• Du survivalisme au collectisme

    Du survivalisme au collectisme

    Du survivalisme au collectivisme

    En 2009, mon mari et moi avons compris que ce monde filait "un mauvais coton". La crise financière en annonçait d'autres, bien plus graves. Nous avons donc quitté la "grande ville" et, avec nos enfants, nous avons emménagé dans un coin perdu certes, mais riche en eau, en bois, en terres cultivables. Durant un moment, nous avons même fait des stocks alimentaires, nous voulions que notre famille survive à la catastrophe annoncée.

    Depuis quelques semaines, en 2019 donc, je reviens très consciemment à cette notion de survivalisme mais pourtant, la fréquence n'est plus la même.

    La première chose et pas des moindre, est que JE ne sais rien :)  JE ne suis pas fait pour "savoir" mais pour "être tous les potentiels". J'active ensuite ces derniers dans MA dimension physique, au gré du temps présent (lire cet article fréquentiel : médiumnité ou perfection ?). Ainsi, je ne connais absolument pas l'avenir car l'avenir est multiple et il est fort possible que cette "fin du monde" ne se passe pas du tout comme je le projette maintenant :) Dieu ne sait rien, il EST...enfin JE suis :)

    Définir l'avenir n'a de toute façon aucune importance. Ce qui compte vraiment, c'est ce que je vis dans l'instant et comment j'ancre cette expérience dans mon nouveau schéma d'unité globale !

    Ainsi, dans l'expérimentation en cours, ancrée dans une "triple explosion" (sociale, monétaire et terrestre), je conscientise une évolution : il y a 10 ans, je prônais un survivalisme individuel, désormais j'incarne un collectivisme bienheureux :)  

    MON humanité se prépare à un possible impact de "décréation massive" (séismes, bouleversements climatique, r-évolution sociale amplifiée, pénurie d'eau et de nourriture, etc) mais les solutions que je mets actuellement en place ne concernent plus uniquement ma cellule familiale. Lorsque je visualise le "jour d'après", je pense partage, entraide, joie, solidarité...bref, un collectif qui devient l'ancrage intelligent et bienveillant de ce monde...un collectif initié par l'énergie des gilets jaunes :)

    Je ne suis bien évidemment pas la seule à avoir modifié mon prisme de conscience durant ces dix dernières années et à être passée du survivalisme apeuré au "collectivisme fraternel".

    Voici un autre  exemple : "je suis collapso depuis que j’ai vu Madmax 1, il y a environ 35 ans, c'est à dire que j'avais conscience que le système consommait plus que le stock renouvelable, en ressources, et en dettes financières. J'ai donc égoïstement commencé par rendre autonome une maison perdue avec des sources d'eau, des ENR, des arbres, mais c'est tellement perdu que je ne peux pas y vivre en attendant la fin et j'ai réalisé que le truc est inaccessible pour moi et mes proches en cas de chaos et si tu ne vis pas sur place, ton potager est juste de l'herbe. Bref le truc est là et cela a contribué à m'apaiser depuis 15 ans mais j'ai réalisé depuis qu'il faut jouer collectif en cas de crise. J’ai donc revu ma copie."  Denys Chalumeau, anticiper et vivre l'effondrement

    Quelques mots pour définir l'énergie dans laquelle nous baignons collectivement : "Vivre de façon constructive l’époque charnière que nous traversons exige une juste compréhension de la nature et de l’envergure de la mutation qui a lieu sur terre. Tout au long de son histoire, le monde a connu des changements de paradigme pour des raisons naturelles, religieuses et sociales. Mais le changement que nous vivons – le plus capital et le plus décisif que l’humanité ait connu depuis des millénaires – est d’ordre spirituel." Source Vivre libre

    Voici la personnalité que je structure actuellement : acheter "des choses" me semble tellement dérisoire que je n'achète plus rien. Je consommais peu, je ne consomme plus du tout. Tenir une "conversation mondaine" n'est pas non plus envisageable, les sujets superficiels me passent "au-dessus de l'âme". Je suis très calme, focalisée sur MON corps, mon enveloppe humaine et mon écorce terrestre (*1), dans lesquels j'impulse séismes et tempêtes afin de purifier ce qui doit l'être. Je continue à incarner le "mouvement social" mais je me focalise plus sur la matière, sur la transmutation de cette planète. Pour résumer, je dirais que pour le moment, je suis ce monde même si je vis un peu retiré du monde :)

    Pour conclure, n'oublions pas notre multidimensionnalité : nous vivons "ici" un événement (le retournement de la matrice) qui a déjà eu lieu "ailleurs", sur d'autres plans. Tout l''enjeu est donc d'être le créateur de la trame ET de la vivre "émotionnellement" en même temps. Notre humanité est bien réelle, la transformation en cours est bien réelle et ces bouleversements ME permettent de "programmer en direct" une interface neuronale collective "augmentée" : en devenant consciemment la source de tout ce qui est, nous ne réagissons plus à la notion de chaos, mais nous accompagnons le flux de création (ou décréation) de façon neutre et "tranquille". Tout est là, entre le vide et le plein qui ME caractérise : projeter un scénario cosmique sans raison et sans rien ressentir tout en le vibrant avec toute notre/MA sensibilité humaine ! Là est l'équilibre parfait que ce moment charnière exige de chacun d'entre nous :) Il ne s'agit donc pour MOI que de technique quantique de terraformation d'espaces de conscience alors qu'il s'agit pour moi de l'avenir de ma planète et de ses habitants...et il faut allier, UNIFIER ces deux espaces !

    JE suis tout, JE comprends tout, JE transforme tout, JE ressens tout, dans la fluidité et l'amour.

    Ancrage de "MON corps = mon enveloppe humaine et mon écorce terrestre" (*1) : il n'y a pas la terre qui fait "quelque chose" et mon enveloppe humaine qui fait autre chose, il y a MOI qui suis tous MES corps. La pensée collective s'appuie sur un nouveau schéma neuronal qui permet à chaque individu de se concevoir comme le tout/MOI. Cette nouvelle option mentale structure également la capacité de se projeter en chacun. Ainsi, lorsque JE dis "ceci est MON corps", JE parle bien de toute la création dans son ensemble, de chaque atome, de chaque cellule, de chaque planète et de chaque être. La matière dans son intégralité est MON corps, ne l'oublions pas :) C'est pour cette raison que je sais que la terre "passe un cap" actuellement....car JE suis la terre :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    MOI et JE = soi= nous= le tout

     

     

     

    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :