• Du contrat d'âme à la décision de devenir humain

    Du contrat d'âme à la décision de devenir humain

    Du contrat d'âme à la décision de devenir humain

    Comme d'habitude, je vais relier des ponts quantiques en un seul et même point...

    Premièrement ICI, je note que la vérité est l'énergie d'irradiation qui modifie la matrice. La vérité pure, rien que la vérité, plus aucun espace "décalé" ne peut se cacher dans aucun recoin atomique, psychique, énergétique...la vérité tranche, la vérité irradie, tel est ce moment particulier...et il y a beaucoup d'humilité là-dedans, dans notre sphère humaine : on accepte de voir ce qui n'était pas encore aligné...non...c'est mieux que cela, on veut voir ! Je veux mettre en lumière tous mes petits secrets :) Au-delà de la plaisanterie, je dirais que même achevé, MA descente dans la matière s’accommodait de légères failles car j'habitais encore l'ancienne matrice et ses données "falsifiées" ne posaient pas de problème particulier...mais là ou je vais, là ou JE suis, tout doit être sur une seule vibration et j'utilise ce programme viral pour débusquer mes derniers ancrages dans "l'ancien monde" : une façon de penser, certains espaces de conscience qui séparent encore, certaines croyances, un détachement trop grand ou au contraire, une trop forte implication...

    Deuxièmement, il est désormais vrai (au sens absolu du terme) que chacun va projeter sa réalité et la voir s'imprimer dans la matière instantanément. Si je suis complotiste, je vais vérifier qu'il y a bien complot. Si je suis CGétiste, je vais vérifier qu'il y a bien une lutte sociale. Si je suis survivaliste, je vais vérifier qu'il y a bien fin du monde. Si je suis spirituel, je vais vérifier qu'il y a bien des vaisseaux aliens qui nous veulent du mal ou des êtres de lumière qui nous veulent du bien...

    Comme dit ICI à travers le principe de la perception, tout est vrai autant que faux et il n'existe aucune illusion dans cette histoire.  Ainsi, chacun a la preuve que ce qu'il scénarise est bien réel ! Il y a donc à partir de maintenant, une conscience créatrice aiguë qui prend forme instantanément...mais "pas que"...et c'est cela qui est nouveau : il y a aussi la portion de MOI en tant que cellule originelle qui devient visible mais cette partie-là est instinctive...que cela soit au niveau individuel ou collectif, JE vais désormais émettre des potentiels de réalité en MON nom propre... MA dimension humaine ne comprendra rien à ces derniers mais s'y abandonnera pourtant avec délectation, en pleine confiance...

    On pourrait dire que cela était déjà le cas avant : ne suis-JE pas à l'origine de cette matrice ? Alors qu'est-ce qui change la donne ? La fréquence est TOTALEMENT différente, tout simplementMON humanité est MOI, elle ne s'abandonne plus à un Dieu extérieur, elle sait qu'elle est à l'origine des données civilisationnelles en cours d'élaboration....nous dirons donc simplement que MON humanité est une extension de MOI-même, parfaitement consciente de cette vérité mais qu'elle est comme un programme limité dans son "contenu" : c'est MOI en tant que créateur unique qui contient toutes les trames possibles mais en tant que qu'individualité, je n'en aligne que quelques-unes...

    C'est ici que l'abandon "nouvelle fréquence" ( ICI) et l'instinct (ICI) prennent leur juste place...

    Cela m'amène à percevoir ce que moi Mesnet, je vais chercher dans ce "virus"...que reflète-t-il de moi finalement, puisqu'il symbolise un miroir de MON omnipotence, une mise à nu de l'ossature quantique qui sous-tend ma vie ? Je dirais qu'il me montre qu'aujourd'hui encore, je ne tiens pas particulièrement à ce corps. Ayant "failli mourir" (encore une fois! ICI), j'ai pu constater que cela ne me posait aucun problème :)  Tous mes autres véhicules étaient vivants et viables (je n'ai jamais vécu mon corps vibratoire avec autant d'acuité !), je pouvais donc laisser derrière moi cette enveloppe ainsi que la personnalité qui l’accompagne. Ce n'était pas une fuite mais plutôt un désintérêt : j'ai toujours été quantique avant tout, je sais désormais ce que je suis, l'expérience ne m'en montrera pas plus (puisque l'expérience ultime est de ME voir), donc je peux y mettre fin sans aucun scrupule...

    C'est ici que se glisse une prise de décision très spécifique...dans le cycle passé, je m'appuyais sur une sorte de contrat d'âme (ICI), mais ce principe n'est plus actualisé, l'apprentissage est terminé, JE suis là, en moi, en MON humanité...que pourrais-je apprendre de plus ? Si je reste sur terre, c'est donc que je le décide, que JE l'ordonne...et je/JE viens de prendre cette décision :) Quelque chose de bien clair, de posé...un acte conscient...une création consciente...JE fais le choix d'être ce corps, cette humanité, ici et maintenant...

    Voilà, c'est ce que j'ai puisé dans le "corona" : un dernier doute ME concernant, dissimulé au cœur de mes atomes, dans mon corps...et surtout, toujours concernant mon corps, la décision que je maintiendrai ce vaisseau de chair en vie...

    JE deviens purement humain en somme, purement matière. JE bénis cet état, ma création...et personnellement, ce n'est pas ce que je projette comme synopsis (complot ou société fraternelle ou fin du monde etc...) qui m'importe dans cette étape...non, la seule chose capitale, viscéralement importante si je puis dire, c'est d'être véritablement MOI en moi...m'incarner en MON humanité pour de vrai...le reste, ma création à échafauder à partir d'un espace vierge (le nouveau monde), vient après...

     

    Voici le témoignage d'Ignacio sur MeWe, qui utilise lui aussi ce "virus miroir" pour affiner sa/MA présence  dans la matière : "tout se passe, non pas comme si je subissais cette maladie, mais comme si je l’adaptais à moi et mes besoins d’avancées et de vibrations... Je me « sers » d’elle (en fait j’accepte de me « marier avec elle » le temps nécessaire) pour passer à la suite de mon évolution...Pour cela je ne la maudis pas. Je la respecte et je respecte les nécessités de notre « mariage » temporel : repos, écoute intuitive et spirituelle, traversées de « visions » ou impressions (nocturnes ou autres) catharsis si besoin, etc...

    Et plus je vibre déjà « haut » ou « beaucoup » avant cette « rencontre matrimoniale », et plus je peux « dialoguer » avec cette maladie et influencer son cheminement salvateur en moi, qui me « soigne » en réalité...
    C’est comme une « Alliance Bénéfique et une sorte de Quête de Sens et de Visions »...

    C’est aussi comme s’allier avec d’autres formes du Vivant (des virus de passage...) qui sont d’autres formes de Moi, mais qui Savent mieux ma « suite Possible » que « moi avec mon corps fini » parce qu’avec le virus en moi, je me Vois tout à coup comme de l’extérieur, dans mes retranchements physiques...
    Alors je débusque et transmute avec beaucoup d’Amour ce que je « planquais » encore, pour mieux m’unifier à la Suite Harmonique de la Vie...et être toujours « en mouvement avec le Vivant... » dans le respect et l’Amour de Toutes Mes formes Vivantes..." Ignacio

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    le 7 avril 2020

     

    Note sur mon état de santé : je vais bien ce matin. Une décision a été prise, celle de devenir humaine, alors je respire mieux, je rétablis à nouveau une circulation énergétique dans mon corps physique...concrètement, j'ai donc plus d'énergie vitale à ma disposition aujourd'hui :)

    Note sur le réel : ce virus est ce que JE SUIS/nous sommes, réellement...il est ce que nous en ferons...un problème ou un processus de guérison, un programme quantique que nous manipulons et intégrons ou un microbe tueur et dangereux...tout est vrai tout autant que faux, et ce qui fera la différence et deviendra réel est en MOI/nous...

     

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , ,