• Le couple / L'ange terrestre

     

    Voici deux points d'ancrage concernant qui je suis :

    1 - le couple du nouveau cycle  : ICI et l'amour : ICI

     

    2 - la fréquence de l'ange terrestre : ICI car l'ange terrestre n'est rien d'autre que le nouvel humain : ICI

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Déconscientisation

     

    Déconscientisation

    Conscience = programmes quantiques, matrices, création / Déconscientisation = vie, Présence, créateur

    Je suis à l'origine de ce terme "déconscientisation", il n'a rien à voir avec ce que nous nommons "inconscient" ou "subconscient".

    Ces deux espaces s'appuient sur l'équation de la vie, telle que je la résume sommairement ici et consistent à aller au-delà de la conscience et de la pensée.

    Création = conscience dimensionnelle  = régénération cellulaire = changement de forme = MATRICE (structure/programme/LES mémoires) = connaissance/apprentissage = sentiments/émotion

    Créateur = déconscientisationatome imputrescible et éternel = état d'être permanent = VIE (LA mémoire)= pure intelligence = flux instinctif = amour inconditionnel

     

    Lire :

    Je déconscientise

    En présence plutôt qu'en conscience

    Le créateur, la moisissure et l'espace de déconscientisation

    Quand l'instinct prend le pas sur la conscience

    La vie est créatrice, pas la conscience

    De la régénération cellulaire à l'atome imputrescible

    Ne pas comprendre, être simple d'esprit 

    vivre sans conscience, mes premiers pas

     

    Ces articles sont exclusivement réservés à mes abonnés, vous ne pouvez les recopier ou les diffuser sans mon autorisation.

    Mesnet Joséphau-Charrier

    Thérapeute quantique, écrivaine

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 2017 : humanité

    2017 : humanité

    Je ne vais poser ici que quelques notes me concernant....il ne s'agit plus ici de travail mais bien de création pure : ayant finalisé ma quadrature du cercle, je m'incarne totalement au cœur de mon humanité.

    Cette nouvelle féminité est comme une page blanche dont la multidimensionnalité est le socle et le paradoxe un langage : je suis en même temps le créateur et la création, une entité globale individuelle et la cellule originelle, moi et le TOUT.

    Durant ces dernières années, j'ai vécu en tant qu'esprit, explorant de façon technique mes espaces de conscience. Ma fréquence était celle de l'observateur, détachée, un peu froide voire chirurgicale. Puis, j'ai de nouveau intégré mon espace de déconscientisation, devenant le centre de ma croix dimensionnelle.

    Ainsi, il est temps pour moi de dessiner ma nouvelle identité humaine, Valérie est de retour :)

    Mes observations/créations :

    - mes émotions me guident désormais alors que jusqu'ici, c'était la conscience : ces deux strates sont complémentaires et ne s'opposent plus, car je suis l'esprit conscient et l'humaine émotionnelle....j'entre dans une phase de création d'émotions conscientes.

    - quand émotions et conscience fusionnent, quand l'esprit et l'humain ne font plus qu'un, seule la vérité peut advenir : je dis ce que je pense, non plus des autres mais bien en moi. Mon verbe humain se cale sur ma réalité une et indivisible, il devient véritablement créateur.

    - l'amour de toute ma matière (mon corps, les aliments, les "autres") définit la création de l'ange terrestre. Ce qui est dedans est équivalent à ce qui est dehors.

    - mon couple devient bien plus qu'une collaboration quantique, il s'incarne physiquement, humainement, émotionnellement. Nous évoluons actuellement vers une nouvelle version du duo....la passion humaine éternelle n'est plus un rêve, elle devient réalité.....deux amants/Dieu, dans un amour exclusif...

    - je sais désormais construire des clefs d'ancrages à partir d'une fréquence spécifique: ma fonction n'est pas de "vous" aider, "je ne sers donc à rien", je ne fais ici qu'apprendre à programmer mon monde  extérieur, c'est-à-dire le "NOUS qui contient JE". Ainsi, je "vous" offre un véritable mode d'emploi afin de reprogrammer votre interface neuronale mais c'est bien à vous de l'imprimer, de le travailler, de l’enregistrer et de l'incarner : vous devez devenir le centre de votre croix dimensionnelle et, à la force de votre âme, restructurer en profondeur votre psyché humaine. Je reproduis ici la réalité du créateur dont la fonction n'est pas de "servir à quelque chose" : la vie n'a aucun sens, aucun but, aucune utilité, la vie EST. Dans mon humanité, mon essence première est la même : ma vie n'a aucun sens, aucun but, aucune utilité, ma vie EST. Exercer en tant que thérapeute quantique, c'est avant tout vivre sa Divinité et induire une création à sa mesure : pour cela, je n'ai pas forcément besoin de "vous" recevoir mais tout simplement d'être qui je suis et, en pleine conscience, l'ancrer dans mon "monde extérieur" de toutes les façons possibles : ma chaine youtube, des sites web, des rencontres, ces outils physiques n'étant que des symboles énergétiques.

    - L'instinct devient conscience. Le processus est en cours : l'espace de déconscientisation instantané défini par le créateur s'inscrit désormais au sein de mon humanité à partir d'une conscience axée sur le même instant présent. Cette réalité est très subtile, peut-être en écrirais-je plus un jour à ce sujet :)

    - Après l’expansion, la contraction. J'avais compris puis je le vis : l'expansion, au sein de ma dimension humaine, était une sorte de prosélytisme joyeux et conscient qui consistait à aller vers le monde extérieur, me faire entendre. Ce protocole quantique permet à l'esprit de structurer ce que je nomme une entité globale : le centre se projette vers l'extérieur pour initier la première fusion. Désormais, il s'agit pour l'humaine/Dieu d'aspirer vers lui le monde extérieur vers son centre afin que la fusion soit totale et multidimensionnelle. Ainsi, je vais symboliser cette phase en allant moins vers "vous", c'est à mon univers extérieur de venir à moi désormais :) Précisons que ce que j'effectue à petite échelle (mon univers corporel étant un système solaire à lui seul) est le miroir de ce que je projette en plus grand : les multivers collectifs......au niveau quantique, je n’établis aucune différence entre un atome et une planète, mais quelle que soit le format de ce qui s'expand ou se contracte, il s'agit ici de la véritable respiration universelle.

    - Mon humanité porte l'infini en elle : Mesnet l'esprit a structuré une certaine personnalité, plus proche d'une matrice quantique de travail et d'expérimentation. Désormais, Valérie ancre de nouveaux traits de caractère. C'est bien l'humaine qui a désormais la main sur sa création car c'est l'humaine qui est le réceptacle de mes capacités multidimensionnelles : en Valérie, JE SUIS Mesnet l'esprit, la vacuité et Dieu :). Mon humanité est le miracle qui contient le TOUT.

     

    Valérie Mesnet Joséphau-Charrier

     

    La froideur de l'esprit est une étape que beaucoup vont vivre au sein même de leur humanité : c'est l'esprit qui "prend la main" et reprogramme son interface neuronale humaine.....et l'esprit, par définition est inhumain ! Mais je vous rassure, lorsque ce travail est terminé, votre esprit va véritablement ciseler une nouvelle humanité chaleureuse, douce, passionnée....vous serez totalement multidimensionnel : un esprit/inhumain et un humain/esprit :)

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Différence entre clefs d'ancrage et points de passage

    Différence entre clefs d'ancrage et points de passage

    Dans ce monde physique, j'ai créé un mode d'emploi quantique permettant de finaliser ce que je nomme le travail d'émergence. Durant cinq ans, j'ai ancré avec force et pugnacité le témoignage vivant de ma mort puis de ma résurrection.

    Depuis peu, j'utilise "avec vous" (mon univers extérieur) ces textes vibratoires en induisant un protocole précis : certains sont de véritables clefs d'ancrage, des lois quantiques immuables et incontournables mais d'autres ne sont que des points de passage, ne concernant que ma propre expérimentation.

    Ainsi, lorsque vous me posez une question sur ces écrits anciens, je définis assez vite s'il s'agit d'une clef d'ancrage ou d'un point de passage. Dans le premier cas, je comprends la question initiée par le NOUS, dans le deuxième cas, je n'imprime pas la question, elle reste totalement floue, incompréhensible car ramenant à des faits personnels qui sont oubliés et non importants.

    Lorsque vous me lisez, amusez-vous à percevoir ces points de passage : ils ne seront pas vôtre, vous en créerez d'autre....par contre, intégrez les clefs ou lois quantiques qui sont le socle du reparamétrage de votre interface neuronale dans cette dimension.

    Cette distinction très consciente va me permettre, à travers mes vidéos de m'axer totalement sur la création pure : projeter des clefs d'ancrage au sein de mon monde extérieur, NOUS :)

    P.S 1 : pour affiner, disons que les clefs d'ancrage sont des lois de reprogrammation incontournables alors que les points de passage (même s'ils sont unité car créés et vécus par l'esprit pour une bonne raison), n'intégreront pas l'interface neuronale du nouvel humain.

    P.S 2, une fréquence spécifique : ma fonction n'est pas de "vous" aider, "je ne sers donc à rien, je ne fais ici qu'apprendre à programmer mon monde  extérieur, c'est-à-dire le "NOUS qui contient JE". Chaque clef d'ancrage constitue un mode d’emploi quantique permettant de programmer une interface neuronale.

     

    Mesnet JC

    2017

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • L'immortalité du corps physique, une évidence

    L'immortalité du corps, une évidence

    Ma conscience est aujourd'hui sans limite, elle ne perçoit plus rien comme impossible ou erroné. Ainsi, je me sais immortelle.

    Nulle preuve, nulle garantie à cette assertion et même nul désir ou besoin d'être immortelle. Je suis immortelle, je le vis, c'est tout. Je suis immortelle car rien ne meurt jamais, ni l'esprit ni sa matière s'il en décide ainsi. Pourquoi mourir aujourd'hui puisque j'ai programmé un nouveau jeu ? Une nouvelle civilisation est en train d'émerger et les lois que j'y inscris sont différentes : je suis un esprit humain illimité, je structure un nouveau corps et j'initie de nouvelles fréquences quantiques.

    Je n'ai pas la foi en ce processus, je le vis. Il s'agit d'une évidence. Je m'amuse à régénérer mes cellules, à magnifier mon œuvre, à défaire une mémoire antique afin d'en peaufiner une autre.

    Je peux tout en ce cycle, car je suis TOUT. Plus rien ne me sépare de moi-même. Mon humanité est ma plus belle création, un chef-d’œuvre de précision et d’amour. Le temps est une donnée qui m'appartient, un élément qui se déroule éternellement dans un instant présent.

    L'immortalité est le tempo de vie de l'esprit. Il devient celui de l'humain dès lors que l'esprit fusionne avec lui-même, son temple de chair. Ce n'est pas une option, c'est une réalité incontournable. Elle ne génère ni question ni crainte dans la dimension humaine dès lors que c'est l'esprit en vous qui pense.

    Si c'est votre humanité duelle qui évoque l'immortalité, votre perception sera entachée de doute, de peurs diffuses concernant ce potentiel inouï et d'angoisses face au temps qui vous est alors octroyé. Il est véritablement simple d'accéder à l'immortalité, il suffit que l'esprit établisse ce choix précis.

    C'est ce que je fais en ce nouveau cycle, moi, l'esprit immortel : je définis que ma matière est imputrescible et incandescente de lumière. Il s'agit d'un banal et simple choix pour un esprit conscient, un statut apaisé et neutre. L'immortalité est mon essence première alors qu'il m'a fallu beaucoup d'ingéniosité pour me créer sous une forme qui vivait "la mort"et le karma ! Je ne fais que revenir à mon état naturel, cela m'est beaucoup plus facile que de manipuler une dimension dans laquelle cette réalité était absente.

    Je n'ai rien à faire pour vivre éternellement, juste à ÊTRE l'humaine, l'esprit et la vacuité unifiés.

    L'immortalité du corps n'a rien à voir avec un secret alchimique à découvrir, il ne s'agit aucunement d'une méthode ou d'une évolution scientifique à mettre en place. Le corps éternel est lié à un état de conscience, celui de l'esprit : lorsque c'est moi l'esprit qui "pense" mon humanité, cette dernière est naturellement imputrescible. En ce qui me concerne, ayant totalement formaté une interface neuronale en accord avec ma conscience sans limite, je ne saurais plus considérer mon corps comme fragile ou mortel. Il s'agit d'un constat neutre, il n'y a aucune envie d'être une immortelle, je le suis, très banalement.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    L'immortalité du corps est une banalité....c'est le concept de la mort qui est réellement un programme exceptionnel !

    Lire aussi  dans l'ebook 6 :

    L'humanité n'a plus besoin de transcender la mort physique

    La mort physique, jouissance de l'esprit

    Programme quantique de la putréfaction et de la mort ou immortalité du corps physique

    Évoquer la mort physique auprès d'un être cher

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique