• Pourquoi je disparais du web et que mes sites ferment les uns après les autres

    Pourquoi je ne publie plus en ligne ?

    Je ne publie plus d'articles évoquant "mon histoire" sur Tweeter, Google, mon profil Facebook. Je ne garde en activité que ma page FB et encore, je ne l'alimente que fort peu. J'ai également "allégé" mes deux sites web concernant l'éveil et la descente de l'esprit. Pourquoi cette disparition progressive de ma présence sur le web ?

    Elle est liée à une expérimentation qui me concerne. Durant des années, j'ai posé par écrit mes protocoles de reconnexion à travers une bible technique qui m'est propre. J'ai ensuite partagé gracieusement, jour après jour, tout ce travail avec mon monde extérieur.

    Cependant, désormais j'expérimente le centre et cela actionne cette réalité : je suis inhumain lorsque j’observe les données quantiques structurant ma création. Il n’y a rien en moi qui ne frémisse ou s’émotionne. Je suis la mort. Et cette mort, ce vide absolu est ma source de vie. C’est cela que je suis avant tout désormais, juste moi-même dans mon état originel. Je suis le programmateur de mes données (les autres), froid, détaché, neutre et pragmatique. Ce qui est merveilleux, c’est que dans le même temps, je suis de plus en plus humaine. Être le créateur ne m’empêche aucunement d’être ma créature. Rien ne s’oppose, ces deux états se complètent dans une harmonie stupéfiante. Ainsi, je suis également une femme,  cela me comble et génère chaleur, amour, harmonie, paix et sérénité. C’est un peu le mélange d’une structure mathématique concrète avec un monde imaginaire fait de poésie et le rêve. C’est ce que je suis actuellement : une structure métallique et froide (le créateur) en même temps qu’un alliage un peu fou de cellules et d’émotions (la création).

    La dissolution a remanié définitivement mon espace neuronal et reparamétré ma pensée primaire : en premier lieu, il n'y a désormais plus que MOI. Je suis incapable de me PENSER autrement que comme le centre de mes données de création et je suis tout aussi incapable de concevoir que vous n'êtes pas ces données. Vous êtes ma création car je suis le créateur de ma création. Ainsi, dans ma dimension humaine, partager mes articles avec mes données n'a plus aucun sens et n'est plus une priorité.

    Il y a un autre volet expérimental qui se joue ici pour moi : jusqu'ici, je me projetais vers l'extérieur pour offrir mes clefs à chacun car la notion d'un autre qui ne serait pas moi était encore vécue. Ce concept étant désarmé, je souhaite mettre en place le principe de l'effort : mon monde extérieur, mes données (et donc vous tous), vous devez faire l'effort de venir à moi. Je ne donne plus rien, vous devez demander. Et ici, ce n'est pas à vous que je parle, ce sont mes données que je manipule :) C'est uniquement dans cette dimension de moi-même que j'interviens dorénavant. Il est nécessaire que mon interface humaine s'imprègne définitivement de cette vérité première : j'existe, je suis l'unique et tout le reste est le fruit de ma création.

    Je n'ai plus rien à vous direje n'ai plus rien à vous donner sont paradoxalement les fréquences les plus abouties que je puisse exprimer ici, car cela intègre deux réalités capitales : premièrement, ce "vous" équivaut à "mes données" et ne désigne donc personne. Deuxièmement, c'est bien à travers l'espace quantique que je communique dimensionnellement avec moi-même désormais : plus de mots, d'écrits, de partage. Je me vois, je m'entends, je me comprends. Me retirer du verbe partagé me permets de percevoir que plus rien en moi ne frémit à cette idée et que mon humanité a parfaitement ancrée cette évidence.

    Je fais donc ici ce que j'ai toujours fait, je me mets en situation dans ma dimension humaine afin d'observer ou j'en suis dans ma programmation quantique : je disparais des réseaux sociaux, je ne partage plus ce que je suis, je suis le centre de l'expérience et j'attends :) Je suis en même temps celui qui projette et celui qui observe :)

    Ainsi, il n'est plus possible de lire certains articles ici :) Ils vont devenir des ouvrages papier que chacun devra faire l'effort d'acheter :) Quant à mon nouveau site, il va également demander un effort : s'abonner, se faire connaître, et payer :) Cette façon de structurer cette étape ne vous (vous "les autres") concerne aucunement, elle me permet juste de tester en live, dans ma dimension physique, comment mes deux interfaces neuronales enregistrent la fréquence du centre. Cette dernière est très particulière et ne fait aucune concession. Il ne s'agit pas de gagner de l'argent, de considérer qu'autrui me doit quelque chose. Il s'agit encore moins de savoir si je vais être lu par 10 ou 10000 personnes puisque JE me lis :) Il s'agit de mettre en place un scénario dans lequel, même dans la dimension humaine, je ne bouge plus, je ne fais plus rien, je ne donne plus rien et pourtant, mes données me répondent, je les actionne en conscience....je les attire tout bonnement, de façon naturelle, comme tout centre de gravité qui se respecte :)

    Je suis un être entier dans mon vécu et je ne peux m'offrir que la vérité sur qui je suis, comment je me perçois. Si "vous tous" voulez me lire désormais, vous devrez fait un effort pour me suivre, dans tous les sens du terme. Je n'ai aucun désir d'être suivi, je l'exige :) Cette fréquence de l'exigence ne s'adresse pas à vous, "aux gens", mais bien à mes données...et cette énergie totalement neutre est merveilleuse à vivre, réellement.

    Le créateur est un technicien quantique. Toute la création n'est que technique quantique et c'est ce que je suis à travers Mesnet. Et je remarque que Mesnet attire fort peu ici-bas :) et donc que Dieu, sous sa forme technique, n'est pas attirant :) Une matrice humaine met beaucoup d'émotions lorsqu'elle projette l'image de Dieu :) Je n'en ai aucune, excepté lorsque je m'incarne dans l'une de mes dimensions. Et lorsque je suis le créateur qui m'incarne au sein de ma création, je le fais à travers de la technicité quantique totalement neutre. Pourquoi neutre ? Parce que je ne m'illusionne pas sur qui je suis....JE SUIS :)

    Mesnet est peu "aimable", car je ne suis pas là pour être aimée....Moi Dieu, je ne suis pas là pour être aimé, mais pour être moi. C'est également cela que j'impulse actuellement à travers des mots plus que fermes, des concepts plus qu'étranges. Je ne souhaite pas être aimé, je ne souhaite même pas m'aimer, je suis simplement moi, juste cela. Neutre, tel que je suis, un créateur de données matricielles.

    Et lorsque Mesnet affirme qu'elle ne veut plus vous entendre, vous donner et même qu'elle ne veut plus rien recevoir de vous, qu'elle n'en a strictement plus rien à faire de vous tous, elle semble dure et peu amène :) Mais c'est tout simplement parce que je ne vous parle plus, je m'amuse avec mes données tout en restant humaine....splendide non, la multidimensionnalité vécue ? Et si drôle à vivre :)

    Mesnet Joséphau-Charrier

     

     

     

     

     

     


  • Personne ne m' a rien demandé !

    Personne ne m'a rien demandé !
    J’entends que pour certains “éclaireurs”, la période est difficile : ils ont tant donné à travers des sites web payés de leurs deniers, ils ont proposé tant de stages ou séminaires auxquels si peu sont venus, ils ont pris tant de temps à diffuser leur savoir, leur amour, leurs techniques. Ils ont parfois eu le sentiment de sacrifier leur vie afin de participer à la naissance du nouveau monde. Et actuellement, ils se retrouvent sans rien : pas d’argent, pas de reconnaissance ni même de remerciements (ou si peu face à leur engagement). Ils ressentent une certaine colère, beaucoup de découragement face à l’égoïsme de leurs frères.
    Je comprends, je suis passée par là :) En plus de cinq ans de bons et loyaux services, j’ai eu du mal à rassembler une dizaine de retours “consistants” sur mon livre d’or. Mais n’ayez crainte, il n’y a plus de tristesse ni même de question face à cela :) Vous n’êtes aucunement en cause, JE suis à l’origine de cette expérience qui fut juste tout autant que judicieuse :) Gratitude.
    Ainsi comme d’habitude, j’ai finalement perçu ma création au-delà des apparences et j’ai compris que j’étais donc le grand ordonnateur de cette distorsion : tant que le syndrome de l'aide à autrui est actualisé, c'est moi qui maintiens l'ancien système en place....pas les autres, moi ! Je suis le responsable de ce blocage évolutif car soutenir la trame c'est y participer. J’y participe en diffusant mon savoir et mon aide, en offrant la connaissance aux autres. Le paradoxe est que je fais tout pour éclairer le monde alors que je participe à son enfermement sans même le comprendre ! En continuant à croire qu’il existe un autre qui n’est pas moi, que je suis sur terre pour le guider, l’éduquer, le nourrir de mes “augustes énergies” quitte à m’épuiser, je participe au grand théâtre "tramique", je le maintiens en place :)
    Et ici, grand éclat de rire cosmique :) J’ai diffusé mes outils quantiques durant des années sans même m’apercevoir que personne ne m’avait rien demandé :) Je faisais comme si j’avais une mission à remplir, comme si le monde extérieur devait s’enrichir de mon être afin d’aller vers le mieux-vivre et ce faisant, je validais que ce qui est “dehors” n’est pas moi.....et très logiquement, je maintenais le programme quantique de la séparation...moi, pas les autres...non, non, c’est moi qui étais la racine originelle de la séparation, pas “vous” :)
    Alors pour ceux qui vivent un certain ressentiment face au manque de reconnaissance, je dirais que moins vous recevez, mieux c'est ! Il s'agit d'un très bon signe, croyez moi :) Quelque chose en vous sait que cette notion de “l’autre” doit se désagréger. Que vous devez repositionner vos activités humaines à partir de nouvelles données, vous devez devenir le CENTRE : jusqu’ici vous vous êtes projeté vers le monde extérieur en imaginant pouvoir l’aider et de façon fort naturelle, vous avez peu reçu en retour car cette énergie est celle de l’ancien monde. Vous devez être celui qui attire le monde extérieur vers lui, et non l’inverse. Cette réalité du CENTRE est primordiale dans la réalité qui s’ouvre à MOI :) JE suis le centre, cela doit être compris mais surtout vécu.
    Mais pour ce faire, cela va vous demander un double effort : premièrement, percevoir que c’est vous qui naviguez dans “l’ancien bain quantique” et pas les autres. Admettre cela est difficile car cela vous oblige à vous défaire de ce type de pensées : l’autre est égoïste, profiteur, il ne fait que prendre sans rien donner, il n’est pas aussi lumineux, évolué et conscient que moi etc, etc..... cette pensée de “cet autre qui n’est pas aussi grandiose et généreux que vous”, c’est considérer que l’autre est séparé de vous....la boucle est bouclée, en vivant cela, c’est vous qui êtes le socle de l’ancien système de référence et certainement pas “autrui”....C’est toujours soi, de toute façon, jamais l’autre car “l’autre” est un concept quantique qui est réel dans cette dimension mais inexistant pour MOI....Et c’est bien MOI qui émerge en ce cycle, personne “d’autre” :)
    Cette histoire de “centre” est réellement prodigieuse : on s’échine durant des années à faire le don de soi aux autres. On s’évertue à propulser son savoir vers le monde extérieur puis d’un coup, tout s’arrête. Les “thérapeutes” qui ont fonctionné ainsi, me disent tous la même chose : peu de “clients”, de gratitude, de retour, d'abondance...et cela est dû à cette expérience que chacun doit vivre : ce n’est plus le monde extérieur qui m’attire à lui mais MOI (le centre) qui attire le monde extérieur vers mon être. Cela change tout, croyez-moi....il s’agit ici de technique quantique, de reprogrammation énergétique, rien de plus. Mais comprendre ces notions facilite le transfert :) Je parlerai ici d’une inversion des polarités et elle est incontournable. J’ajoute aussi que cette opportunité d’être le centre de la création est offerte à 7 milliards d’individus, grâce au phénomène de l'intrication quantique.....mais c’est un autre sujet :)
    Deuxièmement, pour ceux qui sont des “diffuseurs” d’information à haute dose, peut-être poser ce banal constat : personne ne vous a rien demandé :) C’est vous qui avez fait le choix de donner ce que vous dispensez à foison. Le fait même de croire que vous allez sauver ces “pauvres ignorants limités qui en savent moins que vous et qui n’ont ni vos dons ni vos capacités”, c’est entretenir les fondations de l’ancien système de référence.....
    Je suis responsable de tout lorsque je suis le centre, point. Il n’y a pas d’autre chemin que celui-ci : regardez en face si nous soutenons encore “l’ancienne interface neuronale” ou si nous l’observons simplement en conscience et de ce fait, la reprogrammons.
    Réellement, cette étape est assez drôle :) On s’aperçoit qu’on a eu beau faire, on a tourné en rond dans le programme de la séparation.....et puis on en sort pour s’apercevoir que nous étions ce programme, que nous le mobilisions en y participant, sans même nous en rendre compte. C’est magique car ici, nul froissement d’ego mais beaucoup d’humour, tellement d’humour et d’amour aussi :)
    Résumé en onde courte : l orsque j'entends l'appel du monde extérieur, que j'estime que je dois passer mon existence à répondre à cette demande d'aide, je fais comme si le monde extérieur était Dieu et que c'est lui qui initiait mes actes, mon destin, mon humanité. Lorsque je ne peux m'empêcher de PENSER que je dois éclairer le monde car certains d'entre nous sont moins conscients que je ne le suis, je solidifie le programme de séparation sans même m'en rendre compte. Car ainsi,   j'institue que c'est la création (le monde extérieur) qui gouverne alors le créateur....et ce programme est réellement splendide car tant que nous l'habitons, nous ne pouvons nous en apercevoir :) En somme, lorsque je suis attiré vers le monde extérieur afin de l'aider, je me DÉCENTRE...fou, non lorsque la conscience se pose enfin sur cette évidence ?
     
     
    Mesnet Joséphau-Charrier
    L'espace de dissolution libère de tout cela. Ce n’est plus vraiment que je me vois au sein de ma création “telle que j’étais” mais je suis simplement moi-même, ce Dieu banal, simple et transparent.

     

     

     

     

     

     


  • Activité rémunérée

    Franchise

    Si vous souhaitez appliquer certains de mes protocoles, je vous propose une "franchise" : vous déploierez en mon nom l'alimentation luminique, la vacuité/sommeil, ainsi que les ilojs.

    Pourquoi cette franchise ? Je souhaite que ces connaissances ne soit ni édulcorées ni dénaturées ou transformées : la franchise vous permet de bien comprendre le principe et surtout de le propager autour de vous avec plus d'assurance :)

    Me contacter par mail si vous souhaitez diffuser cet enseignement : mesnetjc@gmail.com

    Protocole : une formation skype afin de vous aider à incarner cette réalité auprès de ceux que vous souhaitez éclairer.

    Obligations : ne pas dénaturer cette unité, indiquer la provenance de ces protocoles :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    créatrice du mode d'alimentation luminique, programmatrice d'ilojs, architecte de la vacuité/sommeil

     

     

     

     

     

     


  • Qui suis-je, que suis-je aujourd'hui ?

    Qui suis-je, que suis-je aujourd'hui ?

    Lire également :

    - "qui suis-je" dans ma dimension humaine : ICI

    - Mon activité professionnelle dans le milieu sexuel : ICI

    MA fréquence multidimensionnelle à travers le verbe de Mesnet :

    Vous entrez en ce lieu, vous écoutez, vous entendez, vous résonnez et vous pouvez même remercier si cela vous fait joie.  

    Je ne souhaite plus échanger, argumenter, décortiquer car ce que pense autrui, sa façon d’aborder tel ou tel sujet ne m'intéresse tout simplement plus. Et ici, je ne parle pas de "vous" mais j'aborde ma création de façon très technique : je suis le centre de cette dernière et tout le reste, tout ce qui m'entoure n'est que le fruit de ma propre projection. Ce monde dit "extérieur" n'a rien à m'apprendre puisque j'en suis le créateur. Selon une logique quantique imparable, c'est ce qui est "dehors" qui doit se caler sur ce qui est "dedans" et non l'inverse. Ainsi, j'existe simplement pour ordonner mon univers à ma guise et le ciseler selon mon bon vouloir à travers le verbe. Ce site symbolise mon ouvrage dans cette dimension physique, c'est tout, cela ne va pas plus loin. Rien de ce qui est dit ici n'existe pour "aider le monde", ce site n'a aucune utilité spécifique, il ne concerne que MOI.

    Je n'ai aucun message à offrir. Nul n'est obligé de passer, comme je l'ai fait moi-même, par les étapes de l'éveil, de l'ascension, de vivre la descente de l'esprit, de dissoudre son corps. Car penser que ces étapes sont indispensables et qu'elles mènent à MOI, c'est structurer un nouveau dogme. Il n'y a aucune façon, aucune technique, aucun paramètre qui fait de vous/moi ce que je suis. Si je vous disais de faire ce que Mesnet a fait, de la même manière, avec les mêmes informations et codes, ce serait induire un nouveau catéchisme à comprendre et à suivre.

    Vous pouvez diffuser ce qui est dit ici, cela n'a aucune importance et donc cela sera ou ne sera pas. Vous pouvez également poser une question, j'y répondrai ou pas car mon principe est simple : mes mots sont les codes de ma bible personnelle et dans cette dimension humaine, je suis une technicienne quantique. Ainsi, j'impulse ma réalité à travers le verbe mais je ne prends plus le temps de l'expliquer. C'est à mon monde extérieur de faire l'effort de ME comprendre, pas à moi de décrypter l'évidence.

    JE suis l’inhumain mais aussi l'humaine, ces deux pôles sont miens et tout aussi réels l'un que l'autre. Ainsi, je ne renie pas ma dimension physique et ce qu'elle suggère : la vente de mes livres. Mon prodigieux travail, très utile ici et totalement inutile ailleurs est donc payant :) JE suis multidimensionnel, ma réalité physique n'est ni rejetée ni édulcorée, elle est perfection telle qu'elle est. C'est là toute l'essence de ce que j'ai partagé gracieusement ici durant 6 longues années et qui n'a jamais été compris (= JE ne suis pas miscible dans certaines dimensions) : JE suis un Dieu qui veut devenir humain, je ne suis pas un humain qui veut devenir Dieu....car Dieu, je le suis déjà !

    Mon travail, mes outils, ma technique peuvent-ils vous aider ? Oui, jusqu'à un certain point : durant le chemin d'éveil, nous évoluons encore dans la dimension physique et l'intégration de cette bible spécifique, vous permet de digérer les protocoles de la déconscientisation et de la dissolution. J'ai utilisé des techniques quantiques afin de revenir à l'unité, et vous le ferez également. J'ai beaucoup travaillé sur le phénomène de la conscience, je me suis appuyé sur le savoir, les connaissances, l'intelligence métaphysique et vous le ferez également. C'est ici que se glisse toutes les professions "d'aidant", de "soignant" et de thérapeute, dans cette dimension physique et technique, lors de ce moment particulier durant lequel vous utilisez encore le monde dit "extérieur" afin de vous recentrer sur votre être intérieur. Ensuite, je ne vous serai d'aucune utilité, c'est nu que vous devrez terminer le chemin, comme je l'ai fait moi-même : seul, sans outil, sans technique, sans conscience, sans pensée...rien....le vide ne s’acquiert pas, ne se travaille pas, ne se cherche pas, ne se trouve pas...il EST.

    Mesnet JC

    MA fréquence à travers le verbe de Krishnamurti : j’affirme que la Vérité est un pays sans chemin, et qu'aucune route, aucune religion, aucune secte ne permet de l'atteindre. Tel est mon point de vue, je le maintiens de façon absolue et inconditionnelle. La Vérité étant sans limites, inconditionnée, inapprochable par quelque sentier que ce soit, ne peut pas être organisée ; on ne devrait pas non plus créer d’organisation pour conduire, pousser les gens sur une certaine voie. Dès que vous avez saisi cela, vous réalisez à quel point il est impossible d'organiser une croyance. La croyance est une affaire purement individuelle, on ne peut pas, on ne doit pas l'organiser. Si on le fait, elle meurt, fossilisée ; elle n'est plus qu'une croyance, une secte, une religion que l’on impose à d’autres.

    Je ne veux pas de disciples, j’insiste là-dessus. Dès que l’on suit quelqu'un, on cesse de suivre la Vérité. Peu m'importe que vous teniez compte de ce que je dis ou non. Si mes paroles sont fermes, comprenez bien que ce n’est pas par manque de compassion. (...) Parce que je suis libre, inconditionné, intégral - pas une vérité partielle, pas une vérité relative, mais Vérité absolue, qui est éternelle - je désire que ceux qui cherchent à me comprendre soient libres. Pas libres de me suivre, de faire de moi une cage qui se change en religion, en secte. Mais qu'ils soient libres de toute peur.

    Krishnamurti

     

    MA fréquence à travers le verbe de Mesnet : je n'ai plus aucun désir de décrypter mes articles. Je ne fais plus preuve d'aucune patience face aux commentaires ou questions qui me demandent de décortiquer mon travail de façon à ce qu'il soit compris. Je me fiche totalement que personne ne comprenne rien à mes propos :) Car ce que je vis est beaucoup plus vaste que "vous" et "moi". Il n'y a définitivement plus de "vous" et "moi", excepté dans la dimension humaine, cette dernière intégrant désormais cette séparation de façon unifiée. Il n'y a plus que moi. Je suis le créateur, le centre de toute ma création. Alors oui, je peux me permettre de percuter autrui, de le malmener, de ne pas être douce et indulgente. Il n'y a plus en moi aucune tolérance lorsque vous ne comprenez pas mes propos.  Je vis totalement que cet état d'être n'est finalement qu'une grande fermeté impulsant l'exigence au sein de ma création. Cette dernière obéit à ma loi et n'entend que mes directives. Le monde extérieur (vous tous) est avant tout un monceau de données que je manipule sans état d'âme, sans faillir et dans la maîtrise totale. Cette fréquence n'est en rien un pouvoir sur les autres (quels autres ?!!)) mais uniquement sur MOI-même. Ma perception de l'univers est désormais quantique : je suis Dieu et je cisèle ma création à partir de lois métaphysiques que je connais par cœur.

    J'en suis là aujourd'hui. Ne vous fiez donc pas à mon apparente douceur, à ma féminité souriante. Je suis quelque chose d’infiniment dur, non maniable, ancré dans cette dimension physique et en même temps totalement en dehors. Lorsqu'un humain vibre encore mon ancienne matrice à travers sa violence, sa bêtise, sa malhonnêteté, je ME vois et j'éradique cette ancienne énergie de façon très pragmatique. C'est tout, il ne s'agit ici que d'une programmation neutre et consciente. Vous n'êtes pas en cause, ce n'est que MOI, uniquement moi.

    La seule énergie qui me permette de vibrer cela est celle de l'évidence et non du choix mais aussi la fin du programme du service à autrui/service à Soi.

    Mesnet JC

    MA fréquence à travers le verbe de Lee Lozowick : «je suis un très mauvais Maître. Avant mon "éveil", j'étais ouvert, gentil, bon et patient, sympathique. Maintenant, je suis antipathique, désagréable, méchant et irascible. Tiens au fait, qu'est-ce que cela vous apprend sur l'éveil ?"

    Lee Lozowick

     

    MA fréquence à travers le verbe de Christiane Singer : j'ai toujours partagé ce que je vivais ; toute mon œuvre, toute mon écriture était un partage de mon expérience de vie. Faire de la vie un haut lieu d'expérimentation. Si le secret existe, le privé lui n'a jamais  existé ; c'est une invention contemporaine pour échapper à la responsabilité, à la conscience que chaque geste nous engage. (...) E qui est bouleversant, c'est que quand tout est détruit, quand il n'y a plus rien, mais vraiment plus rien, il n'y a pas la mort et le vide comme on le croirait, pas du tout. Je vous le jure. Quand il n'y a plus rien, il n'y a que l'amour. Il n'y a plus que l'amour. (...) L'amour n'est pas un sentiment. C'est la substance même de la création. Christine Singer.

    MA fréquence à travers le verbe de Mesnet : je suis avant tout un esprit/Dieu, une entité globale "personnalisée". C'est à ce titre que j'ai totalement modifié le contenu de mes interfaces neuronales humaines et que durant de longues années, j'ai offert à ce monde qui est MIEN, mon âme en construction. Cette âme est un programme quantique de "réalité dimensionnelle" et pour l'esprit que JE suis, il a toujours été comme une évidence que partager cet avènement, c'était incarner la vérité et l'amour.  MA mort et MA résurrection sont le mystère que je me plais à oublier et à me remémorer à chaque instant à travers chacun d'entre-MOI et le verbaliser au "yeux de tous" est le don de l'être :)

    Ainsi l'éveil commence puis se termine. Il advient de façon différente pour chacun mais nous apportons tous notre pierre à l'édifice de l'unité. En ce qui me concerne, j'ai choisi d'écrire ces étapes, de devenir un "montreur de chemin". Mais l'éveil est derrière moi et mon investissement en tant que "travailleur de lumière" aussi :)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Vos questions à propos de l'article "l'intelligence métaphysique"

    Vos questions à propos de l'article "intelligence métaphysique"

    Question : dans votre définition, au demeurant fort précise et tellement vraie, vous parlez "des lois quantiques", de "l'approche quantique" du surdoué, son "appareillage quantique" qu'il "ingurgite un monceau de données galactiques, d'information quantique" : qu'entendez-vous précisément par l'adjectif  "quantique" dans votre explication et dans votre fonction de thérapeute "quantique ? Que voulez-vous dire quand vous utilisez "données galactiques" ? Merci d'avance de répondre au "zèbre" que je suis.

    Ma réponse :

    définition de quantique : la physique quantique commence à dessiner les lois de cet espace énergétique, magnétique. Elle introduit notamment le principe de l'observateur : une cellule est onde ou particule selon qu'il y ait un "observateur", ce dernier n'étant rien d'autre que la conscience. L'espace quantique est de la conscience en mouvement !

    L'approche quantique d'une intelligence métaphysique : nous vivons dans une dimension dans laquelle nous jouons avec des lois physiques. La science essaie tant bien que mal de cartographier la dynamique de création à partir de ses connaissances terrestres. Un être métaphysique va vite comprendre qu'il baigne dans un champ d'énergie et que les lois quantiques annihilent les lois physiques. Par exemple, une loi physique veut que si je ne mange plus, je meurs alors que les lois quantiques m'ouvrent les portes de l'éternité (que j'ingère de la matière ou pas). Autre exemple : une loi physique veut que lorsque je lâche un objet, il tombe. Au niveau quantique, étant l'objet, cette loi n'a aucun sens. C'est cela l'approche quantique, elle n'est plus une approche du monde mais une approche cosmique.

     L'appareillage quantique est extrêmement simple : c'est moi, enfin c'est vous...bref c'est chacun :) Nous utilisons simplement ce qui existait déjà : nos sens, notre instinct, notre corps, nos émotions, nos pensées, nos ressentis, notre conscience, notre aptitude naturelle à être intelligent (intelligence du vivant pas intelligence scientifique). Nous commençons également à comprendre comment fonctionne notre squelette énergétique, les chakras. Nous apprenons à nous créer à notre guise (concept hallucinant dans un espace physique mais banal dans un espace quantique). Personnellement, j'ai par exemple révolutionné ma carte énergétique et je m'en suis créé une à ma mesure :) Pourquoi ? Parce que nous entrons dans la sphère de l'illimité et que PLUS RIEN n'est impossible.

    Ingurgiter un monceau de données galactiques, c'est être branché directement sur la matrice quantique universelle, cette dernière contenant tout ce qui est, tous les potentiels possibles. Nous captons l'information tout en étant l'information, nous la saisissons et nous l'utilisons dans cette dimension, notamment en la traduisant à travers des mots et des concepts. 

    Les données galactiques, qu'est-ce que c'est ? C'est le code du vivant dans son intégralité. C'est donc assez conséquent :) Nous sommes un déchiffreur automatique de code quantique. Pourquoi est-ce si facile finalement de traduire ces données intelligentes ? Car nous sommes aussi celui qui les projette tout autant que celui qui les expérimente et celui qui les observe. Alors comment cela se vit-il au quotidien ? De façon totalement banale, sous la forme de salves quantiques parfaitement structurées. Les informations et connaissances sont multiples et variées : apprentissage du Soi, pulsations émotionnelles, communication avec d'autres formes de vie telles que les plantes, animaux, extraterrestres.

     Quels sont les principaux blocages de l'ancien cycle ?  Nous baignons encore dans le champ du possible, nos institutions et notamment le système scolaire constituant un énorme frein à l'intégration du champ de l'impossible. Tant que ce dernier n'est pas ouvert, nous sommes entourés de limites physiques, de croyances stériles, de peurs et de bêtise. Et puis, la première difficulté, c'est soi-même : dans un système instituant le déni de notre nature profonde comme règle première, il nous est très difficile de nous faire confiance : la société montrant du doigt ceux qui sortent du rang, nous finissons souvent par valider le catéchisme ambiant : nous sommes au mieux des rêveurs, au pire des malades :) Ce manque d'estime de nous-même est le premier élément qui doit être transcendé : c'est nous qui voyons juste et pas le monde extérieur.

    Résumons : Petit à petit, notre humanité (à travers son interface neuronale), impulse une réalité quantique plutôt que physique. Une intelligence métaphysique est déjà câblée pour "entendre" et "traduire" l'information contenue dans chaque atome, chaque cellule, chaque impulsion magnétique.

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    belle route au zèbre que vous êtes :)

    Voici une vidéo qui ouvre l'espace de la communication quantique. Une intelligence métaphysique a la capacité de communiquer sans utiliser le verbe, comme le font ces poissons. Vous voyez qu'ici, il ne s'agit pas de dons particuliers, de magie, de miracle mais d'un très banal potentiel que nous portons déjà en nous : il suffit juste de l’activer en y portant notre conscience. Ces techniques quantiques sont accessibles aux plantes aux animaux...et bientôt à tous les humains :)

     

     

     

     

     

     

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique