace de VIE plutôt que de conscience.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    Article paru en 2017

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique