• Du réchauffement climatique à l’irradiation quantique

    Du réchauffement climatique à l’irradiation quantique

    Le soleil n'a plus les mêmes effets, la même structure, la même raison d'être : durant des millions d'années, il a soutenu une matrice de conscience dans laquelle il jouait le rôle d'un astre nourrissant et apaisant. Il garantissait des cultures mirifiques, des saisons structurées, et depuis une centaine d'années, des vacances "farniente". La terre et le soleil faisaient bon ménage et ce duo mythique nous offraient leurs fruits les plus sucrés....ce cycle se termine.
    Le soleil, comme toute la trame quantique que nous incarnons ici-bas, modifie ses polarités. Sa lumière n'est plus là pour nous réchauffer mais pour nous irradier.
    C'est un soleil de "travail" bien plus qu'un soleil de "loisirs". Il brule, décape, et pénètre au cœur de chacune de nos cellules. Il est au diapason de nos âmes : ne plus étayer une structure vibratoire qui n'est plus d'actualité mais au contraire l'atomiser...
    Notre système solaire a commencé sa mutation ou disons plutôt que cette dernière est maintenant visible à l’œil nu.
    La nature (c'est-à-dire "soi" dans l'unité) va devoir s'adapter à cette mutation, tout comme nous. S’adapter, c'est comprendre que ce processus est inéluctable car "nous" en sommes la source. C'est ne pas résister au flux de la transformation mais au contraire, plonger dans cette onde salvatrice. C'est aussi et surtout ne pas avoir peur de ce qui "vient vers nous"....
    Le travail du "soi individuel" étant finalisé, voici que débute le chambardement du "MOI collectif" (chaque humain, animal, plante)....et cela est merveille d'en être en même temps le concepteur ET le spectateur....
    Ainsi, le plaisir d'aller à la plage sera moindre cet été, les effets des "vacances au soleil" ne seront pas aussi "lénifiants". Nos fleurs aussi vont subir cette irradiation "atomique"....
    Notre métamorphose s'effectue dans un bain énergétique d'une puissance inégalée....
    Le soleil (le père) épouse une nouvelle fois la terre (la mère)....la gestation a commencé et la naissance est proche :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

     

    Ajout : j'habite une très vieille demeure, dans le Finistère. Des murs épais, une maison toujours fraiche....
    Excepté hier, on peut dire que la canicule ne passe pas trop par chez nous :) Et pourtant, notre vieux carrelage "d'époque" transpire ! Nous nous demandions pourquoi il semble gras, humide en permanence, nous n'avions jamais vu ça...nous avons même accusé notre chien de détremper les lieux de sa sueur :)
    Mais non, un ami à qui il arrive la même chose, nous a expliqué le phénomène : l'humidité remonte de la terre, tout bêtement.
    Ce n'est donc pas une question de chaleur ou de manque d'eau (il ne fait pas si chaud que cela dans le 29, et il a plu en abondance)...c'est lié à la "lumière" : je ne parle pas ici de la lumière qui "éclaire" mais de LA lumière quantique qui irradie (voir le texte plus haut).
    L'eau (qui joue un rôle primordial dans cette dimension) est comme absorbée par LA lumière, quels que soient le continent et la température....annihilation et transmutation plutôt qu'assèchement....
    Tout est extirpé des profondeurs....quel symbole...

     

    Partager via Gmail

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 1er Juillet à 20:38
    Laurence
    Merci, cela m'éclaire. C'est bon de retrouver tes Posts
      • Mardi 2 Juillet à 06:53

        Cette phase qui va au-delà du soi et englobe le collectif est une merveille à observer ! La matrice dans son ensemble fait ce que beaucoup de "soi individuels" ont fait en amont : elle change de programmation....totalement, irrévocablement, lumineusement :) Ce sont exactement les mêmes processus que ceux que j'ai écris "me" concernant mais "en plus grand" :)

        Enfin bref, l'écriture de ces équations, à partir de l'énergie spécifique des GJ devait être "verbalisée"...merci pour ce gentil mot, il me fait très plaisir....ainsi que de savoir que le "soi" que tu es, danse avec moi dans ce flux irradiant...nous y dansons tous, sans exception, et c'est quand même plus pratique d'en avoir conscience dans cette dimension :)

        Belle journée atomique :)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :