• Dieu mentalise le monde

    Dieu mentalise le monde

    Dieu mentalise le monde

    Je me suis réapproprié mes outils quantiques. Le mental est l'un d'entre eux, il a intégré de nouvelles données qui me permettent de le paramétrer selon mes nouvelles directives. Qu'est-ce que le mental ? Il n'est en aucun cas un trait de caractère, il est tout bonnement "la colle énergétique" qui me permet de construire des mondes et des univers en moi et autour de moi. Le mental est MA conscience qui s'exprime.

    Mon mental concrétise mes pensées fréquentielles en leur donnant une forme. Il fonctionne de façon obsessionnelle : sa capacité à se polariser avec vigueur sur un élément précis donne vie à cette dernière. Sa fascination concernant certaines expériences va les rendre possibles. Une pensée appuyée, quasiment pulsionnelle évince les idées qui ne font que m'effleurer. Le mental est une structure qui magnifie la passion que je mets en toute chose.

    Il a besoin d''accrocher la matière, de la polariser afin de permettre l'émergence d'un scénario plutôt qu'un autre. JE luilui offrir un point de focalisation extrêmement précis pour qu'il autorise l'adhérence de mon projet divin au sein d'une matrice donnée. Il doit pouvoir cerner l'un de mes désirs, y planter ses griffes quantiques et ne plus rien lâcher.

    Sa façon de rendre certaines de mes saillies indéboulonnables n'est pas une défaillance, au contraire. Il est conçu pour fabriquer de l'existence, il est un lien quantique entre mes pensées et leurs réalisations. Il doit faire preuve d'une solidité énergétique à toute épreuve.

    Revisitez d'un autre œil tous ces moments où votre mental vous forçait à prendre un chemin plutôt qu'un autre, ou il vous imposait des actes auxquels vous souhaitiez pourtant vous soustraire. Comprenez aujourd'hui pourquoi vous ne pouviez pas lutter contre lui. Il définissait une architecture programmée et obéissait à des données que vous aviez préétablies.

    Observez comment votre mental, lorsqu’il est limité car non connecté à moi-même vous imprègne de certains besoins. Comprenez comment fonctionne cet outil quantique. Sachez que ce que vous nommez "obsession mentale" est en fait la structure idéale et parfaite qui vous permet de concrétiser votre création ici-bas. Ce que vous nommez "mental" est de la conscience vous octroyant le pouvoir de donner vie à vos obsessions ! L'obsession est un marqueur énergétique. Sa fréquence supplante les pensées de moindre importance.

    Offrez à votre mental un ancrage sur lequel il va pouvoir se poser et ne plus bouger. Suggérez-lui des options auxquelles il peut adhérer, des pulsions créatrices que vous aurez sélectionnées.

    Pénétrez les arcanes de votre supraconscience mentale, instituez une obsession qui occulte toutes les autres et vous permet de parachever dans la durée l'humain luminique que vous désirez devenir.

    "Mentaliser" son univers, tel est le potentiel de LA conscience en action. Votre mental devient l'outil de création du nouveau monde pour peu que vous sachiez l'utilisez au lieu de le subir. Voyez comme tout est simple dans la vie, utilisez ce que vous possédez déjà, la conscience !

     

    Mesnet Joséphau-Charrier

    2015

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Juillet 2015 à 08:41

    me voilà bien aise alors de disposer de ce mental si "puissant" qu'est le mien ...  !! 

    Merci Mesnet pour cette organisation de mots qui vont dans le sens de ma perception que le mental n'a jamais été un ennemi comme on l'entend si souvent, juste un outil magnifique ... ce qu'il nous manque parfois, c'est la notice .... lol !

    2
    Mercredi 15 Juillet 2015 à 08:55

    Oui, la notice ! Et ce qui est bien, c'est que nous la portions en nous, il suffisait juste de trouver le bon tiroir quantique :)

    3
    Mercredi 15 Juillet 2015 à 10:22

    ma vision intérieure : cette notice, ces notices, sont des coquines et elles nous traversent pour nous chatouiller quand nous sommes à chaque fois prêt pour le mouvement,

    tel la fluidité dans un en-grenage :

    grenage Préparation que le graveur fait subir à une planche de cuivre, à l'aide du berceau, pour graver à la manière noire

     

    graveur : tracer en entaillant, ouvrir la carapace ... pas de différence entre intérieur et extérieur 

    Cuivre : en alchimie, le métal symbole de la compréhension de l'autre, qui est soi ... 

    berceau : lieu où l'on naît, l'on est, commencement, permanence ... 

    matière noire : en alchimie, ce souffre qui devient or par la transmutation dans l'athanor ... 

     

    nous sommes une pièce à tiroirs, sans nœuds, sans dénouement, une suite  sans début, sans fin ... 




    4
    Mercredi 15 Juillet 2015 à 11:58

    Matière noire, j'ai écris sur ce sujet dernièrement, l'ombre, de façon qu'elle réintègre notre création dans l'unité. Nous sommes ce vide emplie d'ombre ET de lumière.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :